Live now
Live now
Masquer
assumer-son-ventre-plage
Body positive

J’assume enfin mon ventre à la plage, et j’ose le bikini !

16 juil 2020 9
Mymy pensait ne plus jamais assumer son ventre, surtout à la plage, mais elle a fini par se remettre en bikini ! Voici son chemin vers l’acceptation de son corps.

Comme toute personne, comme toute femme, comme toute femme un peu trop ronde pour les canons de beauté, j’ai eu et j’ai encore des complexes.

J’ai accepté plein d’aspects de mon corps (ma petite taille, mon poids, ma cellulite, mes vergetures) ; pour d’autres, comme mes seins qui tombent, c’est encore un peu compliqué…

Mais même en prônant l’amour de soi et en ayant une vision résolument bodypositive de la vie, il y avait jusqu’à récemment un BIG NO dans ma tête : plus jamais je ne serai en bikini.

Mon corps et mes complexes à la plage

J’ai une chance que beaucoup de femmes n’ont malheureusement pas : je n’ai jamais eu de souci au moment de me mettre en maillot de bain devant autrui.

Je pense que c’est lié au fait que dans ma vie, la plage a toujours été un moment familial, avec des corps jeunes, vieux, minces, gros, ridés, handicapés, des bébés cul nu et ma mamie voilée.

De par mon métissage qui me menait chaque été dans mon autre pays, le Maroc, je me suis surtout baignée en famille, pas entre potes : être sexy n’était pas le but. Ça aurait été autre chose si j’avais passé mes étés à draguer des surfeurs avec mes copines plus minces !

Du coup, l’évolution de mon corps, de mon poids, de mes courbes n’a jamais été un souci au moment de me baigner. Le seul truc que je faisais pour me conformer aux canons de beauté, c’était m’épiler avant la virée plage.

Assumer mon ventre à la plage, mission impossible ?

Il y a cependant une partie de mon corps qui a joué sur mon rapport à la baignade : mon ventre.

J’ai du bide, c’est comme ça, un bidou rond qui n’est jamais plat, qui se voit debout comme assise, que j’ai passé des années à rentrer avant de décider que oh, la vie est trop courte pour ça.

J’ai arrêté de rentrer le ventre, mais je n’ai plus porté de bikini. Pas depuis, au bas mot, dix ans. Pas depuis que mon bidou est là, et ne s’en va pas.

J’ai acheté de jolis maillots une-pièce, et je me suis résignée, inconsciemment, au fait que mon ventre ne bronzerait plus jamais.

J’assume mon ventre à la plage

Et puis il y a eu, non pas le déclic, mais la prise de conscience, aussi imperceptible et inexorable qu’une vague qui enfle avant de se briser sur le sable.

Je pense que mon chemin vers le self-love comporte plusieurs étapes. La première a été de m’aimer ; une autre, plus récente, a été d’accepter que je ne m’aimerai probablement jamais toute entière, et que ce n’est pas grave.

J’ai compris que mon ventre ne deviendrait probablement pas ma partie préférée de mon apparence, mais que c’est pas une raison pour m’interdire de le montrer.

J’ai croisé un joli bikini. Rouge, à pois. Culotte même pas taille haute. Je me suis imaginée dedans. Je l’ai essayé.

Je me suis contorsionnée dans la cabine d’essayage, parce que je sais que mon ventre me dérange moins debout qu’assise, quand il se plisse, se tend, devient impossible à ignorer.

J’ai acheté le bikini. J’ai même posté une photo de moi dedans. Et tu sais quoi ? En regardant cette photo, je me dis que j’ai pas fini de le parcourir, ce chemin vers le self-love

Parce que là, ma gueule, JE RENTRE LE VENTRE DE OUF !

Ce bikini, je l’ai acheté l’an dernier, mais une météo très bof pendant mes vacances a fait que je ne l’ai porté qu’une brève après-midi, le temps d’un mojito, de prendre cette photo, et de tremper un orteil dans l’océan BEAUCOUP TROP FROID.

Cette année, ce sera donc mon premier vrai été en bikini, et franchement j’ai trop hâte de bronzer du bidou !

Conseils pour assumer ton ventre à la plage

Si toi aussi tu aimerais sortir ton nombril mais que tu n’oses pas, voici quelques conseils tirés de ma p’tite vie et qui pourraient t’être utiles.

  • Va à la plage en bonne compagnie : avec des gens que tu apprécies et qui ne sont pas DES GROS CONS JUGEANT L’APPARENCE D’AUTRUI !
  • Certains maillots une-pièce ont des parties transparentes qui peuvent t’habituer à dévoiler un peu plus de peau avant de passer au bikini (ou au topless, mais attention au soleil à ses méfaits).
  • Si tu en as l’opportunité, tu peux tenter le maillot deux-pièces dans une piscine privée ou sur une plage tranquille type petite crique, pour t’habituer avant de le porter devant une tonne de vacanciers.
  • Tu n’es pas obligée d’avoir le ventre à l’air tout le temps : tu peux mettre une robe de plage ou un paréo quand tu es sur le sable, y a pas de honte à ça.
  • Plutôt que la bronzette-glandouille qui te donnera tout le temps de complexer, mise sur les activités : stand-up paddle, ping-pong au bord de l’eau, jeux dans les vagues… de quoi t’occuper le cerveau !
  • Ouvre grand tes yeux. Il y a sur chaque plage des centaines de corps différents. Le tien n’est ni difforme, ni anormal : il est le tien, et il fait de son mieux pour te permettre de vivre une vie épanouie.

Et je finis avec LE conseil qui est peut-être le plus important de tous…

  • Parle-toi comme tu parlerais à ta meilleure pote. Si elle mettait son 1er bikini après des années de complexe, tu critiquerais son ventre ? Bien sûr que non ! Alors pourquoi ne t’accordes-tu pas le même amour ?

Sélection de jolis bikinis plus-size

Niveau fringues, j’ai un peu le cul entre deux chaises : j’oscille entre le 40 et le 44 selon les marques, donc je n’ai pas forcément besoin d’aller au rayon « grandes tailles » mais j’ai parfois du mal à trouver ma taille dans les collections classiques.

Je t’ai préparé une petite sélection de jolis bikinis dispos en L et plus, afin que tu puisses faire ton shopping si toi aussi tu as décidé d’assumer ton ventre cet été !

Haut de bikini noir ASOS Curve

ASOS Curve a vraiment révolutionné mon rapport aux fringues en me proposant une très large offre de vêtements dans lesquels JE PEUX RENTRER MON GROS CUL. Je commence donc avec ce bikini !

Haut de bikini ASOS Curve, du L au XXL, 13,99€ (et le bas qui va avec, 11,49€)
Haut de bikini ASOS Curve, du L au XXL, 13,99€ (et le bas qui va avec)

Bas de bikini à fleurs ASOS Curve

LES FLEURS ! LES P’TITES FLEURS ! Et ce pli de la cuisse dévoilé par la culotte échancrée… sache qu’il s’agit, à mes yeux, de la partie la plus sexy du corps. Rien que ça.

Bas de bikini recyclé ASOS Curve, du 44 au 58, 22,99€ (et le haut qui va avec)
Bas de bikini recyclé ASOS Curve, du 44 au 58, 22,99€ (et le haut qui va avec)

Bikini rayé ASOS Curve

Toujours chez ASOS Curve, j’ai craqué pour la fraîcheur de ce bikini… et de la mannequin qui le porte !

Bikini rayé ASOS Curve, du 44 au 54, 46,99€
Bikini rayé ASOS Curve, du 44 au 54, 46,99€

Short de bain recyclé C&A

J’ai demandé à la rédac mode de madmoiZelle des e-shops un peu plus éthiques, pour les lectrices qui font attention à ça quand elle achètent des vêtements.

Elle m’a conseillé C&A, qui est effectivement classée « Good » sur l’appli Good on you qui note les marques de mode !

J’ai été piocher dans leurs soldes et quel ne fut pas mon bonheur de découvrir de beaux shorts de bain en matière recyclée et disponibles dans un large éventail de tailles…

Il te suffit d’y ajouter un haut de bikini et hop, te voilà la plus fraîche sous le soleil.

Short de bain C&A en matières recyclées, du 36 au 48, 7,99€ au lieu de 14,90€
Short de bain C&A en matières recyclées, du 36 au 48, 7,99€ au lieu de 14,90€

Bikini « grandes tailles » C&A

Dans sa ligne « grandes tailles », C&A propose plusieurs maillots deux-pièces dont celui-ci, d’une belle couleur, avec une culotte taille haute qui t’aidera peut-être à passer le pas avant de dévoiler ton ventre à 100% !

Bikini bordeaux C&A, 9,90€ le bas (du 48 au 54) et 9,99€ le haut (du 110B au 125B)
Bikini bordeaux C&A, 9,90€ le bas (du 48 au 54) et 9,99€ le haut (du 110B au 125B)

Et voilà, j’ai fini de te parler de mon bidou ! J’espère t’avoir rassurée si toi aussi tu caches le tien, et t’avoir menée à te dire que peut-être, peut-être, cet été… tu bronzeras du ventre ?

À lire aussi : L’été où j’ai appris à aimer mon corps

Les Commentaires
9

Avatar de wondermymy31
17 juillet 2020 à 19h42
wondermymy31
moi je m'en fous chacun a son propre corps mais on m'a déja demandé si j'étais enceinte alors que j'ai un corps relativement mince, c'est juste que j'ai un peu de bidou
0
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Body positive

Body positive
Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Anthony Vincent

08 août 2022

1
Body positive
Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive » qui fleure bon le validisme

Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive »

Anthony Vincent

03 août 2022

9
Sorties
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

Body positive
thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

16
Body positive
ok_2

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Grossesse
Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

Actualité mode
Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Lizzo vit sa meilleure vie le cul à l’air (enfin à moitié) dans une masterclass d’amour de soi

Anthony Vincent

12 avr 2022

Body positive
[Site web] Visuel vertical Édito

Cette nouvelle tendance TikTok refuse les filtres et célèbre la beauté « vraiment » naturelle

Marie Chéreau

05 avr 2022

Body positive
Camila Cabello s’épanche sur son mal être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Camila Cabello s’épanche sur son mal-être renforcé par les paparazzis et leurs photos volées

Anthony Vincent

04 avr 2022

Société
Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Surprise (non) : chez Goop, le « bien-être » est toxique as fuck

Anthony Vincent

29 mar 2022

2

La vie s'écrit au féminin