Help ! Réponds à ce sondage anonyme sur les premières fois sexuelles STP !

À l'occasion de la sortie du film « À genoux les gars » dont madmoiZelle est partenaire, Juliette s'intéresse aux « autres » premières fois sexuelles, et notamment la première fellation. Tu viens en parler ?

Help ! Réponds à ce sondage anonyme sur les premières fois sexuelles STP !

En partenariat avec Rezo Films (notre Manifeste).

Je savais que ce titre allait retenir ton attention ! Merci d’avoir laissé la curiosité l’emporter en cliquant sur cet article, que je puisse remettre un peu de contexte !

madmoiZelle est très fière d’être partenaire du film À genoux les gars, présenté cette année à Cannes dans la sélection Un certain regard. Il sortira le 20 juin !

Co-écrit par Antoine Desrosières, Anne-Sophie Nanki, Inas Chanti et Souad Arsane, ce film aborde une multitude de thèmes liés à l’adolescence, à la découverte de la sexualité, mais aussi aux rapport hommes/femmes pas très égalitaires. 

Ce sont ces sujets que nous avons voulu explorer à travers des témoignages ; d’où cet appel à témoin focalisé sur les « premières fois » autres que la pénétration.

Premières fois, « premières embrouilles ? »

À genoux les gars est directement inspiré d’un témoignage ; pour qui ne s’est jamais intéressé à la culture du viol et au consentement, il paraîtra sans doute complètement loufoque et peu crédible.

Non mais sérieux, quel genre de meuf est assez idiote pour se laisser convaincre de sucer le meilleur pote de son mec ? Voilà à quoi on pourrait réduire le pitch, quand on ignore tout de la complexité du rapport au corps, au désir, aux injonctions, au tabou qui entoure la sexualité et ses premières expériences.

C’est pourquoi je te propose de répondre au formulaire ci-dessous, totalement anonyme, pour me permettre d’en savoir plus sur tes « premières fois », qu’elles aient été de bonnes expériences, ou qu’avec le recul, ce n’était pas pleinement consenti.

Si les questions du formulaire ci-dessous semblent surtout viser les femmes hétérosexuelles, c’est parce qu’il s’agit de la situation du film, et ce sont précisément les rapports hommes/femmes dans le cadre d’une relation hétéro qui nous intéressent pour cet appel à témoin..

Ça ne signifie pas que les autres genres ou les autres sexualités ne nous intéressent pas, ce n’est simplement pas le focus de cet article en particulier.

Tu peux répondre à ce sondage quels que soient ton genre et ton orientation sexuelle.

Et comme toujours, la section commentaire est ouverte si tu veux partager tes expériences !

Raconte-moi tes « autres premières fois » !

Quand l’opinion publique (les gens quoi) parlent de la première fois, ils entendent souvent : « la première fois qu’un pénis est entré dans un trou. »

Alors au regret d’en surprendre certains, le sexe n’est pas qu’une question de pénétration de pénis.

MAIS. NAN.

Le sexe ça peut être un tas de pratiques cools comme la fellation, le cunnilingus, ou alors les caresses sur le clitoris, la vulve, sur le pénis, les frottis-frottas…

Tu l’as compris, même deux doigts ça compte comme une expérience sexuelle.

Les premières fois, premiers désirs

Du coup, des premières fois il y a en a plein, et elles arrivent à tous les âges et de manière plus ou moins différentes.

Personnellement, je suis assez à l’aise avec ma première fellation, qui s’est déroulée dans le cadre d’une relation non sérieuse mais consentie.

Pour d’autres, cela a pu arriver avec leur premier petit copain de l’époque, où avec un crush de vacances.

Mais j’ai aussi eu vent d’histoires moins heureuses, où le consentement ne rentre pas forcément en compte. Je ne parle pas forcément de viol ou d’agressions sexuelles, mais de pression sociale, de groupe, je parle aussi du fait que le manque d’éducation sexuelle conduit parfois à des situations maladroites, non voulues, ou pas très agréables.

Par exemple, durant mon lycée, des amies m’ont raconté avoir sucé un garçon dans les toilettes, ou branler le pote d’un pote inconnu au bataillon au cours d’une fête d’ados.

Certaines connaissances m’ont avoué avoir fait une fellation après que leur petit ami a insisté maintes et maintes fois, ou parce que toutes leurs autres copines l’avaient déjà fait.

À lire aussi : Décryptons cet étrange phénomène de conformisme social, devenu viral

Et toi, c’était comment ta première fellation ? Ton premier cunni ?

La première fellation, la première branlette, les premiers doigts ou le premier cunnilingus sont aussi des étapes de la vie sexuelle.

D’ailleurs si « la perte de la virginité » est souvent associée à la première pénétration vaginale pourquoi ne pourrait-elle pas être liée aux toutes premières expériences sexuelles ?

Bref, j’aimerais connaître ton histoire à toi. Comprendre quand, comment et avec qui ces premières fois sexuelles se font.

Pour cette fois, je me penche surtout sur le point de vue des jeunes femmes, (non pas que le cas des garçons n’est pas intéressant, au contraire, ce sera juste pour une autre fois. Et ça n’empêche pas les garçons de répondre à ce témoignage.)

Si tu souhaites partager ton histoire, je t’invite à remplir ce formulaire ci-dessous :

Les réponses m’aideront à faire une compilation de témoignages sur ces premières fois qui ne sont pas à négliger.

Je compte sur toi ! 

À lire aussi : Est-ce que la première fois, ça fait mal ?

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • NoUsername
    NoUsername, Le 23 juin 2018 à 18h53

    PoussiM
    Y a juste un truc qui me fait tiquer : "première fois que vous avez masturbé une fille/femme"... alors pour moi (qui suis une femme lesbienne), le fait de ''doigter'' une femme n'est pas ''juste'' la masturber, c'est faire l'amour avec elle. Je ne sais pas si c'est clair et si quelqu'un comprend la nuance...
    Et sinon, ce que je considère comme ma ''vraie'' première fois (disons avec une femme) c'était il n'y a pas si longtemps et j'en ai un souvenir trèèèès agréable
    Je suis tout à fait d'accord avec ta remarque.
    Ce n'est que mon avis, mais je pense que les hétérosexuels ont tendance à faire la distinction entre toutes pratiques sexuelles qu'ils considèrent comme étant préliminaires et optionnelles, et d'un autre côté, la pénétration, comme étant véritablement du sexe.
    Donc dans ce cas, 'doigter/masturbation quelqu'un' serait catégorisé comme une pratique sexuelle et pas du sexe.

    Donc la question du sondage a mentionné 'femme' peut-être juste pour inclure les personnes pas hétéros, sans prendre en compte réellement cette différence de perception de la sexualité.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!