Frôle les frontières de l’horreur en compagnie de Lily-Rose Depp

Les Fauves, c'est un film précieux et original qui roule des pelles à l'étrange et devrait te tirer hors de ta zone de confort cinématographique.

Frôle les frontières de l’horreur en compagnie de Lily-Rose Depp

En partenariat avec Diaphana Distribution (notre Manifeste)

Les films de genre, je t’en rebats les oreilles en permanence, attentive lectrice.

Les Fauves, un film audacieux qui flirte avec l’horreur

Si tu lis ces colonnes, tu sais que l’horreur, qu’elle soit franche ou plus suggestive est ma passion et qu’aucun film qui s’y essaye ne se dérobe à mon radar.

Impossible donc de passer à côté du nouveau film de Vincent Mariette, réalisateur ambitieux, qui a toujours à cœur de façonner le Septième Art avec originalité. 

Tu n’as jamais entendu parler de lui ? Il s’agit de l’homme derrière la belle création Tristesse Club. C’est aussi le scénariste de L’Antiquaire et Des Plans sur la comète, notamment.

Cette année, il fait une toute nouvelle proposition qui flirte avec l’étrange. L’embrasse, même.

Les Fauves, de quoi ça parle ?

En plein été, la Dordogne vit et dort avec une chaleur franche. Dans un camping où les adolescents s’ennuient et flirtent tandis que les parents paraissent ou font la cuisine, de jeunes gens disparaissent. 

La rumeur court, galope, et voudrait qu’une panthère soit responsable de ces disparitions…

Laura, 17 ans, se passionne soudainement pour ces bruits de couloir.

Au détour d’une rencontre avec Paul, un écrivain aux allures de type louche, bien plus âgé qu’elle, la jeune femme ne désire plus qu’une chose : découvrir quel secret il cache et élucider les mystères autour de la panthère. 

Vraie info ou légende urbaine, le fauve attire en tout cas toutes les attentions et fait naître les passions…

Les Fauves, un casting précieux

Pour son second long-métrage, Vincent Mariette a vu les choses en grand. Afin de donner vie à ses personnages qui semblent tout droit sortis d’un conte, il s’entoure de la très jeune mais déjà en vogue Lily-Rose Depp. 

Celle-ci campe Laura avec un naturel déconcertant, comme si elle était elle-même cette jeune femme évaporée en quête de sensations fortes, qui ressasse son ennui dans un camping pas très sexy.

Ce personnage semble pourtant si loin d’elle.

Lily-Rose Depp donne ici la réplique à Laurent Lafitte, qui tu le sais douce lectrice, a fait ses armes à la Comédie française. Leur duo dysfonctionnel intrigue vraiment et fait la force des Fauves.

À leur côté, il faut noter la présence d’Aloïse Sauvage dont Louise t’a déjà parlé sur madmoiZelle. Elle occupe ici un second rôle mais parvient toutefois à se faire remarquer.

Juste, elle accompagne le duo principal avec brio !

Pour terminer, j’aimerais souligner la participation de Camille Cottin, qui a pour l’occasion revêtu le costume d’une flic accro à la clope et pourvue d’une belle cicatrice.

Causée par un fauve, peut-être…

Les Fauves, un film original

J’aime le cinéma français mais le délaisse parfois, car il manque à mon sens d’originalité. Peu sont les films français qui s’essayent à la science-fiction ou à l’horreur.

Quel dommage, quand on connaît le talent de nos réalisatrices et réalisateurs hexagonaux. J’aimerais que leur savoir-faire soit bien davantage mis au service du genre !

C’est là que Les Fauves tape fort d’après moi. Il en fallait du courage pour construire un film si mystérieux où rien de ce qui semble être n’est en réalité, et inversement. 

Il en fallait du courage pour proposer quelque chose de complètement différent, qui déconcertera sûrement le public. 

Mais Vincent Mariette l’a fait, et avec maîtrise, en plus.

Je n’ai donc qu’un conseil à te donner, douce lectrice : laisse une chance à cet OVNI du cinéma français qui dépeint l’adolescence et ses fantasmes avec une originalité toute savante.

Tu risques d’être un peu jetée en dehors de ta zone de confort, mais le cinéma ça sert aussi à ça, à te secouer comme un prunier !

Les Fauves, ça sort le 23 janvier, et ça mérite plus qu’un coup d’œil, fais-moi confiance.

À lire aussi : Comment regarder Netflix avec quelqu’un… à distance ?

recap rigolo game of thrones s08e01
Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!