« Le Vilain Petit Canard » raconté par Marion Seclin

« Le Vilain Petit Canard » raconté par Marion Seclin

Pour la journée internationale des vilains petits canards, Marion te livre une version, je te le donne en mille, du Vilain Petit Canard.

Tu as un syndrome de l’imposteur doublé d’un petit manque de confiance en toi ? Tu es peut-être un cygne.

Et ça tombe bien parce qu’aujourd’hui c’est la journée Internationale des canards boiteux, vilains petits canards et autres faux imposteurs. Le « Lame Duck Day » est la journée parfaite pour apporter ton soutien à ceux qui en souffrent, et donner du crédit de-ci, de-là.

J’ai donc décidé de te narrer le conte du Vilain Petit Canard, bien connu de tous, et jamais adapté en long métrage animé par ce bon Walt Disney. Parce que Walty a le don de nous modifier les histoires en scred, pour nous faire croire des trucs faux comme après cent ans de sommeil t’as pas de crottes d’yeux, ou encore que c’est toujours le prince qui a cent prétendantes, et jamais la meuf de l’histoire.

En espérant te redonner foi en toi, ou au moins foi en les oiseaux, ce sera déjà ça de gagné.

À lire aussi : « Peau d’Âne » conté (à sa façon) par Marion Seclin

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Miraaa
    Miraaa, Le 1 mars 2016 à 15h30

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)