Hauts les gazons ! Et si on gardait nos poils pubiens ?

L’avantage des mois de novembre, c’est qu’on peut officiellement passer en mode fourrure d’hiver. Terminées les épilations frénétiques, balancés les rasoirs, oubliées les amourettes de vacances : femmes hirsutes, bonjour. C’est le moment béni où on se met en jachère. La peau apprécie. Le portefeuilles aussi. On gagne du temps et on arrête de se raconter que l’épilation est un soin, alors qu’objectivement, c’est une torture. Et si on restait toujours en novembre ?

Il y a des hommes qui aiment les poils. Ou qui se fichent que vous gardiez vos poils. Ils sont plus nombreux que vous le pensez, et après deux ans de couple, il y a fort à parier que votre copain en fasse partie. La plupart du temps, on part du principe que notre nouveau partenaire nous préférera épilée, et on commence nos relations sexuelles / sentimentales sur ce mode… sans avoir jamais demandé son avis au partenaire en question. C’est toujours dommage de ne pas demander.

Quand j’avais quinze ans (il y a quinze ans), on se rasait les jambes et les aisselles, mais on ne touchait pas au pubis. Au lycée comme à la fac, dans les vestiaires ou dans les douches, on avait toutes un soyeux triangle et on n’avait jamais vu un ticket de métro ailleurs que le dimanche soir sur M6. Notre vie sexuelle commençait avec des poils. Du coup, ça ne me viendrait pas à l’esprit de paniquer parce que je ne suis pas épilée pour un premier ou douzième rendez-vous. C’est mon corps et il a plu à un paquet de mecs tel quel. Je trouve l’intégrale absolument monstrueuse sur moi, et les tickets de métro me consternent. Je me suis construite avec mon triangle, je le garde, il me plaît, personne ne s’en est jamais plaint.

poils pubiens Hauts les gazons ! Et si on gardait nos poils pubiens ?

Pour les demoiselles plus jeunes, je peux comprendre que ce soit une autre paire de manches. Pour peu que leurs copains aient fait leur éducation en regardant plutôt des magazines que des êtres humains, et plutôt du porno que des films d’auteur, il y a des chances qu’ils n’aient jamais vu une femme au naturel – qu’ils confondent la normalité et l’artifice. Inutile de traîner longtemps sur Internet pour lire des trucs terribles et humiliants sur les filles qui ne jouent pas la norme : ce serait moche, sale, pas hygiénique, limite au niveau des odeurs… D’une part cette exigence est absurde (la nature d’un corps n’est pas négociable, il se trouve que les femmes ont des poils… et les mecs qui ont compris ça ont une vie sexuelle à la place de passer leur temps sur des forums), mais surtout, ces arguments relèvent au minimum de la subjectivité, au pire du délire total.

Voici donc de bonnes raisons de garder haut son gazon. Je les ai trouvées dans le livre Défense du Poil de Stéphane Rose, aux éditions la Musardine, que je vous recommande chaudement :

– La fourrure est plus hygiénique. On attrape notamment moins de cystites.
Au niveau des sensations, c’est différent, mais certainement pas « moins bien » qu’après une épilation de pornstar.
Les odeurs sont érotiques, pourquoi s’en débarrasser ? Au pire, si vous venez de danser huit heures, une douche suffira.
Certains hommes préfèrent avec les poils, d’autres sans poils, et personne ne peut rien vous imposer. De toute façon, les désirs des mecs ne sont pas des ordres (ou alors demandez un truc bien chiant en échange, genre faire la vaisselle à vie).
– La fourrure est moins chère et moins douloureuse à entretenir.
– La fourrure n’a pas de phase de repousse, ce qui est quand même nettement moins prise de tête. Adieu boutons et poils incarnés !
– La fourrure n’est pas sponsorisée par des multinationales qui matraquent leur modèle unique.
– Des épilations répétées peuvent détendre la peau du sexe, sans parler des risques de brûlures ou de coupures.

Il ne s’agit pas de retourner dans les 70’s, mais de faire ce que VOUS voulez. Pas ce qu’une industrie a décidé. Pas ce que des puceaux réclament, bien planqués derrière leur écran. Pas non plus ce qu’on croit vouloir, alors qu’on a quand même le cerveau lavé en permanence par les médias. Est-ce que vous trouvez vraiment ça joli et confortable quand vous avez le minou qui ressemble à une dune de sable ? Pas moi. Et ça vaut le coup de se poser sérieusement la question !

Tous les articles Sexe , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Poils
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 55 commentaires !

Lire l'intégralité des 55 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Chatach
    Chatach, Le dimanche 10 juin 2012 à 17h40

    Quel plaisir de lire ce genre d'article!

    Ca m'a rappelé un ancien partenaire qui m'avait dit (en gros) "Si tu veux que je fasse bien les choses, je ne veux pas de poils" donc bon, j'avais fait ce qu'il m'avait demandé mais franchement plus jamais! Parce que bonjour les démangeaisons de la repousse, les poils incarnés et j'en passe! Surtout en prenant le risque de se couper, et tout ça, même pas par son propre choix. (ah et il nié que c'était l'influence du porno... :facepalm:)

    Bref, c'est tellement mieux de pouvoir être libre de faire ce que l'ont veut! On devrait un peu plus apprendre à nos hommes ce qu'est une femme naturel!
    Et surtout leur faire comprendre que c'est mieux hygiéniquement les poils et non l'inverse! Qu'au contraire, s'ils sont la, ce n'est pas pour rien, c'est bien pour protéger notre si fragile vulve!
    Bon, il faut aussi qu'on se mette l'information dans nos propre tête de fille et de femme parce que la société nous inculque une certaine image depuis si longtemps qu'à force, on ne sait pas toujours distinguer le vrai du faux!

  • Silvi Cola
    Silvi Cola, Le dimanche 10 juin 2012 à 20h59

    Je crois pas trop les filles qui disent "Je le fais pas pour les autres mais pour moi, j'aime ne rien avoir " euh, j'ai envie de répondre " et sur la tête, vous n'aimeriez pas ne rien avoir également ? " parce que je n'arrive pas à comprendre comment des POILS pourraient gêner à un endroit du corps et pas ailleurs, c'est vraiment louche. Si ça fait 10 cm OK je comprends, surtout que les poils pubiens sont plutôt durs, donc le frottement peut être désagréable, mais qu'on vienne me dire sinon que les poils pubiens "dérangent"... :ko:
    Pour moi c'est inconscient, mais il y a un suivi des normes chez ces personnes.

  • Ziggie
    Ziggie, Le dimanche 10 juin 2012 à 21h05

    Moi ce qui me saoüle c'est qu'on ne peut pas choisir l'intégrale ou de s'épiler sans être taxée de "mouton qui suit la norme". Bah moi j'aime pas les poils, nulle part. Et je ne changerai pas pour un mec, ou pour faire plaisir aux gens que ça dérange.

  • Gandalf
    Gandalf, Le dimanche 10 juin 2012 à 21h15

    Silvi Cola;3266639
    Je crois pas trop les filles qui disent "Je le fais pas pour les autres mais pour moi, j'aime ne rien avoir " euh, j'ai envie de répondre " et sur la tête, vous n'aimeriez pas ne rien avoir également ? " parce que je n'arrive pas à comprendre comment des POILS pourraient gêner à un endroit du corps et pas ailleurs, c'est vraiment louche. Si ça fait 10 cm OK je comprends, surtout que les poils pubiens sont plutôt durs, donc le frottement peut être désagréable, mais qu'on vienne me dire sinon que les poils pubiens "dérangent"... :ko:
    Pour moi c'est inconscient, mais il y a un suivi des normes chez ces personnes.
    Je pense que les styles de poils pubiens, comme pour les cheveux, c'est une question de goût. Et les goûts, ça ne se discute pas. Et surtout, ça change.

    Je change de coupe pubienne comme je change de coupe de cheveux : par goût, selon mes tendances de mon esthétique personnelle, et parfois par flemme ^^

    J'ai envie d'une coupe courte ? Hop, je rase. Une autre couleur ? Hop, une teinture.

    J'ai envie d'une épilation intégrale ? Hop, j'arrache tout (et j'en chie, j'en conviens). J'ai envie d'un peu plus de fourrure, ou j'ai juste la flemme ? J'entretiens juste les bords pour être "présentable" (toujours selon mes critères, j'entends bien) en maillot de bain, et un coup de tondeuse ou de ciseaux sur le reste.

    Je le fais donc vraiment pour moi. Après, l'Homme trouve ça bien / pas bien... mouarf. De temps en temps, je ne nie pas le faire à son goût pour faire plaisir, de la même façon que lui se laisse ou non pousser la barbe. Mais c'est pas la majorité des cas.

  • Gandalf
    Gandalf, Le dimanche 10 juin 2012 à 21h27

    Ziggie;3266673
    Moi ce qui me saoüle c'est qu'on ne peut pas choisir l'intégrale ou de s'épiler sans être taxée de "mouton qui suit la norme". Bah moi j'aime pas les poils, nulle part. Et je ne changerai pas pour un mec, ou pour faire plaisir aux gens que ça dérange.
    Je suis plutôt d'accord. Tu fais ta vie avec tes poils, tu le fais pour toi, et tes raisons, quelles qu'elles soient, c'est ton affaire.

  • Sid-
    Sid-, Le dimanche 29 juillet 2012 à 22h52

    Au début j'enlevais tout, sans me poser de questions. Mais c'était chiant, j'avais la flemme, ça irritait ma peau, ça grattait à la repousse etc. (et mon copain de l'époque préférait)

    Maintenant, presque un an avec un nouveau copain avec qui j'enlevais toujours tout au début, puis la flemme a pris le dessus, et je me suis vite rendue compte que non seulement c'était plus confortable et puis plus joli, ça fait plus "femme qui s'assume", genre :supermad:

    Donc voila plus jamais intégrale, je tond un peu quand c'est trop long et j'épile ce qui dépasse trop pour l'été.
    Mais ce qui est sûr c'est que si un mec me demande de tout ré-enlever, c'est lui que j'enleverais!

    Ma toison, tu l'aime ou tu la quitte :fouet:

  • Wolowizzard
    Wolowizzard, Le dimanche 29 juillet 2012 à 23h06

    J'alterne entre épilation intégrale et douce toison d'hiver (ouais, on va dire ça comme ça). Idéalement, je préfère l'intégrale parce que je trouve ça plus pratique (et j'en ai marre de mes poils).

    Après, mode ou pas, je m'en contrefous.
    Je n'aime pas que l'on se moque des filles avec une forte toison mais je n'aime pas l'inverse aussi.
    Une fois au taf, j'ai entendu toutes les filles avec qui je bossais dire que l'intégrale, c'était pas bien, limite pédophile et même malsain. Malsain? Hello, ce ne sont que des poils. Je trouve ça pathétique, je suis désolée.

    Silvi Cola Je viens de voir ton message et oui, je suis épilée intégralement, pour moi et pas pour les autres. Et oui, n'avoir rien sur la tête, ça m'est aussi arrivé. Je suis désolée, mais il n'y a pas de mode ici. C'est plus pratique quand tu as tes règles (c'est un avis personnel) et j'aime le côté doux.

  • Nausicaa_G
    Nausicaa_G, Le lundi 30 juillet 2012 à 01h17

    Norme ou pas, moi je préfère sans! Je n'ai jamais supporté les poils, sur aucune surface de mon corps (même mes bras)... Je trouve ça plus agréable même si c'est vrai, la repousse peu déranger un peu! Pour éviter ça, faut raser assez souvent :)

  • Uni-aaaah-corn
    Uni-aaaah-corn, Le lundi 30 juillet 2012 à 05h15

    Laci Green (WE LOVE YOU) en parle aussi ici et ici dans ses vidéos.

    Laissez mes poils trankilllll! :scream:

  • Shirakawa
    Shirakawa, Le lundi 30 juillet 2012 à 12h02

    Je me suis JAMAAAAAAIS épilé le pubis. Et je l'assume entièrement, depuis toujours.

    Première fois avec mon copain, avant qu'il commence à me désabiller, je lui est dit cash "je sais pas a quoi t'es habitué toi, mais moi, je m'épile pas en maillot intégrale". Et ca l'a pas dérangé du tout. Après avoir fait tombé les derniers taboos des débuts de relations, il m'a même dit qu'il preferait, et il adoooooore mes poils !

    Et pourtant monsieur est un adepte des films porno... Comme quoi ! =)

Lire l'intégralité des 55 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)