« J’ai aquaponey », l’excuse devenue réalité dans une piscine du Calvados

« Je peux pas, j'ai aquaponey », et c'est vrai ! L'excuse fantasque est devenue réalité dans une piscine du Calvados, avant sa vidange annuelle. Des cavalières du centre équestre voisin ont pu chevaucher des Shetlands... dans l'eau. Merci Internet.

« J’ai aquaponey », l’excuse devenue réalité dans une piscine du Calvados

Mercredi 23 décembre, retrouvailles en famille. Une raclette parfume la pièce, tandis que je sirote une flûte de champagne. Je jette un oeil nonchalant au fil de mes publications Facebook, quand soudain, en scrollant sur mon smartphone, je tombe sur un article de Métronews :

calvados-aquaponey-metronews

Évidemment, je crie au Fake. Des poneys dans une piscine. Allons bon. C’est Noël, pas le 1er avril. Quel âge avez-vous, Métronews ? Je me suis dit que leur rédaction avait dû tirer à la courte paille celui ou celle qui bosserait le 24 décembre, et que cette personne avait magnifiquement trollé tout le monde en lançant la meilleure fausse news de 2015.

À lire aussi : Typologie des trolls sur réseaux sociaux

Mais en lisant les commentaires (histoire de compter ceux qui crient au « Fake ! »), surprise : un certain « Pegase buzz » demande à ce qu’on insère « le lien de la page source » (le voici). Une source ?! Voyons voir…

chevauxfilm13

 

Connais-tu bien les chevaux dans les films ? Viens faire le quiz d’Amélie pour le vérifier !

Stupeur et Shetlands

Et là, incroyable mais — contre toute attente, vrai : il y a bien eu un cours d’aquaponey au centre aquatique Aquavire, dans le courant du mois de décembre, à Vire, dans le département du Calvados (en Normandie).

Les cavalières ont fièrement posé, et partagé la même photo sur leurs profils Facebook respectifs.

À lire aussi : 11 trucs de demeuré qu’on fait sur Internet en 2015

« L’entraînement des rennes du Père Noël »

Je suis allée consulter la page Facebook du centre Aquavire, toujours incrédule face à cette information que je ne peux considérer sérieusement. Des poneys dans une piscine. Non mais à part Toyota dans une pub, pour se moquer du concept, je ne voyais pas le comment du pourquoi cette initiative BIZARRE.

À lire aussi : Top 10 des gens gonflants à la piscine

J’ai eu le fin mot de cette histoire loufoque en regardant la dernière vidéo postée sur la page Facebook d’Aquavire : apparemment, le Père Noël y est passé le 12 décembre, et a fait part d’un problème de rennes, trop faibles pour assurer la tournée du 24. C’est donc tout naturellement que les chaleureux Normands sont allés chercher des renforts auprès du club équestre voisin.

À lire aussi : Le mini-cheval, le chien du futur

Bon, à leur place j’aurais pris des étalons plutôt que des Shetlands, mais il n’y avait peut-être plus que des poneys nains de dispo, allez savoir. Et comme il fallait bien préparer physiquement la relève, ils ont mis tout ce petit monde à l’aquagym. Avec l’aide de vaillantes cavalières.

Ah bah vu comme ça, je comprends mieux.

Tout va bien qui finit bien, puisqu’aucun Shetland ne semble avoir été maltraité dans cette affaire, et aucun•e habitué•e du centre aquatique ne baignera dans le jus de poney, puisque la piscine effectuera bien sa vidange avant réouverture.

À lire aussi : Conseils pour se (re)mettre à la natation

Dites, c’est possible d’apprendre l’équitation en piscine ? J’avoue que je préfère l’idée de tomber dans l’eau si je me fais éjecter par la bestiole. J’ai eu ma dose d’os cassés pour 2015, merci bien.

L’aquaponey, donc. Apparemment, « it’s a thing ! »

À lire aussi : Un adorable mini-cheval tout seul brise ton coeur dans une pub pour Amazon

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 39 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Gypsy
    Gypsy, Le 1 décembre 2016 à 12h57

    @Clemence Bodoc : mais du coup, si ça avait été des femmes à la place des chevaux, forcées à porter des hommes dans une piscine avec un mors autour de la bouche, tu aurais toujours trouvé ça drôle ? Et, ça t'aurait dérangé que des féministes viennent lancer un énième débat sur le sexisme dans un article "juste pour rire" ? :/

Lire l'intégralité des 39 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)