Accès à l’eau potable : la campagne choc de Water For Life

The Girl Who Couldn't Cry est une campagne de sensibilisation de l'ONG Water For Life. Le message est simple : l'absence d'accès à l'eau potable empire les situations déjà désespérées.

L’ONG Water For Life focalise son action sur l’accès à l’eau potable dans les pays en voie de développement. Leur dernière campagne de communication met en scène une jeune fille vivant dans un bidonville en Inde.

Elle souffre de déshydratation sévère au point que son corps ne fabrique plus de larmes. Car ce ne sont pas les raisons de pleurer qui lui manquent… Une façon brutale de mettre l’accès à l’eau potable en tête des priorités d’aides au développement, selon le slogan de cette campagne :

« L’absence d’eau potable rend les situations désespérées pires encore »

« Quand je suis née dans un bidonville indien, je n’ai pas pleuré.
Quand ma famille a eu besoin de que je travaille, je n’ai pas pleuré.
Je n’ai pas pleuré quand j’ai compris quel était le travail de ma mère.
Quand j’ai vu mon frère mourir, je n’ai pas pleuré.
Quand j’ai été forcée à me marier, je n’ai pas pleuré.
Pas parce que je ne voulais pas, mais parce que je ne pouvais pas. »

11% de la population mondiale n’a toujours pas accès à l’eau potable.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Mlleannelise
    Mlleannelise, Le 12 mai 2014 à 16h45

    Encore une campagne très émouvante qui je l'espère fera son effet. Aujourd'hui (malheureusement), j'ai l'impression que seules ce genre de campagnes dures, chocs qui créent le buzz font place à une hypothèse de changement.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)