Live now
Live now
Masquer
bandes-originales-jeux-video
Culture

Cinq bandes originales de jeux vidéo qui feront du bien à vos oreilles

Quand on aime un jeu vidéo, il n’y a rien de plus agréable que d’écouter sa bande originale à fond dans un gros casque. Voici cinq musiques qui font planer quand on joue, mais aussi quand on se contente de les écouter !

Si j’aime les jeux vidéo, c’est parce qu’ils regroupent des tas d’arts différents dans une même expérience : les arts graphiques, le level design, mais aussi la musique. Une bonne OST (ou Original SoundTrack) est primordiale pour rendre une œuvre mémorable !

Pour moi, ça va au-delà de l’expérience de jeu. Je suis de ces personnes qui peuvent difficilement écouter de la musique en travaillant… mais d’un autre côté, écrire dans le silence c’est ennuyeux. Du coup j’ai trouvé un compromis : je bosse en écoutant mes OST de jeux préférés. C’est parti pour une petite sélection !

Hotline Miami et son OST qui met en transe

Hotline Miami est un succès indépendant par excellence. Avec son design en pixel art et son point de vue façon premiers GTA, on est dans la plus pure tradition du jeu vidéo !

Dans ce jeu ultraviolent, on incarne un type affublé de masques d’animaux, chargé par des mystérieux SMS de tuer des gens. Quand on commence à jouer à Hotline Miami, on est complètement aspiré. C’est peut-être à cause des giclées de sang, des couleurs dopées aux néons ou encore de la difficulté du jeu… en tout cas, la musique participe à ce que j’appellerais presque un état de transe. C’est de la bonne grosse électro qui défonce les oreilles et qui donne envie de sauter partout : ça va très très bien avec le reste.

https://www.youtube.com/watch?v=VkVsuO2Ichk

Reus et ses rythmes tribaux

Encore du jeu indépendant, mais plus discret et moins connu cette fois-ci. Dans Reus, on gère une planète par terraformation. On contrôle plusieurs géants qui peuvent faire pousser des forêts, créer des montagnes et des océans, faire apparaître des animaux… Selon nos actions, des villages humains vont naître puis se développer, en bien ou en mal.

L’OST de Reus dégage une sérénité impressionnante. La musique a quelque chose de tribal, avec pas mal de percussions. Elle permet vraiment de se concentrer sur sa petite planète, et aussi sur sa dissertation de sciences sociales. C’est celle que j’écoute le plus en travaillant.

https://www.youtube.com/watch?v=lsz9S-ASrRE&index=4&list=PLKIzEfGtiblwA8VD6c0F4zx2gtA4QTUgf

À lire aussi : Humble Indie Bundle : 6 jeux indépendants à petit prix !

Rayman Legends et son OST qui met la patate

Cette licence d’Ubisoft a traversés les âges, et s’est constituée une véritable identité reposant en partie sur sa musique. Et pour cause : le compositeur, c’est Christophe Héral, un mordu du ukulélé et du kazoo ! Dans Rayman Legends, toutes les musiques sont agréables à écouter et créent une ambiance complètement barrée.

Je galère pas mal sur ce jeu et je suis une adepte du rage quit, mais avec cette bande son, je ne perds jamais le sourire. Et surtout, surtout, il y a les niveaux musicaux. Sauter au rythme de la musique, donner des coups de poings en écoutant la batterie… il n’y a rien de plus jouissif !

https://www.youtube.com/watch?v=WtamPZzWmCg

Botanicula et sa musique féérique

Dans le monde du jeu vidéo, Botanicula est une vraie petite perle. C’est ce qu’on appelle un point & click : les niveaux sont organisés en tableaux statiques où il faut résoudre des énigmes. L’action se déroule dans une forêt, où l’on incarne de petites créatures des bois tentant de chasser des parasites de leur arbre. Graphiquement, c’est exceptionnel : chaque monde ressemble à une toile de maître

Et pour ne rien gâcher, l’OST nous place totalement dans l’ambiance. La musique est en partie composée de voix et participe à l’atmosphère parfois étrange, parfois féérique du jeu.

Life is Strange, le bonus

Pourquoi en bonus ? Tout simplement parce que je n’y ai pas encore joué ! J’attends la version boîte qui devrait sortir le 22 janvier prochain. Je ne peux donc pas parler de l’adéquation entre le jeu et la musique. Mais la bande-son est très touchante, un peu hypnotique, si bien que je l’écoute en boucle.

Et toi, tu écoutes des OST de jeux vidéo ? Lesquelles ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

18
Avatar de Lysm
19 avril 2016 à 17h04
Lysm
Pourquoi il n'y a pas Ori and The Blind Forest à la liste !
Je n'ai jamais joué au jeu -pour le moment- mais je n'en ai entendu que du bien ^-^
0
Voir les 18 commentaires

Plus de contenus Culture

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1

La pop culture s'écrit au féminin