La patineuse Maé-Bérénice Méité déchire tout aux JO 2018 sur du Beyoncé

Par  |  | 15 Commentaires

Avec son pantalon noir et une bande-son signée Queen B, Maé-Bérénice Méité a fait sensation auprès du public et des internautes aux JO 2018.

La patineuse Maé-Bérénice Méité déchire tout aux JO 2018 sur du Beyoncé

Le patinage artistique n’était pas franchement la discipline des Jeux Olympiques d’Hiver qui me passionnait le plus. Puis j’ai vu la performance de Maé-Bérénice Méité, patineuse française de 23 ans, aux JO 2018.

Clique sur limage pour accéder à la performance en replay !

Elle a cassé tous les codes imposés dans sa discipline à PyeongChang. Côté costume, elle a boudé le port de la jupe pour arborer un simple pantalon long et noir.

Comme l’explique le Huffington Post, les patineuses ont le droit de porter autre chose que des robes seulement depuis 2006. Mais beaucoup d’entre elles se détournent, malgré tout, des pantalons sur la patinoire.

Quant à la musique, Maé-Bérénice Méité, originaire de Paris, a tout donné sur un mash-up de deux chansons emblématiques de Beyoncé : Run The World (Girls) et Halo.

Maé-Bérénice Méité, patineuse pas comme les autres aux JO 2018

Seule la musique de Queen B pouvait être à la hauteur d’une performance aussi stylée. Évidemment, patiner sur ces deux morceaux, l’un féministe, l’autre engagé contre le racisme, n’a rien anodin. D’ailleurs, il n’en fallait pas plus pour qu’Internet s’enflamme autour de la patineuse française.

« Allez meuf ! »

« Je me fiche un peu du patinage, mais Maé Bérénice Méité qui porte un pantalon et qui patine sur du Beyoncé c’est un truc fort ! »

Maé-Bérénice Méité s’est montrée très émue par les messages des internautes, surprise des commentaires qu’elle a suscités :

« OH MON DIEU ! Je suis si émue par tout l’amour que vous me témoignez Twitter ! Je pleure de joie devant mon téléphone, MERCI »

Sur des patins depuis ses 5 ans, Maé-Bérénice Méité a vite compris sa différence dans un milieu sportif qui compte peu de personnes non-blanches, explique-t-elle au magazine Cosmopolitain.

Arrivée à la neuvième place après son épreuve, après avoir chuté pendant son passage, elle n’a pas décroché de médaille mais a remporté tout l’amour d’Internet (et c’est rare).

« Voici Maé-Bérénice Méité, une patineuse artistique française.
– femme noire
– a porté un pantalon pour sa performance
– a patiné sur Beyoncé
Bon mois de l’Histoire des Noir·es ! »

Elle pourra prendre sa revanche les 21 et 23 février prochains aux JO d’Hiver 2018 lors des épreuves de patinage artistique individuel, respectivement en programme court et en programme libre.

À lire aussi : 11 sportives françaises à suivre pendant les JO 2018 !

7 surprises valant + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires
  • Cosmic Dancer
    Cosmic Dancer, Le 15 février 2018 à 18h46

    @alea9 En fait en patinage artistique l'idée c'est pas tant que "the show must go on", parce qu'on peut très bien faire une chute, faire un bon score et même gagner ! Tous les patineurs et patineuses se relèvent après une chute parce qu'en vrai...chuter sur un saut ça fait rarement mal ^^ Si il ou elle ne se relève pas c'est que il ou elle s'est fait mal au point de ne pas pouvoir continuer à patiner, et ça arrive rarement malgré le nombre de gamelles qu'on voit parfois sur la glace. Ainsi si ça parait fort comme image pour une personne n'ayant pas l'habitude de pratiquer ou de regarder le sport, pour les personnes plus initiées ce n'est vraiment pas quelque chose qui vaut la peine d'être relevé.

    @Rosenrot_ Ce genre de collant est porté lors de entraînements mais pas en compétitions normalement, ce n'est pas très esthétique car ça coupe la ligne de la jambe. Et les protections sont plus souvent au niveau des cuisses et des fesses qu'au niveau des genoux sur lesquels on tombe généralement peu. Donc il y a de fortes chances pour qu'il s'agissent ici d'une genouillère.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!