Ces émissions de télévision que j’aimerais voir revenir

Les émissions de télé, ça va, ça vient... mais il y en a certaines qui marquent notre petit cœur à jamais, au point qu'on aimerait bien les voir revenir sur nos écrans, non ?

Ces émissions de télévision que j’aimerais voir revenir

Tu sais que tu commences sérieusement à vieillir quand les programmes télé que tu adorais dans tes jeunes années commencent à être diffusés sur des chaînes de la TNT, ou pire, carrément déprogrammés.

Et comme j’aime autant jouer à la vieille reloue qu’aux Playmobil il y a quelques années (et encore un peu aujourd’hui), je m’en vais, du haut de mes vingt-quatre ans tout juste fêtés, vous parler avec nostalgie d’une époque révolue, celle où on avait encore du mal à se dire que le Banga s’appellerait désormais Oasis.

S’il y avait des pétitions pour le retour de certaines émissions, je les signerais direct. C’est parti pour un petit tour d’horizon de ces programmes.

Pékin Express (2006 — 2014)

C’est d’elle que tout est parti, en fait : il y a quelques temps, je me rappelais avec beaucoup d’émotion (autant que vous le sachiez tout de suite : j’adore exagérer) la douce période où je regardais Pékin Express sur M6.

Le principe du bouzin était à la fois simple et excitant : dix équipes de deux personnes s’affrontent dans une course géante, durant laquelle elles traversent au moins trois pays différents. Elles n’ont droit qu’à 1€ par jour et par personne pour manger, et doivent se débrouiller pour se déplacer — en faisant du stop — et se loger la nuit en demandant l’hospitalité aux locaux comme des gros gratteurs.

Le tout était présenté par ce trublion de Stéphane Rotenberg, qui montrait qu’il avait lui aussi un côté baroudeur en portant des polaires Quechua et des pantalons avec plein de poches.

pekin-express-stephane-rotenberg

Qu’il est filou.

Pour tou•tes celles et ceux qui ont connu cette période, vous devez aussi vous en souvenir avec amour et tristesse, parce que même si mon avis est absolument biaisé par mes sentiments… Pékin Express, qu’est-ce que c’était bien !

C’est l’émission qui m’a fait rêver d’aventures et de voyages pour la première fois.

Déjà, c’est l’émission qui m’a fait rêver d’aventures et de voyages pour la première fois de ma vie d’adolescente (j’avais quatorze ans lors de la diffusion de la première saison), ce qui n’est pas rien.

Ensuite, je trouvais que les duos étaient franchement bien castés, dans le sens où l’on voyait de tout : des couples hétéros comme homosexuels, des personnes de toutes origines sociales et ethniques, des binômes qui paraissaient mal assortis mais qui s’entendaient à merveille… à cette époque-là et sur une chaîne comme M6, ça faisait du bien de voir un peu de diversité !

Les voir traverser des paysages magnifiques et des pays totalement inconnus m’a longtemps fait rêver, tout comme leur aventure vécue à deux, entre coups de gueule et complicité à toute épreuve. Voilà, je suis de nouveau nostalgique.

pekin-express-saison-5

Meilleure saison. Juste pour le duo Hoang et Quyen.

Bon, c’est l’émission la plus récente de ce top mais, d’une, c’est mon article donc je fais ce que je veux, et de deux, si vous n’aimez pas Pékin Express, n’en dégoûtez pas les autres.

Et puis, les grands moments de cette émission proviennent plutôt des cinq premières saisons. Déso mais les dernières versions ont tellement pas marché, on en a à peine entendu parler alors que c’était un des programmes phares de la chaîne… « JDCJDR » comme disent les jeunes.

M6, si tu m’entends, ce serait cool que tu réadaptes Pékin Express, mais un peu mieux qu’avec les dernières saisons. Après je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, et je te remercie déjà pour toutes les heures de bonheur que j’ai passées en regardant cette émission, au temps jadis. 

Le Morning Live (2000 — 2003)

Aaaah, Le Morning Live. Une des émissions les plus folles du PAF, un truc déjanté comme on en faisait beaucoup dans les années 2000.

Le Morning Live, c’était purement et simplement deux heures de délire. Les mecs étaient là pour s’éclater entre potes et être diffusés sur une grande chaîne. Et c’était ça, la force de l’émission, car tu voyais que Michaël Youn et sa bande étaient de vrais amis qui adoraient incarner des personnages et faire des parodies un peu nulles, en ayant un budget perruques minimal.

Dans « Le Morning Live », on avait l’impression de voir une bande de potes délirer entre eux, face caméra.

Je crois que c’est ça qui me plaisait le plus, quand j’avais le nez collé à ma téloche, un bol de céréales à la main : l’impression de voir juste une bande de potes qui s’amusent et qui se tapent des délires que parfois eux seuls comprenaient.

Mon sketch préféré du Morning Live, une parodie de la pub de Jean-Paul Goude.

Les entendre rigoler derrière leurs micros et voir leurs sketchs faits à la nique avec un budget tellement serré qu’on pourrait penser que c’est un stagiaire non rémunéré qui l’avait fourni, tout ça mêlé à leur folie et à leur absence de limites, ça a donné une émission complètement folle, complètement unique, et complètement culte.

Rappelle-toi, pendant la grande période du Morning Live, on était plein de gosses casse-couilles surexcités à gueuler dans la cour de récré :

« MOOOOORNING LIIIIIIVE, DE 7H À 9H, L’ÉMISSION QUI RÉVEILLE TES… VOISIIIIIINS. »

Allez, je suis sûre que tu t’en souviens aussi bien que moi, fais pas genre que tu passais déjà ton temps sur Arte à cette époque-là.

Pour la qualité de la vidéo on repassera, mais je pense que tu connais déjà cette séquence.

Bon, j’avoue que si on me disait que le Morning Live revenait, je serais tout de même franchement sceptique. En vérité, j’avais juste envie de parler du fait que j’étais nostalgique de cette émission, qui m’a bien fait rire il y a quelques années.

M6, je te remercie également pour Le Morning Live, tu sais, j’suis pas une ingrate.

Le Burger Quiz (2000 — 2001)

C’est l’émission qui a marqué toute une génération de téléspectateur•trices avec une seule saison.

Comme Sophie Riche le disait dans un précédent article, le Burger Quiz, pour celles et ceux qui s’en rappellent, c’est quand même l’émission qui n’a fait qu’une seule saison sur Canal+ mais qui a marqué toute une génération de téléspectateur•trices.

Pourquoi ? Tout simplement parce que c’était une merveille d’humour absurde du début à la fin. Co-créé par Kader Aoun et Alain Chabat et présenté par ce dernier, le jeu consistait à répondre à des questions plus ou moins mal formulées pour gagner des Miam’s.

Les équipes des Mayo et des Ketchup s’affrontaient face au présentateur pour essayer d’arriver à l’épreuve ultime, celle du « Burger de la mort ». Le truc cool, c’est que les deux anonymes qui participaient à l’émission étaient toujours épaulés par deux célébrités, bien souvent des personnes drôles.

Dominique Farrugia en grande forme pour la première de l’émission.

Si j’aimerais voir revenir le Burger Quizz, c’est tout simplement parce qu’une seule saison, c’était bien trop court.

Pour vous dire à quel point le concept était cool, c’est qu’avec une seule saison, l’équipe a réuni des célébrités pas dégueu du tout et qui ne laissaient pas leur part au chien en termes de talent et d’humour. On peut citer Isabelle Nanty, Gad Elmaleh, Jean-Paule Rouve ou encore Marina Foïs.

J’avoue que là aussi, mon avis est pas mal biaisé, vu que je suis une grande fan de l’humour absurde comme celui des Nuls ou des Robins des Bois… et si on m’appelait un soir en me disant « Hey ! Tu sais quoi ? Le Burger Quiz revient à la rentrée ! », eh bien je serais au rendez-vous, et pas qu’un peu mon n’veu.

Culture Pub (1985 — 2012)

Culture Pub est elle aussi une des émissions cultes d’M6 qui a fait, entre autres, les beaux jours de la chaîne.

Mêlant les poses lascives de Christian Blachas et un générique cool qui reprenait tous les logos des grandes marques et des publicités du monde entier, c’était un show véritablement culte.

L’émission te proposait donc de revenir en images et en commentaires — parfois très critiques mais toujours plein d’humour — sur les réclames que l’on pouvait voir à la télévision française, en les décortiquant.

Ce qui était plutôt sarcastique, compte tenu du fait que Culture Pub était diffusé sur M6, une chaîne financée… par la pub.

En gros, Culture Pub, c’était à la fois une analyse du monde de la pub qui montrait ce qui se faisait dans les autres pays du monde en termes de vidéos de réclames — ce qui mettait en lumière les différences culturelles… — et une étude des messages que voulaient faire passer nos propres publicités, ainsi que la façon dont elles étaient construites.

Non seulement le programme nous faisait poser un regard nouveau sur les publicités que l’on voyait passer dans nos écrans de télévision, mais il invitait en plus des intervenant•es très intéressant•es, entre journalistes de renom et producteur•trices reconnu•es.

Pour moi, « Culture Pub », c’était à la fois bien alambiqué et intelligent.

Personnellement, Culture Pub me plaisait beaucoup car je trouvais l’émission bien alambiquée et intelligente, et parce que j’ai songé un moment à travailler dans cet univers — même si c’est pas très #NuitDebout tout ça…

L’émission a quand même duré dix-neuf ans, mais je n’ai pas pour autant l’impression qu’elle s’essoufflerait si sa diffusion reprenait… alors pourquoi ne pas la relancer ?

Stars à domicile (2001 — 2004)

« Last but, oh damn, not least », diraient nos amis anglo-saxons s’ils avaient connu la grande époque de Stars à domicile.

Lorsqu’on parle de cette émission à un entourage qui la connaît, le résultat est généralement le même :

« OH OUIIII ! STARS À DOMICILE MAIS OUI C’ÉTAIT TROP BIEN PUTAIN DE BORDEL DE MERDE J’AI ENVIE DE TOUT PÉTER TELLEMENT JE KIFFAIS FLAVIE FLAMENT JTM . »

Je te conseille d’essayer, tu verras, tu seras bluffé•e tant ce show fait lever les bras des petits nostalgiquinous.

Pour en venir au principe, il était globalement assez simple : des anonymes — accessoirement fans de chanteur•ses connu•es — se voient offrir une bien belle surprise, à savoir une rencontre avec leur idole, organisée en secret par leurs proches et les membres de l’équipe de Stars à domicile.

Le programme était présenté par Flavie Flament et ponctué par l’apparition de stars des années 2000 au succès aussi fulgurant qu’un pet qui sort après avoir été retenu un peu trop longtemps. Cela donnait un cocktail dont tout le monde se rappelle, plein d’ondes positives et de larmes de joie.

L’épisode avec David Charvet, une de ces stars-pet retenu (cf métaphore écrite plus haut).

Personnellement, si j’aimais tant Stars à domicile, c’est parce que je rêvais secrètement que mes parents m’organisent une rencontre avec Britney Spears dans le cadre de l’émission. Je m’imaginais lui baragouiner mes trois phrases d’anglais apprises en CM2 et qu’on devenait les meilleures amies du monde.

Évidemment, mes darons n’ont jamais fait ça, tout comme ils ne m’ont jamais payé le monte-escalier Stannah que je réclamais au Noël de mes cinq ans. Et c’est bien pour ça qu’il faudra pas qu’ils s’étonnent de recevoir des cartes cadeaux à la con d’un montant de vingt-cinq centimes à leurs anniversaires respectifs pendant plusieurs années (je rigole).

Pour en revenir à Stars à domicile, sache qu’il y a beaucoup de rumeurs qui disent que l’émission reviendra en 2016… reste sur tes gardes, Patrick Fiori et les caméramen de TF1 pourraient bien sortir de ta cuisine alors que tu te coupes les poils de nez dans la salle de bain…

Et toi, quelles sont les émissions de télévision qui te manquent ?

big-programme-tv-enfance-nostalgie-canal-j

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Artemistigri
    Artemistigri, Le 8 juillet 2016 à 9h59

    SinShara
    Haha! D'accord pour Burger Quizz, j'ai même le jeu à la maison!
    Pareil! Tout pareil!

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)