Pourquoi tout le monde lèche des cartouches de Nintendo Switch ?

Par  |  | 4 Commentaires

La dernière mode sur Twitter, c'est de lécher les cartouches des jeux de la Nintendo Switch. Qui sont ces gens qui s'adonnent à cette pratique ? Quels sont leurs réseaux ? Que lèchent-ils d'autre ? On vous dit tout.

Pourquoi tout le monde lèche des cartouches de Nintendo Switch ?

Depuis plusieurs semaines, toute la presse spécialisée et les amateur•trices de jeux vidéo se focalisent sur une chose : la sortie de la Nintendo Switch, qui crée impatience, méfiance, questionnements… Mais ne laisse personne indifférent.

Alors que cette console — portable ET de salon — ne sort que le vendredi 3 mars, le Net devient dingue, d’une façon particulière : des individus lèchent des cartouches de Switch.

Surprise : les cartouches de Switch ne sont pas comestibles

Les cartouches de la Switch sont tout simplement minuscules. Elles ont la taille de petites cartes SD, et sont même plus petites que des cartouches de Nintendo 3DS.

Le truc inquiétant, c’est le fait que les enfants risquent de les avaler. Ou les adultes pas très malins. Nintendo a tenu à nous rassurer sur ce point : les cartouches ont justement été traitées pour avoir un goût dégueu.

Et c’est là que ça part en cacahuète. Parmi les journalistes ayant déjà reçu des jeux sur Switch, nombre d’entre eux se sont amusés à lécher leur cartouche. Ils en ont même fait des articles, des tweets, des photos. Lécher une cartouche est devenu aussi naturel que de prendre un selfie. Comme par exemple chez Kotaku.

Les cartouches de Switch ont mauvais goût

Nintendo a expliqué à Polygon que le mauvais goût des cartouches était dû au benzoate de dénatonium.

C’est un produit parfois ajouté en petite quantité dans certaines substances risquant d’être ingérées (antigel, peinture…), afin de dissuader l’inopportun•e. On met le truc dans la bouche, on sent un goût vraiment affreux, on recrache aussitôt.

Petit florilège de dégustation de cartouche

Nintendo a beau avoir prévenu Polygon qu’il ne fallait SURTOUT PAS goûter les cartouches, ça n’a pas ralenti grand monde. Et il faut l’avouer : c’est plutôt rigolo.

Et là, on imagine la réaction des responsables des relations presse de Nintendo : ils se lèvent le matin, se disant qu’ils vont devoir fournir des renseignements quant à la sortie de la Switch, le nombre d’exemplaires prévus… Et ils se retrouvent à répondre à des questions sur le goût de leurs jeux.

La Switch, entre impatience et embargo

Il y a deux explications à ces coups de langue viraux : la première, c’est qu’Internet se contente de peu de choses et je trouve ça génial. J’aime qu’on fasse tou•tes une action débile juste pour rigoler, j’aime qu’on s’amuse tou•tes sur des trucs que personne ne comprend.

Ce gif par exemple me fera toujours rire aux larmes. À moi, enfant d’Internet.

La seconde, c’est que tout le monde ronge son frein. À la sortie d’un jeu, un éditeur met en place un embargo : une date butoir avant laquelle on n’a pas le droit de parler dudit jeu. Pour Horizon Zero Dawn par exemple, c’était le 20 février. J’y avais joué avant mais j’ai attendu cette date pour publier mon article.

Pour la Switch, c’est pareil. Les tests complets de Zelda: Breath of the Wild ne pouvaient pas être publiés avant jeudi 2 mars, 15 heures. Et pour la console, l’embargo courait jusqu’à mercredi 1er mars.

Et l’impatience, visiblement, ça rend fou. Fou à lécher des cartouches de Switch.

À lire aussi : Découvrez tous les jeux indépendants annoncés sur Nintendo Switch !

Alors d’accord, les cartouches de la prochaine console de Nintendo sont dégueulasses. Pour autant, est-ce un critère d’achat ? Est-ce que les sites spécialisés vont devoir ajouter une colonne « goût du produit » à leur grille de notation ? Là est la question.

Blague à part, vous savez désormais que vos enfants / neveux / les mômes que vous gardez en bas âge ne seront normalement pas tentés d’avaler votre version toute neuve de Zelda: Breath of the Wild.

Je vous déconseille quand même de lécher ces cartouches : ce serait con de ne pas pouvoir déambuler dans le tout premier Zelda en monde ouvert, juste parce que votre jeu est couvert de salive. Je dis ça, je dis rien.

À lire aussi : Faut-il acheter la Nintendo Switch, qui sort aujourd’hui ?

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (4) Facebook ()
  • Yuyunaâ
    Yuyunaâ, Le 2 mars 2017 à 19h46

    Haha au début quand j'ai vu le titre je me suis dit : ralalalaahh mais les gens sont vraiment stupide >< et maintenant je suis : rooooh j'ai trop envie de voir quel gout ça a ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!