Travailler à domicile : avantages et inconvénients

De nos jours, de plus en plus de personnes choisissent ou se voient imposer de travailler de chez elles. Présentation des avantages et des inconvénients d'une telle pratique.

Travailler à domicile : avantages et inconvénients

Depuis quelques temps (et pour quelques temps), on peut dire que je travaille de chez moi. Cette nouvelle façon de fonctionner a bien évidemment changé mes habitudes, et j’ai eu envie de revenir sur les avantages et les inconvénients que je vois dans une telle pratique.

Les avantages

>> Dormir plus tard le matin

A moins de vivre dans un manoir, il y a de grandes chances pour que ton bureau ne soit pas trop loin de ton lit (pour certaines, leur bureau se trouve même sur le lit). Du coup, il suffit de mettre son réveil 5 secondes avant le début de ta journée de travail – dont tu auras toi-même déterminé l’heure -, de mettre la cafetière ou la bouilloire en route, et c’est parti : telle une entrepreneuse en pyjama, te voilà prête à besogner toute la journée.

>> Travailler en pyjama

Fini les chaussures qui font mal ou les collants qui ne te serrent pas assez à la taille et descendent donc le long de tes jambes, formant une poche d’air sous ta culotte : à toi la joie de passer des coups de fil sérieux vêtue d’un pantalon de pyjama en pilou et portant des chaussons-orteils. Et je sais pas pour vous, mais je trouve tout à fait délectable de dire des trucs « très importants » et « très techniques » en culotte et chaussettes.

"Tu vois pas que j'suis en train de bosser ?"

(En vrai, je suis incapable de bosser en pyjama. Mais vous pouvez pas savoir à quel point savoir que je peux me met en joie).

>> Aller sereinement aux toilettes

Une envie pressante ? Tu n’as qu’à te lever sur tes petites jambes et te rendre sur tes petits pieds vers les commodités. Personne ne t’arrêtera en chemin pour te demander ce que tu as fait du dossier Kushkulawte ou si tu préfères prendre tes vacances en novembre ou en mars. En outre, tu peux retrouver la joie de poser ton séant sur la cuvette sans avoir peur de choper la mycose de Dita-Brigitte, la standardiste à la santé vaginale problématique.

>> Pouvoir faire une sieste ou comater une demie-heure devant la télé

Comme c’est toi qui organises tes journées de travail, tu peux aisément t’accorder une micro-sieste ou une pause Toute Une Histoire. Ce que tu ne peux pas faire dans ton entreprise, tous les patrons n’étant pas charmés de voir leurs employés relever la tête avec la marque du clavier sur la joue après 20 minutes d’inactivité.

Les inconvénients de travailler à domicile

>> L’absence de vie sociale

En revanche, travailler chez soi peut rendre complètement fou. Prenons mon exemple : à la moitié de la deuxième journée à bosser chez moi, j’ai commencé à parler toute seule. Toutes les trente secondes, l’esprit agité par un jeu de mots d’un goût douteux, je relevais la tête avec le regard enthousiasmé d’un Nicky Larson qui vient de repérer une proie pour le faire partager à mon voisin. Problème : je n’avais pas de voisins. J’ai donc commencé à tweeter toutes mes blagues. Et ai par la même occasion perdue la moitié de mes followers – l’autre moitié se contentant de me penser sous LSD.

Personnellement, quand vient le soir et que j’entends la clé de mon copain tourner dans la serrure, j’en viens à attendre avec un air enjoué derrière la porte en frétillant d’une queue imaginaire.

>> Manger seule

Quand on est amené à travailler à domicile, la pause déjeuner est d’une tristesse sans nom. Face à la télé, ou l’oreille collée à la radio, ce moment de détente est souvent d’un ennui terrible. Plus de potins à écouter, ni à partager avec autrui, plus de conseils littéraires, plus de débats sur la qualité cinématographique de tel ou tel film… Tu peux parfois même en venir à commencer une bataille de purée toute seule, pour passer le temps.

(Comment ça, j’en rajoute ?)

>> Une productivité couci-couça 

Je sais pas pour vous, mais personnellement, ma productivité dépend un peu de celle des autres. En voyant mon entourage bosser, je me rappelle qu’il faut que je fasse de même et me mets au boulot.

Mais quand mon environnement se limite à un micro-ondes, un frigo, une télé et un canapé, le mimétisme motivationnel est un peu plus mou du genoux. Ceci dit, j’ai bon espoir : on s’habitue à tout. On s’habitue à porter des tampons une fois par mois, on s’habitue à faire ses lacets, on s’habitue à prendre le métro, alors on peut bien s’habituer à se mettre au travail de soi-même. Tout n’est qu’une question d’apprentissage et d’adaptabilité.

>> Une hygiène aléatoire

A quoi ça sert de te laver si personne n’est là pour te faire remarquer que tes aisselles sentent le pâté ? A quoi ça sert d’avoir l’haleine qui sent le menthol si tu ne parles à personne ?

Voilà ce que je me suis dit pendant deux jours, avant de me rappeler que je n’étais plus en âge de rechigner à me doucher et que j’avais besoin de sentir le savon pour être en phase avec moi-même.

>> Manque de considération d’autrui

A mes yeux, le pire du pire, l’inconvénient suprême dans le fait de travailler chez soi, c’est bel et bien le manque de considération dont nous, wonderwomen en pyjama, pouvons éventuellement faire l’objet. Selon les témoignages que j’ai recueillis, il semble qu’il faille sans cesse rappeler que rester chez soi ne signifie pas forcément se la couler douce et se tourner les pouces en regardant les téléfilms de l’après-midi. Si tu vis en couple et travaille de l’appartement conjugal, tu as peut-être déjà entendu quelques menus reproches, du style :

Mais je travaille, moi ! Tu comprends pas que j’ai besoin d’un peu de repos ?

Appréciable, n’est-ce pas ? Ceci dit, une bonne grosse explication suffit généralement à faire sortir les clichés de l’esprit de ton entourage. Youpi !

Et vous qui travaillez à domicile, quels sont les avantages et les inconvénients que vous y voyez ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Marylin75
    Marylin75, Le 23 mai 2013 à 12h20

    C'est tout à fait ça ^^!

    Moi, ce qui me gonfle le plus, c'est les remarques du genre "ah mais toi tu peux, t'es chez toi".
    Genre chez moi, c'est bien connu, je passe ma journée à enfiler des perles...

    Ou alors les potes qui passent
    [ul]
    [li]boire un café/un verre[/li]
    [li]discuter le bout de gras parce qu'ils étaient dans le coin[/li]
    [li]promener leur môme en bas âge et me montrer comment il fait bien "arreuhh"[/li]
    [/ul]
    à n'importe quelle heure de la journée sous prétexte que je suis chez moi, hein...

    Bref, vie ma vie de travailleur à la maison ^^

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)