Comment s’excuser après des propos discriminatoires ?

Chescaleigh nous explique comment s'excuser après avoir eu des propos blessants et discriminants. Une vidéo claire, pédagogue et efficace.

Régulièrement, dans les médias, une personnalité plus ou moins connue fait « une grosse bourde » et a des propos discriminants (qu’il s’agisse de racisme, de sexisme, d’homophobie, de transphobie…). Il ou elle blesse alors une partie de la population. Parfois, ça se veut être de l’humour. Parfois, c’est de la maladresse. Parfois aussi — bien heureusement plus rarement — c’est fait pour blesser.

Dans les deux premiers cas, souvent, les auteur-e-s de ces mots « s’excusent » une fois qu’ils sont rappelés à l’ordre. Là encore, ils n’arrivent pas toujours à trouver les termes justes pour éviter d’en rajouter une couche. C’est généralement à ce moment que les esprits s’échauffent encore plus et que la personne se prend un véritable tollé dans la face.

Le pire, c’est qu’on n’est jamais à l’abri d’avoir un jour des propos discriminants. On a beau être sensibilisées à tout ça, on en reste pas moins perfectible. Ça partirait pas d’une mauvaise intention mais boum, on ferait un dérapage blessant. Comment réagir, dans ce cas ?

Chescaleigh nous vient en aide – elle vient en aide au monde entier – en expliquant comment présenter des excuses après ce genre de propos. C’est clair, concis, ET il y a des sous-titres en français !

– Merci beaucoup à MamieCaro d’avoir partagé cette vidéo avec nous !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pomme-s-shine
    Pomme-s-shine, Le 18 juillet 2014 à 1h32

    Je suis totalement d'accord avec ce que dit Chescaleigh. Et j'espere que les personnes a qui elle s'adresse ont suivis ses conseils.

    Une partie de la video, concernant la video qu'elle avait fait concernant les trans me touche beaucoup. Une amie a ma tante est trans, et souvent nous avons mangé ensemble quand je séjournais chez tatie. Seulement, elle a un physique très androgyne, et je ne trouvais pas comment savoir si je devais lui parler au féminin ou masculin, car je ne sais pas si elle était devenue il ou il devenu elle, et je ne voulait pas commettre d’imper en utilisant le participe qui ne s’accorderait pas a ses choix, enfin, ses ressentis plutôt. j'ai donc passé une soirée assez étrange et ai eu peur de lui avoir donné l'impression d'etre dérangé par son sexe non-inné, ce qui n'est bien évidement pas le cas :P. Au final, je lui ai juste posé la question, et me suis excusée. Elle l'a très bien pris et m'a révélé être de génétique un homme, mais être une femme pour tout le reste, et aujourd'hui nous nous entendons toujours très bien et il m'arrive régulièrement de la voir ^^ Ce qui prouve bien que la communication résous bien des soucis.

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)