« Où acheter son matériel ? » et autres questions liées à la photo

Une poignée de lecteur•trices ont posé leurs questions photo à Chloé Vollmer-Lo, et voici ses premières réponses !

« Où acheter son matériel ? » et autres questions liées à la photo

Parfois, quand on commence la photo, on a des questions complètement random et on ne sait pas à qui les poser. Eh ben figure-toi qu’il y a un topic pour ça. Et que l’heure est venue pour moi d’apporter les premières réponses…

À quel point faut-il (s’)investir pour progresser ?

« Je voudrais savoir quel temps en moyenne consacrer à la photo pour pouvoir progresser, car je suis étudiante en médecine et clairement le temps libre est une denrée rare. Du coup, j’hésite un peu avant de pleinement me lancer car le matos coûte un peu (BEAUCOUP) cher et ce n’est pas un investissement à prendre à la légère ! »

– Bluelagoon

Mon principal conseil, c’est de fonctionner à l’envie avant tout ! Si tu te fais une sortie photo en te disant « Il faut absolument que je progresse », rien de mieux pour t’en dégoûter… et ne pas progresser.

Mon principal conseil, c’est de fonctionner à l’envie avant tout !

Personnellement, j’ai commencé à bosser sérieusement la photo pendant que j’étais en khâgne, c’est-à-dire avec peu de temps libre devant moi !

Chacun de ces moments consacrés à la photo était un véritable péché mignon. Et c’est comme ça que j’ai progressé : en prenant du plaisir et en testant des trucs toujours nouveaux… parfois ratés, parfois réussis, mais surtout, sans pression aucune.

Concernant le matériel, c’est une question que tu peux remettre à plus tard : avec un appareil bas de gamme, tu travailleras peut-être un peu moins les réglages, mais tu exerceras quand même ton œil, notamment sur les questions de composition et de cadrage, qui sont hyper importantes pour dynamiser et donner une direction à ton image !

À lire aussi : Cadrage & composition en photographie — Les bases pour bien débuter

Comment choisir son objectif ?

« Est-ce que tu pourrais faire une présentation rapide des différents types d’objectifs présents sur le marché en précisant un peu leurs qualités/défauts et ce à quoi ils servent plus spécifiquement ? »

– Peidante

Faire un tour de tous les objectifs de tous les constructeurs serait un peu long et compliqué… Néanmoins, c’est toujours bien de savoir à quoi correspondent les chiffres et les sigles !

Je l’avais détaillé dans le post fleuve qui expliquait comment choisir son matériel. J’ai aussi croisé récemment sur l’Interweb mondial deux gifs qui résument plutôt très bien les choses mais dont je n’ai pas la source exacte (au passage, merci à Wild Horses qui m’a renvoyé le gif sur l’ouverture !).

ouverture-photo-small

L’ouverture

distance-focale

La longueur focale de l’objectif (spoiler : je vomis à la fin du gif)

Et en vidéo ?

« [Pourrais-tu davantage] lier ton propos avec la vidéo : est-ce que les objectifs fonctionnent pareil avec la vidéo et les différences viennent des boîtiers, ou plutôt pas vraiment, et c’est plus compliqué que ça ? »

– Peidante

Les choses que j’explique dans mes tutos recouvrent généralement des questions mécaniques ou optiques donc c’est, la plupart du temps, applicable à la vidéo (à part la notion de vitesse, par exemple) !

Le plus simple, c’est de me demander directement dans les commentaires quand il y a un doute. Je ne suis pas spécialiste en vidéo, donc je peux difficilement m’avancer sans dire de bêtises si je ne suis pas sûre de mon coup. Mais au pire, on peut toujours réquisitionner Léa ou Mélanie et voir ça ensemble !

Où acheter son matériel ?

« Alors je commence à accumuler un peu de matos, mais j’achète tout à la Fnac ou dans des magasins du genre et j’aimerais savoir s’il y a des sites de photographie fiables et biens niveau prix pour commander des objectifs, des boîtiers et autres ? »

– LonelyBay

J’achète presque tout sur Internet, ça me permet d’avoir beaucoup plus de variantes qu’en magasin et de vraiment choisir ce que je veux ! Voici mes petits préférés, sur lesquels je dépense régulièrement l’argent que je n’ai pas :

Il y en a bien sûr d’autres, mais ce sont ceux-là que je connais le mieux. Si tu es en région parisienne ou si tu veux soutenir de petits commerces, je suis accro à :

Et pour tout ce qui est gadgets difficilement trouvables ailleurs, trucs à petits prix mais parfois de qualité moindre, j’aime bien :

lapin-hotshoe

J’y ai trouvé tout un tas de trucs crétins, dont cet indispensable petit lapin qui se fixe sur la griffe du flash (cherche pas, il est en rupture de stock) / © Deal Extreme

Où c’est qu’on apprend ?

« Moi je me demande, comment trouver un bon stage photo ? Je suis perdue parmi toutes les offres qu’on peut trouver. »

– Aenor

britney-spears-a-lecole

Le grand problème, c’est celui de bien situer tes attentes et tes besoins. Car l’offre est pléthorique, du niveau grand débutant à l’expert hyper confirmé qui veut travailler un point de détail.

Quelques pistes néanmoins :

  • Canon et Nikon, leaders sur le marché des réflex, ont chacun monté leurs organismes de formation : la Nikon School et la Canon Academy. Ils y proposent des formations de tous les niveaux. Et pas besoin que ton appareil soit du même constructeur (sauf pour certains stages ciblés), tu peux venir tant que tu as un reflex ou un hybride, quelle que soit sa marque ! Parfois, un prêt est même envisageable.
  • Les grandes écoles de photo ont souvent une offre de « formation continue », c’est-à-dire des stages ponctuels dédiés à des publics variés. Tu peux regarder du côté de l’ENSP d’Arles, l’ENS Louis Lumière, Gobelins École de l’image… Ou encore l’Institut national audiovisuel.
  • Certains stages sont davantage axés sur une pratique professionnelle, mais tu peux tout de même tenter ta chance si tu es très motivé•e : Eyes in progress organise des workshops sur plusieurs jours avec des photographes célèbres, K2 forme aux professions de l’image… En réalité, les organismes sont nombreux ! Le plus important, c’est de vérifier que les objectifs de la formation te conviennent, que les effectifs sont réduits… et de faire un bon coup de Google sur l’institut de la formation !
  • Si tu es sous contrat en entreprise, tu peux aussi voir si celle-ci peut financer ta formation (si ça se justifie), auquel cas tu auras sûrement une liste de stages possibles et tu n’auras plus qu’à choisir !
  • Si tu veux bien apprendre la lumière et que tu es en mesure d’obtenir une convention de stage, tu peux aussi essayer de postuler dans les grands studios, ils cherchent souvent du monde, et cela peut t’ouvrir la voie vers une place en assistanat !

Bon alors je suis pas naïve, j’imagine bien qu’on n’a pas fait le tour de toutes les questions de la terre entière. Alors n’hésite pas à venir m’exposer tes interrogations ici, ou à me faire des suggestions de futurs posts !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mrs Sulu
    Mrs Sulu, Le 10 mai 2016 à 9h58

    @chloevollmerlo
    J'aime beaucoup ton article :happy: Je ne fais pas de photo mais je trouve ça très intéressant ( et les gifs sont parlant pour les noobs: c'est fou la différence qu'il y a ).
    ps: fais-tu le défi photo douceur?

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)