La Saint Patrick en direct de Dublin

Aujourd’hui c’est la St Patrick (appelée St Paddy’s day par les vrais), et je ne suis même pas bourrée. Je rentre à peine de Temple Bar, LE quartier branché de Dublin (y’a Urban Outfitters, ça suffit à le qualifier de branché) et je peux dire que je suis pas mal déçue par St Paddy… Déjà, […]

La Saint Patrick en direct de Dublin

Aujourd’hui c’est la St Patrick (appelée St Paddy’s day par les vrais), et je ne suis même pas bourrée. Je rentre à peine de Temple Bar, LE quartier branché de Dublin (y’a Urban Outfitters, ça suffit à le qualifier de branché) et je peux dire que je suis pas mal déçue par St Paddy…

Déjà, j’ai du me réveiller à 10h00, et depuis que je suis là ça ne m’ait jamais arrivée, pour me préparer, me vertifier, me St Paddyser. Au programme, trèfles sur les joues, faux cils vert, faux ongles avec des trèfles dessus, chapeau vert et tutu vert, autant dire que j’avais le style.

FlickR UggBoy

Une fois prête, direction la parade de la St Patrick. Alors, comment expliquer, vous imaginez Disney, à 16h15, heure de la parade et ça vous donne une idée du monde et de la difficulté de circulation : impossible de traverser, de bouger sans se prendre du ketchup sur le t-shirt, de la bière dans les cheveux (en plus de la Guiness, yuck), c’est tout simplement SUPER ! Ensuite, il faut trouver LA place, celle depuis laquelle on peut tout voir, mais forcément il y a toujours des gens chanceux, et qui sont plus grands que toi, qui arrivent à être tout devant. Sérieusement, quand on fait 1m90, on reste derrière !

Chargement du lecteur...

13h, la parade commence enfin, j’allume mon appareil photo, et lève mon bras le plus haut possible pour réussir à capter quelque chose à l’aveuglette, ce qui m’a valu une belle crampe. Le défilé de papillons, de fanfares, de coqs géants, de châteaux de Maharadja, de danseuses hindous, de chevaux (qui en profitent pour faire caca partout), et d’autres trucs indescriptibles commencent, et se terminent. Quand je vous disais que cela faisait penser à Disney, la parade n’a fait que conforter mon idée. La parade de la St Patrick m’a rappelé l’attraction « It’s a Small world » avec les poupées du monde entier, sauf que là, nous étions statiques. Autant dire que j’ai été déçue par la parade, moi qui m’attendais à un truc de fou, et du vert, beaucoup de vert, à part au tout début, je n’ai rien vu qui rappelait la St Patrick…

14h15, la parade terminée, la ville et les rues souillées, direction Temple bar, centre de la fête. N’importe quel irlandais (ou alcoolique) a commencé à boire de la bière dès 8h du matin (c’est la coutume) et est toujours en train de boire ; c’est fou comme ils tiennent bien l’alcool, ou alors ça se dissout dans tous les Burger King, Abrakebabra et autres qu’ils engloutissent et ils ne subissent donc pas les effets de l’alcool.

FlickR UggBoy

A la base, on devait aller à une « 12hours warehouse rave party », sorte de soirée pour dégénérés et drogués, mais après des mois et des mois de fête, la motivation était dur à trouver, ça a donc été à base de bière verte, de mojito, et de shots de tequila (pas très irlandais, mais who care’s ?). Et voilà comment s’est achevée cette St Paddy’s day, les yeux rouges (à cause des faux cils), les ongles défoncés (à cause de la colle pour faux ongles), le visage rouge (après avoir enlevé le maquillage irritant), les pieds meurtris (à force de marcher et de rester debout) et même pas bourrée !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Caracallas
    Caracallas, Le 22 mars 2010 à 19h09

    Si la vidéo est de toi Pasteke, ce qui est fou, c'est que j'étais à un truc genre 10 mètres à ta gauche. Bon ok, on s'en fiche, mais le monde est petit, tout de même.

    Bref, c'est une fête à ne pas manquer, rien que pour l'ambiance. Je veux dire, tout les gens sont en vert et en orange, peu importe d'ou ils viennent. En France, dur de se fringuer en bleu-blanc-rouge sans passer pour un chauvin fini.
    Après, c'est vrai que la parade est assez basique, mais c'est quelque chose à voir et a faire.

    Ensuite, pour ma part, je suis rentrée à l'Auberge de Jeunesse, et dans les rues, ca restait encore très joyeux, très chaleureux, beaucoup de chants et de bonne humeurs.

    Par contre, notre Saint Patrick night est sans doute la plus ratée de mon périple Dublinois. Trop de monde partout partout. Trop d'indécisions. Dur de mettre 12 personnes d'accord sur un coin de ralliement. On a donc erré à Temple Bar, on a bu, on a chanté, on a marché, on a re-bu, on a re-chanté. Et on a fini dans un coin de Christ Church avec les filles les plus sobres qui pleuraient qu'on étaient intenables. Bref. C'était une soirée ou je me suis pour ma part beaucoup amusé, mais très bordélique.

    J'ai préfère par exemple la soirée Rugby de Samedi soir, avec Irlande-Ecosse et Angleteree/France, rien que pour l'ambiance super agréable des pubs de Temple Bar, et finir à Portherhouse pour voir un concert de folie.

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)