Au Royaume-Uni, l’éducation sexuelle va devenir obligatoire dès 4 ans !

Par  |  | 30 Commentaires

Au Royaume-Uni, l'éducation sexuelle sera désormais obligatoire... Dès 4 ans ! Et non, il n'est pas question d'apprendre à se masturber en maternelle... Explications.

Au Royaume-Uni, l’éducation sexuelle va devenir obligatoire dès 4 ans !

Au Royaume-Uni, Justine Greening, la secrétaire d’État à l’éducation, a annoncé mercredi 1er mars un plan pour rendre l’éducation à la sexualité et aux relations amoureuses obligatoire dès l’école primaire, c’est-à-dire à partir de quatre ans.

Jusque-là, l’éducation sexuelle n’était obligatoire que dans les écoles contrôlées par les autorités locales, mais désormais cela sera aussi le cas pour celles qui ont passé des contrats directement avec l’État — même si, selon la BBC, la plupart d’entre elles le faisaient déjà.

justine-greening-the-independant-sexed

Clique sur l’image pour aller voir la vidéo (qui se lance en automatiquement). Ci-dessous, une traduction partielle.

« Le problème qu’on essaie de résoudre aujourd’hui est le fait qu’en l’état actuel des choses, l’éducation à la sexualité et aux relations amoureuses n’est obligatoire que dans les écoles sous contrat avec les autorités locales.

Nous voulons nous assurer que peu importe où les enfants sont à l’école, ils aient accès à une éducation sexuelle non seulement de qualité, mais aussi à jour. Les établissements font de leur mieux mais les directives qu’ils ont datent des années 2000.

Mais ce qui est important c’est de signaler que ce n’est pas que de l’éducation sexuelle mais aussi de l’éducation aux relations dans un couple. Par dessus tout c’est pour s’assurer que nos enfants sont protégés, en sécurité et aussi préparés à la vie dans le Royaume-Uni d’aujourd’hui.

Donc ça c’est le début d’un processus, qui est le résultat du fait que les adultes, mais aussi et surtout les jeunes, ont été nombreux ces derniers mois à demander à ce qu’on mette à jour ces directives. Puis on fera une consultation pour être sûrs qu’on réponde à leurs attentes. »

« Une éducation adaptée à tous les âges »

La bonne nouvelle, c’est que cette éducation sera obligatoire dès 4 ans. Et non, ça ne veut pas dire qu’on va leur apprendre à se masturber dès cet âge là, pas besoin de s’affoler comme ce fut le cas en 2014, en France…

En effet, on parle d’éducation à la sexualité et aux relations amoureuses, qui sera faite « à un âge approprié ». Le Telegraph précise :

« Il est probable que les enfants de quatre ans soient sensibilisés aux bonnes pratiques sur Internet, au fait de pouvoir se confier à des adultes de confiance si on leur demande de garder un secret avec lequel ils sont mal à l’aise. »

Plus tard, les élèves seront aussi éduqués quant à des sujets qui concernent plus directement le sexe, mais pas seulement.

« L’éducation aux relations amoureuses »

En effet, le gouvernement parle de « Sex and relationship education », ce qui pourrait se traduire par « éducation à la sexualité et aux relations amoureuses ».

C’est l’autre pendant de l’éducation sexuelle : ça permet de parler des relations toxiques et abusives, de consentement, de harcèlement sexuel, d’épanouissement en général au sein du couple, en somme.

On va donc au-delà des informations de base sur la contraception et les MST qui sont certes tout à fait nécessaires, mais loin d’être les seuls sujets méritant d’être abordés.

Et en France alors ?

Pendant ce temps, de ce côté-ci de la Manche, l’éducation sexuelle à l’école laisse encore à désirer, et les parents ne sont pas toujours là pour faire le job à leur place.

Certains sites pornographiques se mettent à faire de l’éducation sexuelle eux-mêmes, pour pallier ce manque. Alors plutôt que de réfléchir à interdire les smartphone contre l’accès au porno, on pourrait s’inspirer de ce progrès bienvenu au Royaume-Uni, ou des méthodes de la Norvège ?

big-interview-cy-vrai-sexe-vraie-vie-bd

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Padawan en relations internationales, son passe-temps favori consiste à scruter l'actualité, une tasse de thé rooibos à la main.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • LiGie
    LiGie, Le 3 mars 2017 à 21h21

    Juda Bricot
    En re pensant les programmes scolaires et en les ré aménageants ?
    Ils changent déjà à chaque changement présidentiel :sweatdrop: :sweatdrop: :sweatdrop:
    Je ne connais pas suffisamment les programmes du primaire pour développer par contre, pas envie de dire des bêtises.

    @Freehug : Oui, l'idée d'un cours à part entière pour l'éducation civique (ou peu importe le nom qu'on lui donne) serait déjà une bonne base. Mais difficile comme tu dis, car les "moyens" c'est un peu le problème de l'Education Nationale qui a de grandes et belles idées mais ne donne rien aux enseignants pour les mettre en œuvre. Pour la remarque sur les vacances ( :d ), elles sont bel et bien tronquées au fur et à mesure depuis quelques années : l'année scolaire se termine en juillet (le 08 cette année) et reprend en août (le 31 pour les profs) mais ça ne change rien, dès l'arrivée du mois de juin, ça devient mission impossible de faire travailler les élèves :d Mais c'est un peu hors sujet. Ce qui est sûr, c'est que le fonctionnement de l'école est à réformer mais qu'il faudrait, pour cela, écouter ceux qui en sont les acteurs (au lieu de continuellement pointer ce qu'ils ne parviennent pas à faire) : les enseignants :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!