Leslie Jones, nouvelle victime de la misogynie sur Internet

L'actrice Leslie Jones vient de subir une nouvelle cyber-attaque, qui prouve une fois de plus qu'une partie de l'Internet est bien composée de racistes misogynes...

Leslie Jones, nouvelle victime de la misogynie sur Internet

Le tumblr de l’actrice Leslie Jones, Just Leslie, a été hacké hier, vers 9h du matin (heure américaine). La dernière goutte d’eau à un vase de haine qui débordait déjà.

Propulsée sous le feu des projecteurs grâce à son recrutement dans l’équipe 100% féminine de Ghostbusters, la comédienne connue pour le Saturday Night Live a vécu un été plutôt rude.

Twitter, zone de guerre dont Leslie Jones était la cible privilégiée

Leslie Jones, croulant sous le cyber-harcèlement, les insultes racistes sur Twitter, qui a été comparée à un gorille dans plusieurs commentaires, qui malgré toutes ces attaques a réussi à garder le sourire pour commenter les Jeux Olympiques… revient à la une de l’actualité pour la plus mauvaise qui soit : une nouvelle vague de haine dirigée contre sa personne.

À lire aussi : « Stop cyber-sexisme » lutte contre le harcèlement en ligne

Quelques semaines plus tôt, elle annonçait sur Twitter :

 

« Je n’ai rien fait pour mériter ça… Je quitte Twitter ce soir avec des larmes, et un cœur très triste. Tout ça parce que j’ai joué dans un film. Vous pouvez détester le film, mais cette merde que j’ai dû affronter aujourd’hui… c’est mal. »

leslie-jones-harcelement3

Le hashtag #LoveForLeslieJ a commencé à voir le jour sur Twitter. Il a été alimenté par des fans mais aussi des gens touchés par ce harcèlement odieux.

Le troll qui avait organisé la petite armée ayant lancé la campagne d’insultes racistes contre l’actrice s’était vu bannir de Twitter pour bien sûr proclamer plus tard que sa liberté d’expression avait été bafouée. L’argument de choix de ce type d’agresseur…

Leslie Jones s’était ensuite exprimé dans le Late Late Night Show de Seth Meyers pour éclaircir quelques points. Elle y dit notamment que ce n’était pas tant les insultes qui la blessaient, tellement elle y était habituée, mais l’injustice de la situation.

L’actrice conclut en disant qu’un discours haineux et la liberté d’expression sont deux choses différentes.

Peu après, NBC engageait l’actrice pour commenter les Jeux Olympiques en comptant sur son humour.

Leslie Jones, femme noire qui ose s’exprimer

Qu’a donc fait Leslie Jones pour récolter ces attaques ? Le seul fondement de ces insultes se repose sur l’existence pure et simple de l’actrice. Sa couleur de peau, son genre, son être tout simplement posent problème à certaines personnes qui ont l’esprit fort étroit.

À lire aussi : Le Ku Klux Klan ridiculisé par un musicien pendant une manifestation

Des informations personnelles de l’actrice ont été dévoilées, ainsi que des photos d’elle nue. En plus d’être racistes, ses attaquants sont sexistes.

Résultat : une personne blessée et des gens outrés. Nouvelle preuve de la méchanceté, de l’ignorance qui se répand trop souvent sur Internet.

Ce cyber-harcèlement vise une personne, ayant un grand rôle public qui plus est, dans l’intention pure et simple de lui nuire. Leslie Jones est une énième victime du sexisme et du racisme qui mènent la grande vie dans certaines communautés en lignes.

D’Ellen DeGeneres à Katy Perry, en passant bien sûr par le réalisateur Paul Feig, de nombreuses célébrités sont montées au créneau pour défendre Leslie Jones. Espérons que ces voix qui portent loin feront, au bout du compte, changer les choses.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)