randonneuses inspirantes pexels-rfstudio
Sport

6 randonneuses à suivre sur Instagram qui allient marche et militantisme

Des femmes badass, féministes et engagées, qui partent à l’aventure et nous emmènent un peu avec elles, ça vous tente ?

Ça y est, il fait beau, les oiseaux chantent… et vous êtes encore coincée au boulot ou en révision ? Voilà quelques comptes Instagram à suivre pour patienter jusqu’au moment où vous allez enfin pouvoir chausser vos chaussures de marche et partir à l’aventure (ou qui vont donneront juste envie de revoir l’excellent film Wild, où Reese Witherspoon se met au défi de traverser les États-Unis sur le mythique Pacific Crest Trail).

Des comptes de marcheuses, d’aventurières, mais aussi de femmes qui pour certaines militent à travers leur sport !

Marie Albert, en solo contre les violences

Son tour de France, qu’elle a baptisé Survivor Tour, Marie Albert l’a commencé l’an dernier, en reliant en trois mois Dunkerque à Lannion. Elle vient de reprendre son périple, direction Arcachon ; on peut la suivre sur Instagram, et également la soutenir.

Car Marie Albert ne marche pas que pour la beauté du geste, elle fait de son voyage un acte militant contre les violences sexistes et sexuelles, et pour montrer qu’une femme doit pouvoir avoir le droit de marcher seule, en ville ou sur les sentiers, sans avoir à craindre pour sa sécurité.

Vous habitez sur sa route ? N’hésitez pas à lui proposer l’hébergement pour une nuit, ou un bout de jardin pour planter sa tente.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Marie Albert (@mariealbertfr)

Ambreen Tariq, engagée contre le racisme sur les sentiers

Originaire d’Asie du Sud, musulmane, féministe, Ambreen Tariq tient @Brownpeoplecamping et à travers ce compte s’engage pour une plus grande diversité dans les activités outdoor, qui sont souvent très blanches et ont longtemps exclu les minorités.

À travers son compte, mais aussi un livre pour enfants, Fatima’s Great Outdoors, elle milite pour que le milieu des sports d’extérieur se remette en question afin de mieux inclure les personnes racisées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Ambreen Tariq (@brownpeoplecamping)

Ashley Manning, randonneuse bodypositive

On peut être grosse et être une randonneuse chevronnée ! Ashley Manning fait partie de ces sportives qui cassent les idées reçues grossophobes : fan de rando et guide de descente en rafting, elle a relevé le défi du sentier des Appalaches, soit 3500km de sentier dans le nord-est des États-Unis.

Dans une démarche body-positive, elle montre qu’on peut faire de la randonnée en étant grosse, et que, non on ne fait pas forcément du sport, quel qu’il soit, pour perdre du poids ou pour gagner en muscle, mais juste parce qu’on aime ça et que c’est largement suffisant.

Karen Ramos, engagée sur tous les fronts

Karen Ramos tient @Naturechola, un compte sur lequel elle partage autant de photos de ses escapades que de ses engagements en matière de justice sociale et environnementale. Elle a fondé Get Out Stay Out/Vamos Afuera, une ONG pour favoriser l’accès aux loisirs outdoor aux jeunes migrants et les sensibiliser à l’écologie.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Karen Ramos (she/her) (@naturechola)

Roxanne Froese, outdoor et en famille

Si vous pensez qu’avoir des enfants n’est absolument pas compatible avec l’idée de randonner et de quitter le confort douillet du foyer, que c’est la porte ouverte aux pleurs et aux cris, vous allez changer d’avis avec Roxanne Froese. En voyant les photos qu’elle poste sur @intherivervalley, on découvre que la randonnée n’est pas forcément solitaire, mais qu’elle se vit aussi en famille.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Roxanna Froese (@intherivervalley)

Rien n’arrête Nalini Ravindranath

Engagée comme Ambreen Tariq sur les questions de racisme dans les milieux outdoor, Nalini Ravindranath tient Hiking Misadventures et montre aussi qu’être atteinte de maladies chroniques — le diabète et la dépression dans son cas — n’est pas incompatible avec son envie de randonner et de partir sur de longues excursions.

Alors, ça y est, ces grands espaces vous ont donné envie ? Prête à partir à votre tour ?

À lire aussi : Cinq raisons de s’essayer à la randonnée itinérante ou au trek, le voyage autrement !

Les Commentaires
2

Avatar de Rocksteady
20 juin 2021 à 09h28
Rocksteady
Contenu spoiler caché.
2
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Sport

Food
barbecue-vegetarien-recette

Un barbecue sans viande ? Mais si, c’est possible

Manon Portanier

22 juil 2021

8
Bien-être et soin
body-glory

Marre des brûlures des cuisses qui frottent en été ? Ces deux Françaises bossent sur un produit adapté

Pauline Thurier

20 juil 2021

1
Sport
jeux-olympiques-tokyo

Bah bravo : les JO de Tokyo ont voulu faire des lits écolos et tout le monde pense au sexe

Maëlle Le Corre

20 juil 2021

6
Actu mondiale
equipe_norvege

En Norvège, l’équipe féminine de beach handball en a marre de jouer en bikini

Aïda Djoupa

19 juil 2021

16
Voyages
instagram – the bam bus

Elles sortaient avec le même mec sans le savoir, elles l’ont lourdé et sont parties en road-trip ensemble

Maëlle Le Corre

16 juil 2021

11
Body positive
no-bra-soutien-gorge

J’ai testé pour vous : passer un été sans soutien-gorge

Clémence Boyer

15 juil 2021

15
Sport
semi-marathon-paris-2021

Ça y est, on connaît la date du semi-marathon de Paris, alors hop hop hop on retourne s’entraîner

Marie Vrignaud

13 juil 2021

11
Couple
demande-mec-mariage-nathan-dumlao

Comment demander son mec (ou sa meuf) en mariage

Clémence Boyer

12 juil 2021

2
Témoignages
mec_mediocre

Lettre ouverte à tous les mecs médiocres de mes potes

Aïda Djoupa

10 juil 2021

10

La société s'écrit au féminin