Génération Mad n°35 — Maquillées et culottées

Dans ce nouvel épisode de Génération Mad, les filles nous parlent de leurs rapports au maquillage et aux sous-vêtements !

Revoyez les trente-quatre premiers épisodes, en attendant le prochain : dimanche 22 mai 2016 à 18h !

Chaque dimanche à 18h, vous pourrez retrouver une nouvelle vidéo, avec les réponses des madmoiZelles à une question donnée. Rendez-vous dimanche prochain !

Venez répondre à la question
dans les commentaires !

On souhaite que Génération Mad soit participatif ! N’hésitez pas à participer et à répondre à la question de votre point de vue dans les commentaires de cette vidéo !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Donoma
    Donoma, Le 18 mai 2016 à 17h00

    Le maquillage c'est limite un combat pour moi. Bien sûre il y'a l'aspect créatif et tout qui est super mais dès que je m'habitue à me maquiller régulièrement je me supporte plus non-maquillée.
    J'ai commencé à sortir (genre vraiment, à la fac, boire un verre et tout) sans maquillage l'année dernière, et je pense que c'est parce qu'à un moment je me sentais en pleine confiance avec les gens qui m'entouraient du coup je n'avais "plus besoin" de cet artifice.
    Et ben ça fait un bien fou, juste l'idée de savoir que le regard des gens ne changera pas parce que t'as moins bonne mine, qu'ils t'aiment tellement pour ta personnalité qu'ils ne remarqueront même pas que tu est "un peu moins bien" que d'habitude.

    Cette année les 2 premières semaines de mon stage je ne me maquillais quasiment pas, et puis je me suis rapprochée d'un mec du boulot du coup j'arrivais plus à me pointer sans maquillage jusqu'à la fin du stage (et j'ai refusé de rester dormir chez lui un soir juste parce que ça me faisait chier qu'il me voit démaquillée... Au secour --')
    La semaine dernière je suis allée surfer avec un mec qui me plaît bien aussi, donc du coup pas de maquillage mais en plus en sortant de l'eau mes cheveux sont partis en mode jungle sauvage. Et alors même que son comportement n'a pas changé d'un pouce avec moi je n'osais plus le regarder droit dans les yeux car je me sentais horrible.

    Bref je pense qu'il est important de se faire violence et sortir sans maquillage régulièrement pour se rendre compte que le comportement des gens ne change pas à notre égard, et ça aide vraiment à se sentir beaucoup mieux dans sa peau.

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)