Comment parler de sexe à ta petite sœur

Mathilde se demande parfois comment parler de sexe et de consentement à sa petite sœur. Voici les 4 techniques qu'elle a développées avec le temps.

Comment parler de sexe à ta petite sœur

En partenariat avec Fleurus Éditions (notre Manifeste)

Sur madmoiZelle, nous parlons régulièrement d’éducation sexuelle, ainsi que du manque d’éducation sexuelle.

Comment parler sexe avec les enfants et ados de ton entourage ?

Il y a sur le magazine pléthore de contenus à ce propos que j’aurais aimé découvrir plus tôt — fort heureusement, je me suis bien rattrapée depuis.

Mais j’aimerais que ma sœur, que mes cousines, que mon filleul aient accès à ces explications, témoignages et articles qui racontent le vrai sexe de la vraie vie.

Parce que je leur souhaite une vie sexuelle épanouie placée sous le signe du plaisir et du consentement.

Avec ma petite sœur de 14 ans, nous parlons régulièrement sexualité, mais je sais à quel point le sujet peut être compliqué à aborder.

Voici donc 4 manières de lancer des discussions pour parler de sexe avec ta petite sœur, ou un autre ado de ton entourage.


Tkt, ça va le faire.

Utiliser les livres pour aborder la sexualité avec ta sœur

Les livres sont un super bon moyen de lancer une discussion construite. Moi-même, enfant, je me suis beaucoup renseignée en empruntant discrètement des bouquins sur la sexualité à la bibliothèque de ma ville.

Plus tard, j’ai souvent glissé dans les mains de ma petite sœur des livres, ou laissé traîner un peu à propos des exemplaires du Vrai Sexe de la Vraie Vie dans ma chambre, par exemple.

Si tu cherches à lancer une conversation avec un enfant ou un ado de ton entourage, tu peux par exemple lui offrir Ramdam, un livre conçu comme un magazine autour de tout un tas de sujets qui préoccupent les ados, dont la sexualité.

Procure-toi Ramdam

Ramdam est un mix entre le livre et le magazine, non-genré, autour de plein de sujets qui questionnent à l’arrivée de l’adolescence.

Articles, DIY, dossiers autour de l’amour, de la découverte de son corps ou du harcèlement au collège, cette première édition de Ramdam est remplie de contenus qui peuvent servir de base pour dialoguer autour de thématiques parfois difficiles à aborder lorsqu’on est au collège !

Clique ici pour en lire un extrait, ou sur la couverture !

Procure-toi Ramdam pour 12,50€
Sur Amazon · à la Fnac · sur le site de l’éditeur · en librairie !

Pour parler sexualité avec une ado, fais-lui découvrir madmoiZelle !

Eh oui, j’ai fait la plupart de mon éducation sexuelle avec l’Émifion, l’émission sexo menée par Navie et SML.

C’est même comme ça que j’ai découvert madmoiZelle !

Alors si tu sens que ta petite sœur ou ton cousin se pose des questions, ou si tu as envie de lui montrer qu’un autre monde que les blagues salaces du collège et le porno est possible, tu peux jouer un rôle de passeuse en lui faisant découvrir madmoiZelle.

Ça peut passer par lui envoyer directement des liens sur des articles de notre rubrique sexo, ou plus subtilement si ça te semble encore trop direct.

N’hésite pas par exemple à laisser ton écran d’ordi ouvert par hasard sur notre article « Comment (bien) toucher une vulve ? ».

Ça devrait porter assez rapidement ses fruits !

YouTube, pour découvrir la sexualité l’air de rien (et apprendre beaucoup)

Les ados traînent sur YouTube, et toi aussi, incroyable comme les choses sont bien faites. Ma sœur partage régulièrement avec moi ses contenus prefs, et les vidéos qui l’ont marquée.

C’est donc finalement assez naturel pour moi de rebondir en lui parlant de la chaîne de Queen Camille, ou celle de Sexpédition, par exemple.

Bon, toutes les deux, nous en sommes à un niveau d’intimité où ce n’est pas chelou de regarder ça ensemble et de commenter.

Si jamais ça n’est pas ton cas, ne doute pas que si ces questions tarabustent l’ado avec qui tu échanges, il ou elle finira par regarder ces contenus de son côté.

Et peut-être que la fois suivante, tu pourras lui demander ce qu’il ou elle en a pensé !

Être attentive à ses questions et rebondir sur ce qu’il ou elle dit

Je ne vais pas te mentir : j’ai testé et je continue d’approuver toutes ces astuces, mais le mieux reste encore de te baser sur les questionnements soulevés par la personne avec qui tu aimerais aborder ces sujets.

Concernant ma sœur, par exemple, je me suis souvent demandé si elle avait l’âge pour qu’on aborde certaines questions.

Je me suis aperçue que généralement, lorsqu’elle posait la question ou amenait le sujet, c’est qu’elle était prête à recevoir la réponse, et qu’elle l’attendait, même.

J’ai donc pris l’habitude de rebondir lorsqu’elle se questionne, de réagir à ce qu’elle me raconte, pour parfois creuser plus loin et discuter de ces sujets qui la touchent, dont je ne sais pas toujours comment parler au premier abord.

Partir de sa propre expérience, c’est l’assurance pour moi de répondre au mieux à ses demandes. Et lorsque je n’ai pas la réponse exacte, je la renvoie vers des contenus plus fiables que mes simples connaissances !

Procure-toi Ramdam

Que ce soit pour aborder la sexualité ou d’autre sujets comme le harcèlement scolaire, Ramdam est une très bonne porte d’entrée pour ouvrir le dialogue avec des plus jeunes.

Entre le livre et le magazine, il est simple à lire et offre un panorama de sujets desquels discuter avec ta petite cousine ou ton frère qui entre en 4ème.

Avec ce livre, la maison d’édition Fleurus rompt avec le dépassé Dico des Filles, pour créer un format nouveau, plus actuel et non-genré.

Clique ici pour en lire un extrait, ou sur la couverture !

Procure-toi Ramdam pour 12,50€
Sur Amazon · à la Fnac · sur le site de l’éditeur · en librairie !

Et toi, arrives-tu à échanger autour de questions comme la sexualité avec les plus jeunes de ton entourage ? Est-ce que tu cherches seulement à le faire ? Si oui, quelles sont tes techniques pour lancer le sujet ?

Raconte-moi tout en commentaires !

À lire aussi : Avons-nous encore besoin d’éducation sexuelle en 2019 ?

Mathilde Trg

Tu peux me trouver sur Twitter (@MathildeTruong) et sur Instagram (@mathilde.trg).
Pour lire les articles que j'écris, c'est par là !

Tous ses articles

Commentaires

Leo la Libellule

Regarder des films ou des séries c'est très pratique aussi ^^
J'arrivais facilement à rebondir sur les intringues amoureuses pour parler de consentement, d'homosexualité... Avec les séries policières il y a souvent des histoires assez difficiles, ça permet d'aborder des sujets durs mais à distance, en plus on peut parler sans être confronté au regard de l'autre, comme il est tourné vers la télé, ça peut mettre plus à l'aise :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!