Fauchée ? 5 trucs pour résister aux soldes !

Cette année, je ne ferai pas les soldes. D’une part, parce que je me suis offert un MacBook  sur mes économies (rappel : nous ne sommes PAS sponsorisés par Apple) (mais moi je serais pas contre, appelez-moi), d’autre part parce que je suis pauvre 365 jours par an. Période de soldes ou non, le shopping […]

Cette année, je ne ferai pas les soldes. D’une part, parce que je me suis offert un MacBook  sur mes économies (rappel : nous ne sommes PAS sponsorisés par Apple) (mais moi je serais pas contre, appelez-moi), d’autre part parce que je suis pauvre 365 jours par an. Période de soldes ou non, le shopping est pour moi un évènement rarissime, d’autant plus que je ne sais pas acheter “une pièce de temps en temps, pour me faire plaisir” – le shopping chez moi ça se fait en quantités industrielles ou ça ne se fait pas.

Pour celles qui, pour des raisons plus ou moins valables, ont décidé d’arrêter le shopping intempestif et de résister aux soldes cette année, voici quelques pistes pour vous aider à tenir.

1. Limitez vos clics

Internet, c’est le MAL. Il suffit de trois clics pour se retrouver avec un panier virtuel plein et un compte en banque vide, et non, il n’y a pas de “bonnes affaires” sur internet pour les serial shoppeuses. Bonne affaire signifie coût réduit qui signifie possibilité d’augmenter la quantité, qui revient finalement au même. Bon d’accord, vous aurez dépensé la même somme pour 10 fringues de plus, mais en attendant la thune elle, elle est plus là (et il y a fort à parier que 9 de ces fringues ne vous iront pas et pourriront dans un placard mal rangé). Ne trainez plus sur les blogs modes, les topics bons plans, mettez-vous des œillères et lisez Wikipédia ou Le Monde Diplomatique, ressortez vos cahiers et vos crayons, testez les jeux flash les plus stressants de la planète, bref : détournez votre attention. (je sais, c’est facile à dire, surtout avec les copines qui ouvrent trop leur bouche au mauvais moment et avec les annonces ciblées qui vous font de l’oeil sur Google).

2. Donnez les pleins pouvoirs à votre meilleure amie

Parce que nous sommes des êtres faibles et dénoués de toute volonté et de raison, nous avons besoin de chaperons. Attrapez votre allié le plus fidèle (j’ai mis meilleure amie mais ça peut tout aussi bien être un meilleur ami, plus à même de pointer votre connerie du doigt parce qu’il comprendra peut-être moins bien l’utilité d’une paire d’escarpins roses à noeud bleu) et confiez-lui la mission de l’année. Vous vous engagerez à passer par lui à chaque pulsion d’achat, comme avec un sponsor des Alcooliques Anonymes (vous auriez dû vous tourner vers la bière, c’est moins cher que les Louboutin). Ce sera alors à lui de décider si oui ou non cet achat est raisonnable, sachant que vous lui aurez donné comme consigne principale de répondre la même chose à chaque pulsion : NON, FILE DANS TA CHAMBRE. On peut aussi tenter a technique extrême de la confiscation de CB mais 1. C’est pas comme si vous n’aviez pas déjà appris votre numéro de carte par coeur 2. Ça risque de rendre votre quotidien un peu compliqué.

3. Titillez votre démon

La meilleure défense, c’est l’attaque – c’est bien connu. Dès que vous vous sentez prête, tentez le tout pour le tout : allez faire un tour dans votre magasin préféré en pleine période -80%, faites le tour, sélectionnez les vêtements que vous voulez vraiment vraiment acheter, question de vie ou de mort puis… reposez-les et rentrez chez vous. Faites-vous une tisane, avalez un Valium, et laissez-vous surprendre par l’étrange sentiment de satisfaction qui vous envahira une fois les pulsions de violence passées. Vous avez résisté, vous avez eu la robe de vos rêves entre les mains et vous avez réussi à la reposer (après avoir tenté de vous enfuir avec). Dans 90% des cas, la robe sera vite oubliée – quant au compte en banque, il se souviendra de cet uppercut évité de justesse.

4. Trouvez des substituts

Il y a tellement de choses à faire en dehors des soldes que le simple fait d’y penser devrait vous donner le tournis. Lancez-vous un défi à la con : vous ne ferez rien de payant pendant cette période, en signe de contestation. Renseignez-vous sur les activités proposées dans votre ville (pour les parisiennes, sachez qu’il existe une montagne de sites spécialisés qui proposent des bons plans gratuits ou très peu chers toute l’année, il suffit de googler).

Si c’est vraiment l’idée de vous occuper de votre apparence qui vous obsède, faites preuve d’un peu d’imagination : dégotez-vous des recettes beauté à faire à la maison avec trois fois rien, lancez-vous dans la custo de vos fringues dépassées, apprenez à coudre, à tricoter… Avec Internet, vous n’avez plus aucune excuse, les bons mots clés vous ouvriront de nouvelles portes. Allez de blog en blog, cliquez sur les bons liens (non, pas cette petite boutique Etsy toute mignonne qui vend des super bijoux, cf. règle n°1), développez votre imagination et réveillez votre créativité. Vous occuper de votre intérieur est aussi une bonne solution, c’est tout naturel : plus l’environnement dans lequel vous vivez vous plait, plus vous vous y sentirez bien (et du coup, plus vous aurez envie d’y rester, au lieu d’aller vous cailler les miches dans les rues commerçantes).

5. Dépensez l’argent de vos proches

Et non, je ne parle pas de vous servir dans leur portefeuille quand ils ont le dos tourné ou de mémoriser le plus de numéros de carte possible. Le fait que vous vous priviez de soldes ne doit pas empêcher votre entourage de se faire plaisir. Suivez-les dans leurs virées shopping, comme vous le feriez si vous n’étiez pas en pleine cure de désintox, mais au lieu de vous occuper de vous, chassez pour eux. Faites les mousser un peu avant de vous mettre en route, en les lançant sur des sujets tels que “si j’avais des couilles, je m’habillerais comme ça” ou alors “ça fait trois ans que je promets de me mettre à la couleur, mais quand je fais enfin du shopping je repars toujours avec les mêmes fringues que d’habitude”. On est toujours pleines de résolutions shopping, d’envies qu’on n’ose jamais assouvir – c’est le moment d’aider vos potes à réaliser leurs fantasmes. Cherchez les fringues qui leur iront le mieux, les couleurs qu’elles aiment mais n’osent jamais porter, la veste dont elles vous parlent depuis 25 ans sans oser l’enfiler, et poussez-les à se faire plaisir. Laissez la Cristina Cordula qui sommeille en vous s’exprimer.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Candyrose
    Candyrose, Le 28 janvier 2011 à 23h58

    je n'ouvre plus les emails publicitaires, les ventes privées XD c'est déjà un pas en avant lol

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)