Une jeune femme brûlée à l’acide devient égérie d’une marque indienne

Une jeune femme victime d'attaque à l'acide vient d'être choisie comme égérie par une marque indienne de vêtements. Un acte militant et qui redonne de l'espoir.

Une jeune femme brûlée à l’acide devient égérie d’une marque indienne

En Inde, trop de femmes sont victimes d’attaques à l’acide, souvent à cause d’histoires amoureuses ou familiales qui tournent (très) mal. Les personnes qui subissent cet acte barbare essayent ensuite, tant bien que mal, de retrouver une vie normale, avec leur visage et/ou leur corps qui gardera des séquelles à vie.

Pour aider ces victimes à renouer avec le quotidien sans avoir honte ou peur, beaucoup d’associations sont à leur disposition… mais pas seulement.

big-rupa-designs-marque-vetement-victime-attaque-acide-inde

De plus en plus de marques de vêtements décident d’offrir une visibilité à certaines de ces victimes, afin qu’elles puissent se sentir belles à nouveau. C’est au tour de Viva N Diva Couture de mettre à l’honneur une jeune femme qui a subi ce genre de violence, dans une campagne de publicité intitulée Face of Courage.

C’est Laxmi Saa, une jeune femme ayant été attaquée à l’acide par un prétendant éconduit alors qu’elle avait 15 ans, qui pose pour la griffe de vêtements, dont la spécialité est de vendre des saris et autres tenues de fêtes traditionnelles indiennes.

Rupesh Jhawar, un des créateurs de Viva N Diva Couture, est très honoré de cette collaboration :

« En voyant le visage de Laxmi Saa, j’y ai vu une beauté différente, que l’on ne voit pas sur d’autres mannequins, et j’ai eu envie de l’immortaliser » 

La jeune femme, qui a été interviewée par la BBC a déclaré, qu’en plus de se montrer très fière du choix de Viva N Diva Couture, elle prenait cette opportunité comme un moyen de militer contre ces attaques barbares :

« Représenter une marque de vêtements est pour moi une plateforme pour pouvoir prouver que les femmes doivent être courageuses et avoir confiance en elles, sans prendre en compte leur apparence physique. C’est aussi un moyen de lancer un message clair aux criminels : les femmes ne perdront pas bravoure et espoir, même après avoir été attaquées à l’acide, ce qui a détruit leur beauté physique. »

C’est un beau message d’espoir que Laxmi Saa nous livre, et elle et son grand sourire seront sûrement un bel exemple pour bon nombres de femmes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zute
    Zute, Le 15 janvier 2016 à 20h19

    @Neverland90 wah... bon je savais que le sexisme blesse et tue mais apparemment ça met toujours un coup de découvrir une énième manière qu'il a de le faire. merci pour les infos.

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)