Sais-tu quels lubrifiants utiliser avec un préservatif ?

Es-tu un peu perdue dans l'océan des lubrifiants qui s'offrent à toi ? Voici un guide pour choisir la substance glissante qui ne risquera pas d'endommager la capote.

Sais-tu quels lubrifiants utiliser avec un préservatif ?

L’objectif d’un rapport sexuel étant rarement de faire du feu avec tes parties génitales, la nature nous a donné la cyprine pour éviter toute friction pyromane. 

Mais celle-ci n’abonde pas toujours en quantité suffisante, quand la configuration des partenaires en présence ne la met pas tout simplement hors-jeu (une belle phrase pour dire : quid des hommes qui aiment la sodomie ?)

L’être humain créa alors le lubrifiant.

Pourquoi utiliser du lubrifiant avec un préservatif ?

Pour que ça glisse, pardi !

Le lubrifiant facilite tout type de pénétration (anale, vaginale, digitale), et rend également plus agréables les activités dites préliminaires, du toucher de vulve à la branlette.

La majorité des préservatifs sont déjà lubrifiés, mais cela signifie qu’une goutte ou deux de produit seulement enduisent la capote pour faciliter son conditionnement et sa pose.

Cette dose n’est donc pas suffisante pour se substituer à l’utilisation de lubrifiant pendant toute la durée d’un rapport.

L’utilisation de lubrifiant avec un préservatif même « lubrifié » permet en plus de réduire le risque que la capote ne craque. 

Mais voilà, tous les produits vendus pour faire frotter avec aisance les corps entre eux ne sont pas compatibles avec les préservatifs et peuvent altérer leur usage contraceptif, ainsi que la protection qu’ils constituent contre les IST.

Quel lubrifiant utiliser avec un préservatif ?

J’avais entendu diverses précautions, parfois contradictoires, au sujet de l’utilisation simultanée de lubrifiant et de capote et je me suis dit que vous m’en seriez bien reconnaissantes si j’éclaircissais tout ça une bonne fois pour toutes.

Voici donc la règle que vous pouvez retenir : les lubrifiants à base d’eau, de glycérine et de silicone sont compatibles avec 100% des préservatifs. 

Une noisette de ce fluide magique SUR le préservatif suffit (pas à l’intérieur, car cela risquerait évidemment de le faire glisser sur la verge).

Les gels à base d’eau présentent l’avantage de s’étaler facilement et ne pas tâcher mais ils se dissolvent sous l’eau (pas adaptés au sexe sous la douche ou en piscine donc), et ils sèchent plus vite qu’un lubrifiant à base de silicone, dont le pouvoir lubrificateur est en moyenne 5 fois plus élevé.

À noter que le lubrifiant à base de silicone n’est pas compatible avec les sextoys en silicone.

Les lubrifiants incompatibles avec un préservatif

Il existe d’autres substances qui peuvent être utilisées pour lubrifier les rapports mais qui ne sont pas spécifiquement des gels intimes.

Elles ne sont donc potentiellement pas adaptées à cet usage et aux muqueuses fragiles, et surtout elles ne pas compatibles avec les préservatifs.

Il s’agit des crèmes, des pommades, de la vaseline ou toute autre substance grasse (beurre de cacao, de karité) ou à base d’huile qui risquerait d’endommager la matière, notamment en la rendant poreuse, augmentant ainsi le risque de rupture du préservatif.

Retiens donc bien qu’avec un préservatif, le gras, c’est non, et en cas de doute rapporte-toi à la notice de tes capotes.

Et toi, connaissais-tu cette règle lubrificatoire simple ? 

À lire aussi : 7 lubrifiants pour tous les goûts (attention ça glisse !)

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!