Live now
Live now
Masquer
Source : Stacey Rozich -  Festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand
Culture

Au festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand, les femmes mises à l’honneur

Pour sa 46ᵉ édition, le plus grand festival international de court-métrage au monde a décidé de mettre en avant plusieurs réalisatrices européennes.

Onze femmes membres du jury, 24 réalisatrices mises à l’honneur… Le festival international du court-métrage de Clermont-Ferrand ne blague pas. La 46ᵉ édition de la plus importante manifestation du genre au monde s’ouvre ce vendredi 2 février. Jusqu’au 10, il proposera plus de 500 projections, avec comme objectif de mettre en avant des femmes.

D’abord, car contrairement aux années précédentes, mais un continent, l’Europe, et les 24 cinéastes européennes mises à l’honneur. Ensuite, grâce à une rétrospective intitulée Insoumises – Portraits de femmes indociles, regroupant des films de 12 pays, de 1971 à 2021. « Les femmes seront présentes partout : dans les films, au cœur des réflexions, de rencontres professionnelles ou de conférences proposées au public, et enfin sur scène », ont confié les organisateurs à l’Agence France Presse.

Un prix du « meilleur Queer métrage »

Plus globalement, la compétition, divisée en trois — nationale, internationale et Labo —proposera 133 courts-métrages, choisis parmi 9 400 films inscrits. Onze femmes membres du jury, réalisatrices, journalistes, scénaristes, seront chargées de départager les lauréats.

Par ailleurs, pour la troisième année, le prix du « meilleur Queer métrage » sera remis à un film issu de l’une des trois compétitions qui, au-delà des thématiques LGBTQI+, « présentera une ouverture sur un monde résistant aux normes », ont déclaré les organisateurs à l’Agence France-Presse.

Néanmoins, pour la première fois de son histoire, le festival a été contraint de réduire le nombre de programmes dans ses compétitions, faute de moyens. Ainsi, la sélection nationale passera de 12 à 10 programmes, et l’internationale, de 14 à 12. Le prix des billets a par ailleurs dû être légèrement augmenté. 


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

« Comment redécouvrir votre sexualité ? » : Lisa Demma, autrice du livre qui décomplexe le sexe // Source : DR
Sexo

« ​​Quand on parle de libido, l’insécurité est toujours dans les parages » : Lisa Demma

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

La pop culture s'écrit au féminin