Six accidents industriels du sexe

Six accidents industriels du sexe

On l’a appris à l’école, la fornication est un champ de mines. On peut tomber enceinte ou se retrouver infectée, la vie sexuelle ne sera qu’une suite d’embûches à base de fluides, de morpions, de maladies, de frigidité, d’amants nuls, de rapports non consentis, de brûlures, de trucs graves. Et on y est préparées. Seulement, quand le ridicule s’ajoute à la liste des désastres potentiels, on a rarement prévu le coup…

1 – Le déroulage de capote à l’envers. Il se produit uniquement quand on vient de faire sa star en prétendant pouvoir la mettre juste avec la bouche. Pour peu qu’on s’acharne, le mec perd ses moyens et part en courant. Ne faites pas comme si ça ne vous était jamais arrivé, ok ? Je connais vos petits secrets obscurs.

2 – L’attaque des règles imprévues. Toujours en pleine action lors d’un rendez-vous galant, comme il se doit, sinon ce serait moins drôle. Cela dit, ça permet de tester la force de conviction du partenaire. (Une légende urbaine veut que la sodomie soit propre à d’intenses risques sanitaires. Dans les faits, vous ne risquez pas grand-chose.)

3 – La rupture de capote. Un grand classique qui arrive de préférence après avoir passé deux heures à choisir le préservatif parfait et le lubrifiant de la mort (au fait, voici mon préféré). Dans le feu de l’action, on ne se rend compte de rien. Si les fabricants avaient une once de jugeotte, les préservatifs feraient un bruit distinctif, genre musique péruvienne, quand ils décident de se répandre en lambeaux.

4 – L’hémorragie de lubrifiant. Pour une raison mystérieuse, le lubrifiant se présente en flacons non étanches qui finissent invariablement renversés dans le lit. Les traces sur les draps sont dégoûtantes, mais au cas où vous vous poseriez la question, c’est excellent pour l’entretien du parquet. (Oui, ça sent le vécu.)

5 – Le bruit douteux. Dû à la présence d’air dans le vagin, il s’évite facilement en contractant les muscles lors des changements de position (si le partenaire a décidé de se la jouer film porno en entrant et sortant complètement vingt fois de suite, je ne réponds plus de rien, il faut changer de mec). Dû à la présence de transpiration sur les corps en frottement, on s’efforcera de faire comme si de rien n’était (“ha ha justement je regardais mes ongles pousser”) et de se décoller délicatement de son amant.

sortie route Six accidents industriels du sexe

Hopla, raté !

6 – La sortie de route. Vous pratiquez avec assurance la position de la cuiller sur le toit brûlant, et plop, le pénis vient glisser n’importe où (s’il vient se mettre dans un autre orifice, ce n’est pas un accident et il faut frapper le partenaire). La première fois, on ne fait pas attention. Au bout de la douzième, ça commence à devenir un tout petit peu relou, et on commence à se demander si notre vagin n’aurait pas la consistance molle d’un assortiment de sashimis (alors qu’on a juste abusé du lubrifiant).

… Liste non exhaustive, bien sûr.

On est donc d’accord que c’est la lose totale. L’exceptionnel n’est pas la relation sexuelle qui foire : au contraire, c’est quand ça se passe bien qu’il faut être surprise. On peut relativiser en partant du principe que de toute façon, à un moment, ça va être embarrassant, ridicule, du genre à enfoncer sa tête sous l’oreiller de honte. Pour mieux célébrer les rares moments de grâce où tout roule. Le 36 du mois. A 27h43.

Tous les articles Ah ! Les mecs... , Sexe , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Préservatif
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  • Creepy
    Creepy, Le vendredi 3 décembre 2010 à 01h06

    C'est normal que je me reconnaisse partout ??? Gros fail sessouel ! Mais je me sens moins seule XD

  • Ryalla
    Ryalla, Le vendredi 3 décembre 2010 à 11h21

    Slowly;1889066
    Big up aux bruits douteux super génants que t'essaies de prendre à la rigolade mais qu'au fond, tu maudits ton vagin d'être con.
    L'as-tu fait exprès? Mais j'ai envie de te dire que tu m'as bien fait rigoler et pour celles qui l'ignorent à l'origine un con c'est le sexe de la femme...

    Sinon pour revenir à l'article il m'a bien fait rire aussi... 5/6 et ça c'est parce qu'on utilise pas de lubrifiant, si il y avait eu besoin je suis sûre qu'on aurait aussi eu cet accident... Et l'accident n°3 nous est arrivé une fois et résultat un adorable bébé de 21 mois maintenant (bon c'est parce qu'on l'a voulu aussi).

  • Coconut-Syrup
    Coconut-Syrup, Le vendredi 3 décembre 2010 à 15h21

    Slowly;1889066
    Big up aux bruits douteux super génants que t'essaies de prendre à la rigolade mais qu'au fond, tu maudits ton vagin d'être con.
    HAHA, mais c'est tellement ça. Cet article m'a bien fait rire et je me suis reconnue dans 2 ou 3 points. Vive le sekse, c'est trop rigolo (ou pas, des fois.)

  • Insert_Spoon
    Insert_Spoon, Le samedi 4 décembre 2010 à 22h06

    4/6...
    Y'a des trucs plus gores qui peuvent arriver (je ne parle PAS en connaissance de cause mais bon,) tout le monde connait les risques de l'entrée de service :{ D
    Le bruit douteux la première fois j'ai eu trop honte, limite je voulais enfiler ma culotte, sortir et prendre un avion pour l'Australie, mais après j'ai compris qu'en fait c'était plus courant qu'un orgasme.

  • Aerodynamic
    Aerodynamic, Le lundi 6 décembre 2010 à 11h59

    Dans le genre moments de gêne internationale, y'a aussi ces trucs épiques qui nous arrivent lorsque l'on a plus d'alcool que de sang dans les veines, soit vraiment pas assez de lucidité pour pouvoir se livrer à une quelconque activité sexuelle en toute dignité et glamouritude.

    Comme par exemple se retrouver au lit à la fin d'une soirée très arrosée avec un voisin que l'on rencontre pour la seconde fois. ET avoir ses règles. En avertir le jeune homme en question (qui est Allemand, ce qui ne facilite pas la compréhension mais ajoute beaucoup de défi), néanmoins continuer à chauffer l'atmosphère parce qu'on est trop bourrée pour avoir la sagesse de dire "stop".
    Bien entendu, pour que ces ébats restent dans les mémoires (et vous donnent envie de raser les murs pour toujours), il faut impérativement porter une serviette hygiénique, qui rend toute exploration gênante à souhait (surtout quand on y repense une fois notre taux d'alcoolémie redescendu).

    Aucun lien avec une expérience de week-end traumatisante !! XD

  • Anouk-Nouk
    Anouk-Nouk, Le mardi 7 décembre 2010 à 01h04

    Temperance;1888489
    edit : quand j' ai vu la photo,de l' article j' ai cru qu' il allait parler des accidents causés par des routiers qui faisaient monter des filles de petites vertus dans leur camion pour se donner du bon temps :lunette: (je crois que je réfléchis trop en fait)
    La même !! (On réfléchit trop)

    3/6, j'suis (à peu près) soulagée...

  • Maelyn-2
    Maelyn-2, Le mardi 22 février 2011 à 19h22

    A cause de cet article, je ne peux m'empêcher de penser "n°5 n°5 ! "ou autres quand cela m'arrive.. ^^ :chat:

  • Cyalenwë
    Cyalenwë, Le lundi 20 juin 2011 à 10h03

    Ahah mais trop !!

    Et j'adore " les préservatifs feraient un bruit distinctif, genre musique péruvienne, quand ils décident de se répandre en lambeaux", j'imagine le truc et paf, fou rire ^^

  • Kinahok
    Kinahok, Le dimanche 18 septembre 2011 à 03h39

    Raaaaah ce fameux n°5... Il donne envie de se planquer sous les draps ! (Quoiqu'avec le temps, Monsieur s'y fait... Et nous aussi, heureusement XD)

  • Super-Fraise
    Super-Fraise, Le lundi 5 décembre 2011 à 19h26

    Ou encore dans le feu de l'action, au meilleur moment, grosse flaque de sang ! Règles soudaines ? Que nenni ! Cassage de frein pour Môsieur. Nuance !

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !

Identifie toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !