Top 3 des meilleures capotes

Matthias Le Reilly s'intéresse de près au latex, ou plutôt aux capotes MOINS latex. Voici son top 3 très subjectif des meilleurs préservatifs.

Top 3 des meilleures capotes

Une nuit où la bise était venue, je me suis retrouvé fort dépourvu face à cette jeune fille nue. J’étais allé chez elle avec une lueur d’espoir mais pas de protection. Puis elle a ouvert le tiroir de sa commode, dévoilant une demi douzaine de paquets de couleurs différentes. « Lequel tu préfères ? »

Le double bonne nouvelle était que non seulement elle était prévoyante, mais elle avait également bon goût, puisque mon troisième préféré était disponible dans son tiroir aux malices. Je ne pouvais également que respecter une fille qui a à coeur de savoir et choisir ce qui la pénétrera, en plus de celui qui. Car en près d’un siècle, le préservatif en latex a changé, évolué.

Le futur est déjà parmi nous, et avec lui a débarqué la promesse de baises (sous plastique) meilleures. Suivez le guide.

N°3 – Durex Feeling Extra

Arrêtons de nous voiler la face. Les préservatifs perlés, nervurés, à goût, à lubrifiant chaud/froid, c’est bon pour une rigolade à usage unique. Ça sert à s’amuser une fois, pour se prouver qu’on est trop un couple progressiste décomplexé du latex. Puis après on laisse tomber, parce que ce n’est pas si efficace ni drôle à moyen/long terme. Dans la vraie vie des gens pressés par leur désir, on veut un préservatif fin, qui se met facilement et lubrifié de partout.

Le Durex Feeling Extra remplit le job en toute situation, et règle la plupart des problèmes liés à l’acte (au cas où on doive l’enfiler vite, au cas où ça ne glisse pas assez). Ce modèle est la base. Partir d’en dessous, c’est en vouloir au pénis.

N°2 – Durex Realfeel/Manix Skyn

Peu importe la marque, l’amélioration présente consiste à éliminer le principal problème lié aux préservatifs : LE LATEX et sa bonne odeur de sortie d’usine. Que ce soit le Skyn ou le Realfeel, c’est comme le modèle précédent, mais sans l’odeur.

À titre personnel, je pense qu’il y a des prix Nobel qui se perdent. Vu qu’avec ce genre de matériel, vous n’allez pas casser l’ambiance à l’ouverture du sachet, qui peut du coup se déballer en douce, tel un ninja du sexe. Pendant l’acte, vous pourrez continuer à profiter du fantastique parfum, naturel ou non, de la personne qui vous accompagne. Ces capotes devraient être la nouvelle normalité, toutes les autres jetées au bûcher pour obsolescence totale et absolue.

N°1 – Protex 002

On tient là le James Bond de la capote, le Saint Graal. Les 002 coûtent cher, comptez un peu plus d’un euro le préservatif, mais sont produites en polyuréthane (une molécule organique, donc c’est un peu la nature). La matière permet un préservatif trois fois plus fin que son homologue latex moyen, plus résistant car sans aspérité, même microscopique, quasi invisible et conducteur de chaleur. Et oui, très clairement, la différence se sent. Sauf à l’odeur, puisqu’ici la matière n’a pas d’odeur, le néant olfactif.

Au passage, les allergiques (je parle santé là) au latex sont tranquilles. Cerise sur le zizi, les 002 sont conditionnées dans des étuis rigides à opercule ce qui permet de les garder au fond du sac avec les clefs sans risque et de poser le préservatif usagé dans « quelque chose ».

Alors oui c’est plus cher, mais oui c’est BEAUCOUP mieux. Et ça épate autant les copines que les amants qui ne connaissent pas.

« Oh, un étui à capote, so James Bond ! » #TrueStory

Le mot de la fin va cependant au bon sens. N’oublions jamais que, dans l’urgence, le meilleur des préservatifs est celui que l’on a à portée de main. Quand bien même il s’agit d’un truc sans marque fluorescent offert pour déconner par ses amies à un anniversaire deux ans plus tôt. L’important, qu’on soit fille ou garçon c’est d’être équipé. La vraie coquetterie, c’est d’être équipé mieux.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)