Spécial éclat #2 : les taches et cicatrices

Après la problématique du teint terne, deuxième volet de cette série consacrée au teint éclatant et sans défaut. On attaque cette semaine un sujet qui empoisonne bon nombre d'entre vous : les taches pigmentaires et les cicatrices.

Spécial éclat #2 : les taches et cicatrices

Qu’est ce qu’une tache pigmentaire ?

Pour faire simple, il arrive que suite à un abus de soleil, ou un dérèglement de la peau, la mélanine s’emballe et provoque alors une tache foncée sur l’épiderme. Il est assez rare d’avoir des taches de soleil quand on est jeune, mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Une tache pigmentaire se reconnait à sa couleur un peu foncée (un peu comme une tache de rousseur plus prononcée), et sur les peaux métisses ou noires, elle peut même devenir marron. En soit, elle n’est pas dangereuse, mais peut s’étendre avec le temps et l’abus de soleil, et conduire par exemple au mélasma (tache assez étendue, qui « fonce » toute une zone de la peau à l’arrivée du soleil).

Comment reconnait-on une cicatrice ?

Je ne vais pas parler des cicatrices dues aux opérations ou autres, mais aux cicatrices de boutons qui, à force, laissent des marques sur la peau. En clair, quand tu as un bouton et particulièrement quand tu l’agresses ou le tripotes, ta peau « fabrique » une sorte de marque résiduelle. Sur certaines peaux, notamment les peaux très claires, métisses ou noires, cette marque peut ne pas cicatriser correctement et rester très longtemps sur le visage. Sur une peau claire, cette marque sera rouge ou rouge foncé, tandis que sur une peau métisse ou noire, elle sera marron foncé. On la reconnait facilement car elle se place là où on a eu un bouton, tout simplement. Même sans relief, sa couleur met énormément de temps à partir et parfois… ne part pas. Rien de grave, mais beaucoup de personne développent des complexes vis à vis de ces cicatrices, qui donnent l’aspect d’une peau encore couverte de boutons alors qu’il n’y a plus rien.

Traiter les taches pigmentaires

Je ne vais parler que des taches de soleil, les défauts pigmentaires autres devant être présentés à un dermatologue. Les taches de soleil nécessitent en premier lieu une bonne protection solaire : à l’année, on met un indice léger en hiver et fort en été, pour éviter que les taches se foncent ou s’agrandissent. Pour les éradiquer, on peut utiliser des soins éclaircissants, qui vont petit à petit estomper les taches.

Traiter les cicatrices

Si elles sont récentes, on dégaine illico une crème qui va permettre d’accélérer la cicatrisation et donc avoir une chance de laisser moins de traces. On peut utiliser de l’aloe vera, ou pour plus d’efficacité l’aloe ferox (son cousin que l’on retrouve par exemple dans les produits de la marque Velds), qui hydrate et aide la peau quand on a ce genre de pépins. Les crèmes cicatrisantes du commerce, comme Cicalfate d’Avène, marchent bien mais attention, pas sur toutes les peaux.

Si les cicatrices sont un peu plus vieilles (au bout de quelques semaines, les crèmes cicatrisantes ne servent pratiquement plus à rien), on peut alors utiliser des soins aux AHA qui vont exfolier en douceur les cicatrices et les faire disparaître, ou des soins éclaircissants.

Quelle bonne routine adopter ?

Je ne vais pas te cacher que pour avoir des résultats, mieux vaut adopter des produits complémentaires. Bien qu’un nettoyant éclaircissant puisse paraître fantaisiste, il est en revanche plus facile d’adopter une lotion et un sérum qui vont ensemble. En règle générale, il est préférable d’utiliser les soins traitants le soir, et d’utiliser une protection solaire le jour. Mettre des soins éclaircissants alors qu’on sort au soleil peut provoquer l’effet inverse et foncer la couleur des taches.

>> Idée reçue : Est-ce que ça change la couleur de la peau ? Non, ça minimise juste la couleur des taches, mais ça ne les rend pas blanches, ni ta peau avec, comme les produits éclat.

Shopping éclairé

Taches pigmentaires :
– Crème dépigmentante renforcée, Cebelia, 40€ : malgré son nom barbare, cette crème agit en deux mois sur les taches, et est assez efficace.
– Sérum Vinoperfect, Caudalie, 44€ : il estompe les taches et donne de l’éclat.
– Even better clinical, Clinique, 59€ : un des soins spécifiques les plus vendus en France, efficace mais qui mérite un investissement.

Cicatrices :
– Cicalfate, Avène, environ 6€ : sur les cicatrices récentes uniquement !
– Gel d’aloé véra, Aroma Zone, environ 8€ : à utiliser en crème de jour ou de nuit pour apaiser la peau et aider à sa régénération, mais n’aura aucun effet sur des cicatrices de quelques semaines.
– Ex white 2, Unt, 27€ : ce sérum aide particulièrement les cicatrices même un peu vieilles à s’effacer.
– Soin lissant Boréade, environ 12€ : ce soin aux AHA peut aider à gommer les cicatrices et resserrer les pores.
– Stylo anti marques, SOS Solution Clinique, 18€ : un stylo à appliquer sur les boutons justes partis, qui limite les marques.

Pour toutes :
– Écran solaire spf 40 HP white plus, Clarins, 36€ : un écran solaire à mettre par dessus sa crème, qui ne colle pas et n’est pas comédogène, et qui protège efficacement du soleil.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • V£r0n!k
    V£r0n!k, Le 25 juillet 2011 à 12h54

    Elisaller;2305028
    Super!
    Sinon est ce qu'il y a des madmoizelles qui auraient des fonds de teint à conseiller, parce qu'avant de pouvoir faire disparaitre ces p***** de cicatrices il faut bien les camoufler... ?
    J'utilise le full cover de make up for ever, ce n'est pas un fond de tent mais un correcteur. il est génial!

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)