Lance Armstrong perd tous ses Tours de France

Lance Armstrong vient de perdre officiellement ses 7 titres du Tour de France, après que l'Union Cycliste Internationale l'a accusé de dopage et radié à vie du cyclisme professionnel.

« Si je regarde là-bas peut-être qu’ils me verront pas, hop »

Ça sent le barbecue pour de bon du côté de Lance Armstrong. Accusé de dopage depuis de loooongues années, septuple vainqueur du Tour de France contesté, le cycliste américain connaît depuis un mois un retour de pédalier assez violent. L’UCI (Union Cycliste Internationale) et l’USADA (l’agence américaine antidopage) se sont penchées sur l’affaire de dopage qui planait autour d’Armstrong et semblent avoir déterré le kraken qui dormait tranquillement depuis 10 ans dans les entrailles du cyclisme professionnel.

Le « programme de dopage le plus sophistiqué jamais vu dans l’histoire du sport » : voici comment l’USADA décrit ce qu’elle a découvert, après avoir mené l’enquête auprès de 26 protagonistes de l’affaire, interrogés sous serment. Des transfusions sanguines à n’en plus finir, des frigos privés remplis de poches de plasma dans tous les appartements des coéquipiers d’Armstrong, de l’EPO, des injections de testostérone… (pour en savoir plus vous pouvez lire Dopage – 2003, un cintre et de l’huile d’olive sur L’Équipe.fr – l’article est beaucoup moins gore que ce que laisse penser le titre je vous rassure), tel était le quotidien des coureurs pour améliorer leur oxygénation et leur endurance.

Cet été, l’USADA avait radié Lance Armstrong à vie du cyclisme professionnel et avait invalidé toutes ses victoires sur des courses américaines depuis 1998. Aujourd’hui, c’était au tour de l’UCI de prendre une décision quant à ses victoires hors du territoire américain. Elle a donc décidé d’invalider toutes ses victoires du Tour du France, soit 7 au total.

En amont de cette décision, et sentant probablement le vent tourner, les trois principaux sponsors de Lance Armstrong ont coupé les ponts avec lui (Nike, Trek – fabriquant de vélos – et Anheuser-Bush – un brasseur). Un manque à gagner qui se chiffre en dizaine de millions de dollars pour le cycliste. Néanmoins, ces trois sponsors assurent qu’ils continueront à donner de l’argent à l’association LiveStrong, fondée par Lance Armstrong en 1997 et qui aide les personnes atteintes d’un cancer (Armstrong lui-même a eu un cancer des testicules, dont il a guéri en 1998). Il a démissionné de la présidence de l’association avant-hier.

Deux questions se posent maintenant : que risque encore Lance Armstrong ? Quels vont être les vainqueurs des 7 Tours de France entre 1998 et 2005 ? Pour la première question, le coureur risque encore gros d’un point de vue pénal. En 2005, sous serment, il a ouvertement menti en assurant ne s’être jamais dopé de sa carrière. Or le parjure est un acte grave aux États-Unis, menant droit à de la prison ferme (dernier cas en date : le sprinteuse Marion Jones, 6 mois fermes). Pour la seconde question, l’UCI décidera vendredi prochain de la ré-attribution ou non des victoires, sachant que beaucoup de coureurs présents sur les 2ème et 3ème marches des podiums au début des années 2000 ont eux aussi été très sérieusement suspectés de dopage… Un véritable casse-tête s’annonce.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MaNa44
    MaNa44, Le 23 octobre 2012 à 16h35

    Déjà ce qu'il faut savoir c'est qu'une enquète ou une suspension ne se décide pas sur des suspicions !
    Dans cette affaire on apprend que Armstrong a été au moins 1 fois controlé positif ! Une situation qu'il a étouffé en versant une coquette somme à l'Union cycliste Internationale (UCI) à l'époque.
    Parce que lorsqu'il était encore au sein du peloton, ce type était quelqu'un de très très influent. Un grand ami de G.Bush (alors président des Etat-Unis) qui avait meme pensé de lancer en politique, un sportif très riche (un argent qui fera taire beaucoup de monde), une image de miraculé du cancer (image qu'il utilisera de nombreuses fois parcequ'on accuse pas un rescapé d'une maladie comme ça), ... et pour finir les quelques cyclistes qui ont tenté de le dénoncé durant sa carrière ont été aussitot menacés et trainés dans la poussière, perdant dessuite leur boulot et se retrouvant à la retraite sportive...

    Bref c'est sur que du temps c'est écoulé, mais il a fallu attendre pour que ces ancien coéquipiés acceptent de témoigner (et que eux meme soit pris par la patrouille) et qu'un dossier solide soit formé (en sachant que Armstrong a jusqu'au bout tenté de stoppé la machine lancé contre lui avec les moyens cité tout à l'heure).

    Là, le rapport est rendu publique et tellement bien fournis et ficellé que pour une fois il ne lui laisse aucune marge de manoeuvre.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)