Par  |  | Aucun Commentaire

Paolo Sorrentino nous a parlé de son dernier film Youth, de sa définition de la jeunesse et de la fabrique des regrets.

On a rencontré Paolo Sorrentino en juin, un jour où il faisait très très très chaud, pour lui parler de Youth, son dernier film, qui sort dans les salles françaises le mercredi 9 septembre. J’avais eu la chance de le voir la veille de notre rencontre, et j’ai été vraiment très touchée par ces histoires, alors que j’étais entrée dans le cinéma en me disant que je n’étais probablement « pas la cible ».

À lire aussi : « Youth » de Paolo Sorrentino, une cure de nostalgie, en forme de thérapie

PS : si tu parles couramment l’italien, tu remarqueras sans doute que j’ai un peu mélangé avec de l’espagnol. C’était pour être originale bien sûr, et pas du tout parce que je m’emmêlais les pinceaux. Eh.

À lire aussi : Pourquoi lire de la littérature jeunesse quand on est « adulte » ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Commentaires
Forum Facebook

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!