Raciste, la mode ? Manifeste pour l’emploi du mot « beige »

La mode est un univers impitoyable. On y tue des bestioles pour leur fourrure, on y appelle « pulpeuses » les grosses mais sans oser les prendre en photo (quand finalement on s’y résout c’est pour proposer le fameux concept de grosse sans cellulite…), on y exploite des adolescentes, on y fait pression pour que les femmes […]

Raciste, la mode ? Manifeste pour l’emploi du mot « beige »

La mode est un univers impitoyable. On y tue des bestioles pour leur fourrure, on y appelle « pulpeuses » les grosses mais sans oser les prendre en photo (quand finalement on s’y résout c’est pour proposer le fameux concept de grosse sans cellulite…), on y exploite des adolescentes, on y fait pression pour que les femmes se comportent de manière frivole en cramant leur carte bleue, on y accepte quelques mannequins non-Blanches, mais à condition qu’elles ressemblent à des Blanches trempées dans du chocolat

La plupart du temps, les consommatrices n’y peuvent rien. A part râler – ce qui commence à devenir un sport national. J’ai rarement rencontré des femmes dénuées d’esprit critique par rapport à la presse féminine, aux tendances cosméto et aux demandes hallucinantes de la mode. Clairement, les vapeurs de vernis à ongles n’ont pas trop endommagé notre cerveau.

Mais il y a quelques efforts qu’on pourrait faire nous-mêmes. Par exemple, pour fêter l’élection de la première Miss USA d’origine arabe, on pourrait arrêter d’utiliser le mot « nude ». Une recherche Google me donne comme indications : « couleur tirant vers le sable et le beige clair » (Elle), « beige irisé, rose blush, pink ultra light » (Tendances de Mode), « tonalités chair, blush et rose poudré » (Marie-Claire).

Mais de quelle « nudité » on parle ? Certainement pas celle de la majorité du monde. Avec 60% d’Asiatiques et 15% d’Africains sur notre petite planète, les femmes dont la peau est rose/beige sont une minorité, alors même que le mot « nude » est international. Je me demande ce que les Noires pensent quand elles craquent pour un top « couleur chair ». Quelle chair ? Aux Etats-Unis, une robe « nude » portée par Michelle Obama a dû être rebaptisée « champagne ».

Silhouette Urban Outfitters /Jupe Miss Selfridge / Sac Asos / Chaussures Boohoo

On pourrait penser que c’est un détail. Et même que c’est drôle. Sauf que l’idéologie qui se cache sous le mot « nude », c’est que l’humain générique est blanc. Par défaut, la couleur chair est rose, et ensuite, effectivement, il existe des gammes spécifiques, pour celles qui ne rentrent pas dans le moule. Un moule créé par et pour une minorité. Aux autres – celles qui ne se font pas brûler aux UV toute l’année – on insinue, doucement mais sûrement, qu’être pâle c’est être belle. Quand on sait que le blanchiment de la peau est un des plus gros marchés cosmétiques, tout de suite, ça aide. Dommage collatéral : c’est la porte ouverte à des femmes qui se défigurent aux produits chimiques pour espérer approcher leur idéal. Oups, pas de chance.

Que les couvertures des magazines féminins occidentaux soient majoritairement squattées par des top-modèles blanches, on pourrait se dire que c’est normal, qu’on est en France, tout ça tout ça. Mais quand Vogue se lance en Turquie, en Chine et en Inde avec une modèle blonde mise en avant sur la couverture, admettez que ça devient légèrement problématique.

Donc non, dire « nude » ou « chair » n’est pas gratuit. A chaque fois qu’on propage ces mots, on propage aussi l’idée que la mode est un univers destiné aux Blanches.

Alors évidemment, le mot beige, si vous êtes comme moi, évoque avant tout les bas de contention des grands-mères et les gaines des années 50. C’est moyennement glamour, dans l’imaginaire collectif. Mais si vous êtes Blanche, vous savez qu’a priori, c’est à ça qu’elle ressemble, cette fameuse « couleur peau ». Beige. Rose clair. Sable. On a d’autres mots : il suffit de décider de les employer.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 124 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Alizuko
    Alizuko, Le 22 juillet 2010 à 17h13

    Dies Irae;1613287
    Sans même que ce soit forcément dangereux (tentons de ne pas dramatiser), je trouve ça simplement bête, en fait. Vraiment bête.

    Quand j'étais en primaire, une surveillante de cantine tenait ce genre de discours : elle disait des élèves blancs que de prime abord, ça se voyait qu'ils étaient français. De ma copine d'origine indienne, qu'elle était africaine.
    "Bah oui, après si tu dis que t'es pas africaine, d'accord, mais tu parais africaine quand même"
    Ma copine Marie à la peau laiteuse de lui rétorquer qu'elle était suédoise : "oui mais voilà, pareil, si on le sait pas, c'est comme si t'étais française, quand on te voir on se dit que t'es française".

    Il y a eu des vexés, dans l'histoire. Étonnant, hein ?
    Pareil moi on pensait tjs que j'étais Africaine alors que je suis Antillaise et ça m'énervait énormément (je n'ai rien contre les Africain attention hien lol)

    Souphie;1613400
    Je ne sais pas si l'échantillon est représentatif, mais tout le monde m'a l'air assez intello et plutôt au-dessus des réalités quotidiennes, ici.
    Qu'est ce que tu connais de notre quotidien toi? C'est pas parce que t'es en boule sur l'article qu'il faut venir nous juger par la suite...

    Souphie;1614038
    Ecoute, je t'assure que c'est l'effet que ça m'a fait ! En fait je suis arrivée par hasard sur l'article, comme ça arrive souvent sur internet : je connaissais les BD de Maïa Mazaurette, et j'ai vu son nom sur un lien, je me suis dit tiens, ça doit être sympa. Mais quand j'ai lu l'article ! Franchement, j'arrivais pas à croire ce que je lisais !

    Bon, j'accorde le bénéfice de la bonne foi à l'auteur, mais franchement, qu'on arrête de se prendre la tête pour des c... !

    On en arrive, comme je disais plus haut, à ce que Calixte Beyala soit censurée pour racisme contre les noirs...

    Et le langage est ce qu'il est, l'expression "broyer du noir" existe depuis des lustres, il faudrait trouver autre chose ? On ne peut pas psychanalyser tous les mots de toutes les langues... Parce que VRAIMENT, ça tourne au délire ! Et je le répète, les noirs que je connais, et j'en connais pas mal, se sentent plutôt insultés par ce genre de masturbation mentale.
    Et alors il n'y a pas QUE les noirs tu connais ça va bien 5 min ton "les noirs que je connais par çi, les noirs que je connais par là". Ce n'est pas parce que les noirs de ton entourage pourraient se sentir outrés, choqués ou autres que cela en fait une généralité.

    Souphie;1614492
    Le langage, le langage...

    En arabe, par exemple, le mot abd, ou abeed, désigne tout à la fois l'esclave et la personne noire. Peut-être que là, effectivement il y aurait un effort à faire.

    Mais quand mes amis parlent de chinois pour désigner un asiatique (et j'ai fini par faire comme eux), ça ne me choque pas. Pourtant, j'ai des amis indonésiens et je sais bien qu'ils ne sont pas chinois.

    A propos, en Indonésie, les modèles des magazines sont toutes asiatiques : Tiara Lestari, Julia Perez, Farah Quinn, Cut Tari, Luna Maya, etc.

    Bon, cette fois, je m'en vais vraiment parce que je suis fatiguée et j'ai l'impression que ça ne mène à rien.
    Oue bah va appeler un Japonais ou un Coréen, Chinois tu vas voir comment il va le prendre.... (même si la nouvelle génération a moins de rancune cela reste qd même "risqué" et peur s'avérer vexant.)
    Mais je rejoins les autres Madz oui je trouve ça choquant et ça m'a tjs saoulés (et je reprend tjs les gens sur ça) d'entendre appeler qqe chose ou qqn qui appartient ou est Asiatique: Chinois (bon ils sont 1 milliard et je ne sais plus cmb mais enfin qd même lol). Pour ma part je sis Martiniquo-Vietnamienne et qd je dis que j'ai des origines Asiatiques et qu'on m'appelle Chinoise (même si cela n'arrive pas svt mais qd même), cela m'énerve vraiment.
    D'ailleurs j'ai tjs appelés les Asiatiques bah Asiatiques parce que c'est ce qu'ils sont et ce que je suis par la meme occasion. C'est comme lorsqu'on parle de la cusine Asiatique tu mange des maki, des Xu Mai, des Hacao, du Nasi Goreng ou du Durian, les Nems les gens mettent tout dans le même panier et appelle ça "oh c'est de la bouffe Chinoise!", bah non je suis désolée. les Maki c'est Japonais, les Xu Mai et le Hacao c'est Chinois (je ne sais plus exactement pour ça donc si je me trompe corrigez moi svp :)), le Nasi Goreng c'est Indonésien, le Durian (à vos risques et péril XD) c'est Singapourien, les Nems Vietnamien etc.

    Parce que tu crois que y'a qu'en Indonésie qu'il y a des modèles Asiatiques??

Lire l'intégralité des 124 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)