3 idées de playlists pour gérer le stress

Pour gérer le stress, on te propose trois idées de playlists bien différentes les unes des autres pour te calmer ou te redonner un peu foi en l'humanité.

3 idées de playlists pour gérer le stress

– Article initialement publié le 28 mai 2014

La vie peut parfois s’avérer bien stressante. Il y a des gens qui gèrent tout ça très bien mais bon, je suis pas sûre qu’ils soient vraiment nombreux. Après tout, quand l’angoisse te saute à la gorge, quelle que soit la raison, quel que soit le moment, c’est toujours un peu surprenant.

En ce qui me concerne, je m’appuie toujours sur la musique. Avant je me contentais d’avoir une playlist « chansons pour se détendre » et puis je me suis rendue compte d’un truc, c’est que le stress ne se ressemble pas selon les situations. Alors écouter un truc totalement détendu du slip mené par une petite voix douce et fluette, c’est pas raccord. Au contraire, si ton stress te donne un jour l’impression d’être un petit chaton malade apeuré, un gros son des familles pourrait te faire te sentir agressée.

Du coup, je te propose trois sortes de playlists, pour gérer des instants stressants différents. Évidemment, après tu peux les refaire chez toi en les modifiant hein, je suis pas susceptible et j’avoue que c’est évidemment très orienté sur mes goûts musicaux personnels.

Stress qui fait hyperventiler

Le stress, c’est pas forcément un sentiment très noble. Il peut arriver que, dans certains cas, il nous rende un peu surexcités. Je le sais parce que ça m’arrive souvent. Je me mets à parler fort et à rire pour rien, comme si j’avais mangé trop de sucre d’un coup.

Maintenant que je commence à me connaître, je sais que si je prends pas le taureau par les cornes très vite, l’énergie va vite retomber en flèche, piquant du nez vers le fond de mes chaussettes pour me rendre triste, bougonne et molle. Beaucoup d’angoisse tarée, suivi d’un gros coup de blues d’épuisement, je te raconte pas l’ascenseur émotionnel.

Du coup moi je mets des chansons qui collent avec cette envie de bouger dans tous les sens. Des chansons qui donnent envie de courir sous la pluie (comme I’m a cuckoo ou Fuck You) ou de danser comme si personne ne regardait, à l’image des huit autres morceaux (et quand je m’enferme dans ma salle de bain pour le faire, effectivement, personne ne regarde). Du coup je sue, ou si je suis au boulot, je sue en dansant dans ma tête, je bouge des épaules, je dodeline de la tête, je twerke en pensée et je finis presque par être de bonne humeur.

Le stress est toujours là après, mais il est un peu étouffé par la joie des oreilles et des pieds.

Stress paralysant

À certains moments, le stress est tellement intense qu’il paralyse un peu. On a envie de rien, on peut pas vraiment bouger et c’est comme si quelqu’un nous avait déposé un parpaing sur l’estomac. On reporte tout à demain, et on a bien conscience que plus on reporte ce qu’on a à faire, plus ça nous angoissera. Mais on procrastine quand même, parce qu’on ne peut tout simplement pas faire autrement.

Dans ces cas-là j’ai tendance à m’allonger dans le noir et à essayer de penser le moins possible à ce qui m’angoisse.

Du coup, il faut pas des chansons qui bousculent trop. Sinon ça rend fou. Il faut des morceaux qui rappellent que la vie est cool et que cette angoisse qui me dévore de l’intérieur comme si j’étais une pizza n’est que passagère. Dans ces moments-là, j’ai tendance à penser qu’il faut commencer tout doucement (avec Ásgeir, par exemple), de se caresser dans le sens du poil avec des chansons plutôt tranquilles mais un peu énergisantes quand même (San Francisco, Open, Crystalized) : dans ce cas de figure, les paroles ne sont que secondaires, j’ai tendance à dire. Quand je suis amorphe, j’ai pas l’énergie de comprendre l’anglais de toute façon.

Après on va crescendo dans la bonne humeur grâce aux Scissor Sisters et à Ben Mazué, avant de terminer par se rappeler que le monde est cool avec Lovely Day et de s’achever du coup de boost grâce à Arcade Fire.

Warning : L’un des effets secondaires d’Open, c’est que ce morceau donne quelque peu envie d’avoir des relations sexuelles.

Note de bas de page : J’ai mis Ásgeir parce que ça a l’air de marcher pour plein de gens, par altruisme. Ce n’est pas forcément ma tasse de thé.

Le stress d’avoir quelque chose à prouver

Parfois, le stress vient d’une pression extérieure qu’on se met ou qu’autrui nous fout sur les épaules. Que ce soit parce qu’on a invité ses propres parents à manger chez soi pour la première fois (« Comment va être ma blanquette ? »), parce qu’on doit monter un meuble IKEA pour la première fois (« Ne vais-je pas perdre une vis dans la bataille ? ») ou parce qu’on attend ses résultats d’examen. 

Quand j’ai le stress d’avoir quelque chose à prouver, je me fais une genre de playlists comme celle-ci dessous. Un mélange de chansons qui évoquent l’envie de se prouver des choses et de prouver des choses au reste du monde (My delusions), d’autres qui te rappellent ce que tu as déjà traversé (All these things that I’ve done), et d’autres encore pour t’apaiser (voire de te donner le sentiment d’être comprise) si tu dans l’attente, par exemple toujours, de tes résultats d’examen.

Et toi, t’écoutes quoi quand t’as le stress au fond du bide ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Dusk.
    Dusk., Le 12 juin 2014 à 10h03

    sassegra;4779922
    spectral-dusk;4763274
    Ouiii ! Comment on fait pour les retrouver sur Grooveshark ? Ça fait dix minutes que je m'escrime et ma coloc' vient de lâcher la réplique qui tue : "je te trouve bien stressée pour retrouver ces playlists anti-stress, dis donc." :flappie:
    [ul]
    [li]Stress qui fait hyperventiler : Hyperventiler[/li]
    [li] Stress paralysant : Stress amorphe[/li]
    [li]Le stress d’avoir quelque chose à prouver : Attente[/li]
    [/ul]
    :)
    T'es parfaite:paillettes:merci @Sassegra  !
    (c'est pas grave @Sophie-Pierre Pernaut :happy: )

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)