L’éducation sexuelle décomplexée, avec de vraies vulves et des pénis en gros plan (NSFW !)

On vient de découvrir Pubertet, le programme d'éducation sexuelle de la télé publique norvégienne, et c'est fabuleux ! L'illustration du rapport décomplexé des pays nordiques à leurs corps... dont on devrait peut-être s'inspirer chez nous, non ?

L’éducation sexuelle décomplexée, avec de vraies vulves et des pénis en gros plan (NSFW !)

— Article initialement publié le 15 février 2016

Il peut être malvenu de lire cet article en open space. Ou à la bibliothèque universitaire. Ou dans le salon. Bref. Y a de la teub et de la shnek quoi.

NRK est une chaîne publique en Norvège, qui a sorti en 2015 un programme intitulé Pubertet. En 8 vidéos d’environ 5 minutes, Pubertet explique aux plus jeunes — et aux moins jeunes aussi — comment démarre la puberté, puis comment fonctionnent les appareils génitaux après celle-ci.

big-violeurs-importance-education-sexuelle

Cette nouveauté démarre par un message d’avertissement pour le moins peu banal :

Le programme Pubertet de Newton démarre maintenant.
Il est normal pour certains parents de se sentir embarrassés.
Vous avez été prévenus.

Un programme d’éducation sexuelle qui démarre par un avertissement aux parents ? Je n’avais jamais vu ça. On peut néanmoins comprendre la raison de ce message : ce programme est destiné aux jeunes ados, et pas aux parents ! Dès le premier épisode, Line Jansrud, la présentatrice (qui est hyper cool), montre un pénis et une vulve en gros plan, avant d’expliquer les règles et l’éjaculation de façon… très directe, on va dire.

À lire aussi : Les cours d’éducation à la sexualité et à la contraception — Témoignages et éclairage

meilleure-illustration-ejaculation-au-monde

Meilleure illustration de l’éjaculation ever.

meilleure-illustration-regles-au-monde

Shining dans ta culotte.

À lire aussi : L’éducation sexuelle des ados français, on en parle ?

Directe mais surtout utile : pour être efficace, l’éducation sexuelle doit MONTRER. Donc bam, nudité frontale dès le premier épisode, pour expliquer le principe de la puberté.

coucou-petit-oiseau-va-sortir

Coucou, le petit oiseau va sortir.

Et dans l’épisode consacré aux organes génitaux, on a bien sûr droit dès le début à des démonstrations sur des vraies personnes. Adieu, plans de coupe, préservatifs sur banane et dessins ou schémas foireux, on montre les organes génitaux pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire de simples organes génitaux !

screen-chatte-pourquoi-mettre-des-gants-bordel

Bam, vraie chatte en gros plan.

screen-zizi-gland-coucou-qui-est-la

Oh tiens, un gland ! (mais pourquoi elle n’a pas de gants pour le zboub, hein ? PATRIARCAT JE CRIE TON NOM !)

À lire aussi : Les cours d’éducation à la sexualité et à la contraception — Témoignages et éclairage

Le rapport au corps décomplexé

Si tu es déjà allé•e dans les pays nordiques et que tu as eu la chance d’aller dans des douches publiques, toi-même tu sais que c’est tout le monde tout nu. Au premier abord, ça chamboule nos petites habitudes et notre pudeur de latin•e•s… mais très vite, on se rend compte qu’on est tou•te•s gaulé•e•s pareil et que surtout, quand tout le monde est tout nu, plus personne ne regarde qui que ce soit.

big-hammam-marocain

C’est un peu pareil au hammam marocain (sauf que c’est non-mixte)

J’en ai fait l’agréable expérience cet été en Islande et même si à titre perso, je n’ai pas de souci avec ma nudité (team sport co et tout le monde dans la douche dès le plus jeune âge), c’était amusant de voir que c’était la norme dans ce pays.

Donc voilà, sur la télé publique norvégienne, on montre des zizis et des zézettes en gros plan pour expliquer aux enfants comment ça marche, pour montrer des corps, et surtout pour illustrer qu’on a tous une anatomie différente et qu’à ce titre, c’est tout à fait normal qu’on n’ait pas la même poitrine ou la même forme de pénis. Et c’est tellement bien ! QUE FAIS-TU, FRANCE TÉLÉVISIONS ?

big-vulve-normale

Regardez Pubertet !

Voici donc les 8 épisodes de Pubertet, diffusés en 2015. Vous pouvez mettre les sous-titres anglais si vous n’êtes pas fluent en norvégien (et un grand merci à Laksmî qui nous a suggéré ces vidéos dans le forum).

 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 62 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Freehug
    Freehug, Le 29 novembre 2016 à 15h51

    @Lis : ben, pour avoir regardé les deux à peu près au même âge, je mettrais (pour moi) le niveau de choc au même niveau. En fait j'ai même été plus dégoûtée par l'accouchement. Et globalement dire "le sexe c'est pas ça" a un côté pédagogique, ma prof de l'époque nous l'avait d'ailleurs signalé... Sans nous montrer de vidéo. Donc on aurait pu nous dire "l'accouchement en réalité ça peut être un rude moment, on saigne et ça fait très mal" aurait été suffisant. Pas besoin de balancer cette vidéo horrible. C'est bien sûr un ressenti personnel, mais je reste convaincue qu'il ne faut pas forcer quelqu'un quel qu'il soit à voir une vidéo violente, quelle qu'en soit la raison.

Lire l'intégralité des 62 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)