Parle-nous de ces fringues que tu es ravie de retrouver au printemps !

Par  |  | 24 Commentaires

Au placard les gros pulls et les pantalons en flanelle, c'est l'heure des réjouissances et de ressortir tes pièces phares du printemps ! La rédac te montre celles qui les font danser la samba de bonheur !

Parle-nous de ces fringues que tu es ravie de retrouver au printemps !

Le printemps, c’est un peu comme se réveiller difficilement, avant de sentir une tartine de brioche en train de griller. Je m’explique.

Tu sors d’une longue saison de grisaille, t’as la tête dans le cul et pourtant il y a quelque chose d’immédiatement réconfortant qui vient à toi.

À chaque personne d’identifier la nature de ce réconfort. Pour moi en tout cas, c’est l’heure de ressortir mes pièces phares de la saison !

À la rédac, nous avons toutes plus ou moins des pièces que l’on chérit et que nous sommes saucées de ressortir.

Entendre les histoires de chacune, c’est l’occasion de voir que les fringues sont très souvent liées à des souvenirs et qu’ils sont de véritables compagnons de route !

La robe à fleurs de Laïla

Ma petite robe à fleurs achetée chez Onze (un petit magasin très chouette à Montréal). Je l’adore car elle est fluide, son tissu la rend tellement agréable à porter. Je me sens au top quand je la porte !

robe-fleurie-bleue

Forcément, elle me rappelle Montréal. L’arrivée du printemps est vraiment ouf là-bas car cette saison ne dure pas très longtemps (on passe limite direct à l’été haha). On est alors heureux de voir les températures remonter après l’hiver à -15°C.

Je rajoute mon t-shirt ananas aussi que j’ai déniché à un vide-dressing et que je porte dans cette édition des Favoris de la Rédac !

Je le trouve rigolo, il a une coupe sympa et ça change de ce que je porte d’habitude.

La combinaison léopard d’Elise

Je t’en avais parlé dans ma vidéo qui t’encourage à tout porter, c’est une combinaison en léopard dans des tons verts et roses.

Il s’agit de mon vêtement joker et magique à la fois : il me donne un style original et en plus il est super confortable.

À l’époque où je l’ai achetée, je voulais absolument une fringue en imprimé léopard.

Cependant, à chaque essayage c’était la même chose : j’avais l’impression d’être Shania Twain, mais en moins cool.

 Au final, les couleurs de cette combi sont vraiment fortes et pourtant, elle est juste parfaite pour moi ! J’ai l’impression d’être habillée en Kenzo à chaque fois que je la porte.

La veste style militaire de QueenCamille

Tous les ans au printemps, je suis raviiie de retrouver ma veste militaire, achetée aux puces quand j’étais au lycée.

Elle est confortable et fait office de blouson de mi-saison en donnant du caractère aux pièces un peu cucul du printemps comme les petites robes Liberty, les vêtements pastel…

veste-militaire-kaki

J’ai pas de photo avec, mais elle ressemble fortement à celle-ci ! Sur DeeDee Vintage, 35€

Comme elle est très costaud (déjà 10 ans d’amour !), je peux la porter en toute occasion, m’assoir dessus quand je pique-nique au parc… On est inséparables jusqu’en octobre !

Clémence et sa robe en velours

J’ai hâte de retrouver la mi-saison printannière pour pouvoir ressortir LA pièce maîtresse de mon dressing ! J’ai nommé : ma petite robe « twen’nies » dégotée dans une friperie à New Haven, dans le Connecticut.

Je rendais visite à une amie, sur le campus de Yale, et elle m’a emmenée dans ce thrift store qui s’est révélé être une caverne aux merveilles.

J’adore cette robe en velours scintillant mais super léger, c’est surtout sa couleur qui m’a fait craquer pour ce vêtement — et dieu sait que j’emploie très rarement les mots « craquer » et « vêtement » dans la même phrase !

robe-velour-bleue

Je la porte sans souci l’hiver, mais surtout en intérieur, car je déteste avoir froid : je ne veux jamais associer cette robe à un souvenir inconfortable, je l’aime trop pour ça !

C’est pourquoi j’adore le retour du printemps : il ne fait pas trop froid donc je peux « la sortir », et il ne fait pas encore trop chaud donc ce petit velours se porte très bien!

Samedi 24 mars, il faisait doux à Paris, et j’avais une soirée théâtre : j’ai mis cette robe pour la première fois de la saison, je me suis baladée au crépuscule place de la République à Paris, et après le spectacle, je suis allée siroter un cocktail avec un ami dans un petit bar du quartier.

Je me sentais comme une princesse !

Cette robe, c’est vraiment « mon hirondelle » : le printemps est là !

Léa Castor et son blouson de baroudeuse

J’adore mettre mon manteau au placard avec l’arrivée du printemps et sortir ma veste en cuir que j’ai depuis mes 17 ans.

Elle m’a accompagnée dans beaucoup de soirées et s’assortit avec de multiples tenues.

Elle a des traces de pluies, les manches lisses tellement je l’ai trainée partout et me donne vraiment l’impression d’être badass quand je la porte.

veste-cuir-blouson-marron

Ça c’était en 2012, coucou

Associée avec mon foulard fétiche (que j’ai aussi depuis mes 16 ans environ, piqué à ma maman), j’ai l’air d’une baroudeuse et ça me motive à me sortir les doigts !

Kalindi et sa robe cache-coeur

J’aime le printemps pour mille raisons, mais surtout parce qu’il signifie : l’été approche, tu vas pouvoir sortir tes poom-poom shorts, tes sacs en crochet, et flâner à la recherche d’une terrasse pas trop bondée.

Dès que cette saison se pointe, je dégaine ma robe kimono pour laquelle j’ai eu un coup de coeur immédiat en magasin. Je trouve son imprimé floral élégant et simple, ce qui me permet de la porter aussi bien le jour au taf que le soir en teuf.

robe-kimono-zara

Elle m’accompagne dès mars et ce jusque fin août, car elle est suffisamment légère pour également traverser l’été.

Juliette et sa veste en jean

Je pense à ma veste oversize en jean. Je l’ai achetée à 5 euros dans une friperie (Guerrisol à avenue de Clichy à Paris).

veste en jean

C’est ma seule veste en jean large, et je l’adore parce qu’elle va avec toutes mes tenues. Elle est en denim bleu assez vif, avec des grandes poches sur les côtés et des plus petites sur le devant.

Ça me permet de ranger mes papiers et mon portable et pouvoir sortir sans sac à main.

Je déteste être trop chargée de manière générale. Encore moins l’été, dès qu’il fait plus de 20 degrés je meurs de chaud et je fuis le soleil.

Alors si je peux m’éviter d’avoir un sac pendant les beaux jours grâce à ma veste, c’est idéal.

Le huipil de Mathilde

DI-RECT je pense à mon huipil, haut traditionnel mexicain, que j’ai acheté dans une boutique au Mexique dans la ville de Tule, région de Oaxaca, (célèbre pour son immense arbre). La vérité il est hyper impressionnant.

Cette boutique mêlait le côté traditionnel des fringues mexicaines, notamment des huipiles, avec une touche de modernité.

Leurs pièces étaient toutes faites main et made in Mexique. J’ai flashé sur ce huipil pour son décolleté lacé et son petit soleil en bois tout d’abord.

huipil-vêtement-mexique

Je l’ai choisi en rouge, puisque c’est une couleur qui généralement me va bien. Lorsque je l’ai essayé, je me suis rendu compte que les manches laissaient les épaules libres, ce qui en plus me permettait d’arborer un super bronzage !

Je l’ai eu pour seulement 275 pesos mexicains de mémoire (un peu plus de 12€), et je ne regrette en rien !

Il amène de la couleur dans mes fringues souvent sombres, il pète, ses broderies sont superbes. Il me donne un petit goût d’été et me rappelle plein de souvenirs !

Quelques un·es qui connaissent les traditions mexicaines me font toujours un petit big up, ce qui est vachement sympa !

On me complimente souvent dessus, alors dès les premiers rayons de soleil, je le ressors pour commencer à dorer mon dos et mes épaules !

La combinaison de Manu

Quand je pense à une fringue que je suis saucée de retrouver, je pense directement à cette combinaison Promod achetée l’été dernier pendant les soldes.

combinaison-jaune

L’été dernier j’ai recommencé à me sentir belle et à avoir confiance en moi donc j’avais envie de couleurs, de matières et de coupes que je n’aurais jamais portées avant.

Tu sais ce type de fringues pour lesquelles t’as le coup de foudre mais soudain tu entends cette petite voix dégueu qui murmure : « non mais sur toi ça va pas faire beau, tu vas avoir l’air ridicule etc… »

À lire aussi : Comment arrêter d’être trop dures avec vous-mêmes ?

J’ai décidé d’acheter cette combi en me disant qu’au pire j’aurais essayé quelque chose de nouveau. Et bien figure toi que dès que je l’ai enfilée, je me suis sentie ouf !

La jolie couleur jaune complimente la couleur de ma peau et comme c’est une combinaison j’ai l’air habillée sans effort.

Et dans 5 ans, si elle tient encore, je serai ravie de la mettre.

S’il y a une fringue qui t’interpelle et par laquelle tu es attirée, essaye-la. Essaye de te l’approprier parce qu’elle ne t’ira pas comme au mannequin mais peut-être qu’elle t’ira très bien.

Viens mettre un peu de joie dans ce début timide de printemps et raconte-nous quelle sont les fringues que tu es ravie de retrouver ? Pourquoi ? Qu’est-ce qui la rend si spéciale ? Un souvenir particulier, un sentiment qu’elle t’apporte ?

À toi de nous le dire !

À lire aussi : Pourquoi le printemps est mon 1er janvier à moi

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • Trémazane
    Trémazane, Le 3 avril 2018 à 22h43

    Personnellement j'adore mes vêtements d'hiver : surtout mes collants en laine à pois/à rayures/à carreaux... (<3)
    Mais c'est vrai que pouvoir remettre mes robes et jupes de mi-saison avec mes collants fins toujours colorés (mais unis) ça me réjouie aussi :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?