Club Parfaite, les maillots de bain décomplexants made in France

Club Parfaite est une nouvelle marque française de maillots de bain, qui ne cache pas les vergetures de ses mannequins, ni leur cellulite. Ça fait du bien !

Club Parfaite, les maillots de bain décomplexants made in France

En partenariat avec Club Parfaite (notre Manifeste)

Club Parfaite est une nouvelle marque de maillots en pleine campagne de crowdfunding. C’est-à-dire qu’elle a encore besoin d’un peu de soutien pour se lancer dans le grand bain (tu l’as ?).

Si je t’en parle, c’est parce que cette marque mérite d’être soutenue !

Club Parfaite et sa communication body positive

Club Parfaite a son Ulule sur lequel tu peux te rendre dès maintenant pour la soutenir. Et voici de quoi te donner envie…

Club Parfaite est une marque de maillots de bain body positive avec un panel de taille intéressant pour un début : du XS au XL, c’est-à-dire du 34 au 42 et du bonnet A au bonnet E.

Les photos ne sont pas retouchées, et la marque veut accompagner les femmes pour qu’elles se sentent belles autant dans leur maillot de bain que dans leur peau.

club parfaite maillots

club parfaite maillots de bain

Les maillots de bain made in France de Club Parfaite

Dans cette première collection Essentiels, toutes sortes de formes de maillots sont proposées et portées par tous types de silhouettes.

Brassière, triangle, décolleté échancré, une pièce, strings taille haute, tanga, shorty, modèles plus sportifs… Il y a le choix, les coloris sont variés !

club parfaite maillots

La marque est aussi 100% made in France, les maillots de bain en série limitée sont conçus dans des ateliers respectant la législation autour des conditions de travail.

Le prix suit l’engagement : un ensemble, par exemple, coûte 189€ (les frais de port sont gratuits en France métropolitaine) mais tu peux bénéficier de -20% le temps de la campagne Ulule !

Mais c’est bien ce que coûte réellement un maillot de bain de qualité, tant en raison de sa résistance que de tout le processus de fabrication qu’il y a derrière, que ce soit au niveau de la main-d’œuvre ou des matières utilisées.

Par exemple, ici 46% du prix correspond à la fabrication, 10% à la mise au point du produit, 5% correspondant à la matière première et 3% au packaging.

Retrouve Club Parfaite sur les réseaux sociaux

De plus amples informations s’offrent à toi sur le site officiel de la marque ! Sur lequel les pièces seront bientôt mises en vente.

Tu peux retrouver Club Parfaite sur Instagram, où les photos sont décomplexées et rafraîchissantes !

Mais aussi sur Facebook, où tu peux suivre toutes les actualités liées au lancement de la marque.

J’écris cet article avec une grande joie, comme à chaque fois que j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer en terme d’évolution dans l’industrie de la mode.

J’espère que de plus en plus de marques aux engagements similaires à ceux de Club Parfaite vont continuer d’émerger !

Alors, vas-tu soutenir Club Parfaite ?

À lire aussi : Monki sort les plus beaux maillots du monde, créés avec des matières recyclées !

Commentaires

Mymy

@adita (et les autres) : Non, je ne vous prends pas pour des jambons. Je vous copie colle mon commentaire posté sur Facebook :

C'est une jeune marque, c'est compliqué de se lancer avec un immense éventail de tailles. Montrer de la cellulite, des vergetures etc., c'est bodypositive, il faut arrêter de faire comme si dès qu'une initiative n'est pas parfaite à tous les niveaux, elle ne vaut pas le coup ! Sérieusement, si on réfléchit comme ça, on ne fait plus rien ! Dans un monde où les mannequins maillot de bain ont encore très souvent la même morpho, le choix de la marque est fort et peut aider plein de femmes à s'aimer. J'espère comme toi que plus de tailles entreront en production, mais c'est pas possible parfois de voir le verre à moitié plein ? :erf:
Ce à quoi une lectrice a répondu, pour ajouter un éclairage plus pro :

Si bcp de petites marques ne vont pas au-delà du 42 et du D quand elles commencent, c'est aussi parce que c'est plus compliqué d'adapter les modèles au-delà, il faut un tissu de meilleure qualité, un meilleur soutien et un patron adapté. C'est aussi pour ça que la mode a mis dans la tête de tout le monde qu'il faut faire du 36 : ça leur coûte moins cher à produire.
En vrai, je suis fatiguée. Je suis fatiguée que dès qu'on parle d'une initiative cool, TOUS les commentaires viennent râler sur le fait que c'est pas assez ceci ou pas assez cela.

Je veux dire, on a eu la même vie, non ? Vous les avez vécues, ces décennies pendant lesquelles TOUS les mannequins étaient filiformes, pendant lesquelles aucun son de cloche alternatif ne se faisait entendre ? Vous l'avez connu, ce monde qui voulait vous forcer à haïr vos vergetures, vos capitons, votre cellulite ?

C'était hier, ça fait à peine quelques années que le monde change, que des marques s'engagent, avec leurs moyens, oui, en commençant quelque part, oui, car c'est un chemin, putain, et ça me soûle qu'à chaque initiative, la volée de bois vert arrive.

Franchement comment vous voulez qu'on ait le courage de lancer des trucs si c'est pour se faire cracher dessus parce que « c'est pas ASSEZ bien ». Ce sera jamais ASSEZ bien.

Je me définis comme « féministe optimiste », je vois toujours le verre à moitié plein, donc oui, des maillots made in France qui sont fabriqués dans de bonnes conditions, présentent des mannequins diversifiées et non retouchées, je trouve ça cool. Alors que JE FAIS DU 44. Donc je ne rentre pas dedans. Mais je m'en fous, c'est cool pour toutes les meufs du 34 au 42.

Et avec le coup de main de madmoiZelle, la marque sera plus connue, plus achetée, elle pourra donc s'étendre pour finir un jour par accueillir mon boule.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!