Une Barbie chauve pour les enfants malades

Une Barbie chauve pour 2012 - voici ce que demandent deux femmes américaines, toutes deux touchées par des histoires de cancer.

MAJ d’Émilie le 3 avril 2012 : L’initiative est un succès puisque la page compte à ce jour plus de 156 000 likes sur Facebook. Le nombre de fans a porté ses fruits et a fait réagir Mattel, qui annonce la distribution de poupées à une association pour les enfants hospitalisés.

La poupée en question disposera de sa propre panoplie d’accessoires avec des perruques, des foulards, des chapeaux et d’autres accessoires de mode mais ne sera qu’une  » friend of Barbie ». Ah bon, et pourquoi pas Barbie en personne ? Elle est trop bien pour avoir un cancer c’est ça ?

Mais à côté de savoir qui de Barbie ou Shelly doit être chauve, reste à retenir que Mattel a bien fait un pas vers les malades et que la société de poupées s’est aussi engagée à verser des fonds à la CureSearch for Children’s Cancer ainsi qu’à la National Alopecia Areata Foundation, deux organisations américaines qui luttent contre le cancer.

====================

Le 13 janvier 2012 : Rebecca Sypin et Jessica Bingham sont deux américaines avec un objectif bien précis pour cette année : convaincre Mattel de sortir une Barbie chauve. Pour faire plaisir à Fab ? Non. Pour l’offrir aux enfants ayant perdu leurs cheveux suite à une chimiothérapie, ou souffrant d’alopécie ou de trichotillomanie. Et pour le coup, Rebecca et Jessica savent à peu près de quoi elles parlent : alors que Jessica a perdu ses cheveux dans sa baston contre un lymphome, la fille de Rebecca elle, les a perdus dans son combat contre une leucémie.

Leur slogan ? Bald is Beautiful. Les petites filles qui n’ont pas de cheveux ne devraient pas pour autant cesser de considérer qu’elles sont belles. Et si même Barbie peut se balader le crâne à l’air, c’est qu’on peut toutes le faire. Si Barbie doit continuer à s’incruster dans les coffres à jouets des enfants de 2012, si on continue à la vendre aux petites filles comme modèle de beauté, alors elle doit s’adapter à son public. Exit le stéréotype de la Barbie parfaite aux proportions inhumaines, à la crinière d’or et aux yeux bleus – il est temps de la ramener sur Terre et de lui faire subir quelques transformations.

Prenons tout à l’envers, pour changer : et si c’était Barbie qui devait s’adapter aux critères physiques divers et variés des petites filles (entre autres), et non l’inverse ? Parce que non, c’est mort, on ne ressemblera jamais toutes à Barbie – ni à ses potes. Alors qu’elles fassent toutes un effort pour une fois, merde.

Aux dernières nouvelles, Mattel n’a pas encore pris la parole sur le sujet. En dehors d’une lettre adressée aux deux femmes leur indiquant qu’ils n’acceptent pas les idées venant de l’extérieur, qu’ils développent actuellement des idées pour 2012 mais qu’ils ne peuvent rien en dire pour le moment. You-pi.

Mais après tout, si on a bien pu avoir une poupée en fauteuil roulant (coucou Becky !), pourquoi pas une Barbie chauve ? Pour commencer. Une Barbie avec des proportions humaines pourrait éventuellement prendre la suite, mais ne soyons pas trop optimistes. Ceci dit, on a quand même réussi à avoir des poupées avec d’autres couleurs de cheveux et de peau, et même une Barbie tatouée, alors tout espoir n’est pas perdu.

Pour soutenir Rebecca Sypin et Jessica Bingham, allez donc faire un tour sur leur page Facebook et faites tourner l’info, qui sait, le peuple pourrait peut-être avoir encore un peu de pouvoir sur les fabricants de jouets.

Et en attendant que ça se bouge un peu chez Mattel, dites-nous donc ce que vous pensez de cette idée de Barbie chauve !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Doux-le-ciné
    Doux-le-ciné, Le 4 avril 2012 à 11h14

    euh ouais... ça part certainement d'une excellente intention. Mais je suis pas sûre que les gamines auront envie d'une poupée comme ça, au lieu d'être traitée comme toutes les autres gosses, et pour une fois un peu oublier la maladie. Non parce que les barbies quand on joue avec elles font des trucs supers qu'on ferait jamais dans la vraie vie et on a zéro envie qu'elles soient chauves (surtout que les petites ça va sûrement leur rappeler leur maladie au lieu d eleur permettre de s'évader).
    en plus de cela c'est un peu bizarre, genre si à 10 ans je joue à Barbie et que j'ai une acné horrible on va peut être pas foutre des boutons à Barbies pour essayer de me prouver que même Barbie peut avoir une tête de calculette et que je rentre dans les critères beautés.
    Fin bon après c'est quand même une initiative honorable.

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)