Le harcèlement scolaire VS les réactions nulles des adultes

Le harcèlement scolaire, on commence à en parler mais il reste du chemin à faire. Et les adultes n'ont pas toujours les bonnes réactions.

Le harcèlement scolaire VS les réactions nulles des adultes

620-journee-lutte-harcelement-scolaire

— Publié le 27 août 2016

Retrouvez Mr Feulmeud sur Facebook et sur son blog !

harcelement-scolaire-adultes-1

harcelement-scolaire-adultes-2

Mieux comprendre le harcèlement scolaire

harcelement-scolaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 114 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ericna catangels
    Ericna catangels, Le 3 novembre 2016 à 14h35

    J'ai vraiment l'impression que le collège à était une période très difficile pour tout le monde,comme quoi le problème n'est peut-être pas si isolé que ça!
    Pour ma part je n'ai connu cette galère "que" pendant un an, la 6ème (délicieuse année qu'est la 6ème...) où une bande de nana,et surtout une en particulier, qui m'avais prises en grippe et ne m'ont pas laisser de répit pendant toute l'année scolaire. J'ai encaissé, j'ai fait la bêtise de ne rien dire à personne et un jour j'ai péter un plomb. En pleine classe,ces filles se sont amusés à me lancer des boules de papier toilettes mouillée (...). Et je sais pas trop ce qu'il s'est passer,une montée d'adrénaline, un ras le bol, bref, je me suis levée et j'ai hurler comme je n'avais jamais hurler en la secouant. Et après je suis partie de la classe en claquant la porte (pour la petite élève timide et isolée que j'étais,ça à fait un choc général!). Et sans l'intervention de mes profs, je crois que je n'aurais pas eu gain de cause dans le bureau du principal le lendemain :langue:

    Après concernant le harcèlement dans sa globalité, je pense que c'est vraiment un sujet difficile et surtout difficile à traiter. Certains profs vont choisir la facilité et vont faire l'autruche (les pires), d'autres vont êtres maladroits ou alors vont tout simplement se sentir dépasser par les événements et le manque de soutien autour d'eux. Pas facile de trouver la solution idéale...
    Mais bon! Ca progresse, parce qu'on est de plus en plus nombreux à oser en parler et, même si les interventions et préventions qui sont faites sont loin trèèèès loin d'être parfaite, les choses commencent à bouger! (j'essaie d'être un peu optimiste,ouaip)

Lire l'intégralité des 114 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)