Live now
Live now
Masquer
sziget-festival-2016-concours
Arts & Expos

Le Sziget Festival édition 2016 vous fait gagner des packages exclusifs pendant 24h !

Le Sziget Festival ne revient qu’en août 2016… Mais à l’occasion de son 24ème anniversaire, vous avez 24h pour réserver vos billets, avec un package spécial offert ! Et peut-être même un deuxième.

Vous envisagez d’aller à Budapest l’été prochain pour le Sziget Festival 2016 ? Alors c’est peut-être le bon moment pour réserver votre semaine. Aujourd’hui 24 novembre, le festival souffle ses 24 bougies ! Et comme ils trouvaient ça beau, au Sziget, ils ont décidé de pousser un peu la chance du nombre… en lançant l’opération 24h.

À lire aussi : Le Sziget Festival 2015 dévoile son film officiel : souvenir d’une ambiance de folie

Je vous explique, mais faisons vite, car le temps presse et il est déjà 15h passées (oui, oh, je mangeais mes gnocchis, permettez). Depuis aujourd’hui midi, et jusqu’à demain 25 novembre midi aussi, si vous achetez votre pass pour le festival, vous gagnez d’office un Package Exclu Szigoto. Et ça ressemble à ça :

sziget-festival-2016-package-szigoto

Mais hop, attention, j’ai encore besoin de votre attention : en achetant vos billets, vous participez automatiquement au tirage au sort qui, à la fin de l’opération 24h, offrira un Package Very VIP

à 24 chanceux•ses.

sziget-festival-2016-package-vip

Ah, comme je le comprends, votre dilemme ! Le Sziget Festival, c’est 235€ pour un pass 7 jours et 199€ pour un pass 5 jours, et vous pensiez avoir le temps avant de réserver votre semaine d’évasion pour l’été prochain. Mais en même temps, c’est fichtrement le bon moment pour réserver, du coup… Aaaah. Courage. Je sais que vous allez faire le bon choix. En attendant, pour acheter vos billets, c’est sur le site du Sziget que ça se passe !

Et puis surtout, bonne chance !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

3
Avatar de havoilacoco
20 décembre 2015 à 21h12
havoilacoco
Ha je ne sais plus si j'y vais les early birdy étant passé...
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe // Source : Uwa Iduozee / Zodiak - center for new dance, UrbanApa, Sonya Lindfors
Arts & Expos

« Cosmic Latte se demande à quoi ressemblerait le monde sans racisme » : Sonya Lindfors, chorégraphe

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Le photographe de mode Paolo Roversi s’expose au Palais Galliera, et c’est hypnotique
Mode

Comment l’expo photo de Paolo Roversi au Palais Galliera va vous hypnotiser

Dolorès Marat, "La femme aux gants", 1987. Tirage pigmentaire Fresson Collection MEP, Paris, acquis en 2006. // Source : © Dolorès Marat
Arts & Expos

Annie Ernaux, en textes et en photos, s’expose à la MEP jusqu’au 26 mai 2024

MAD paris
Arts & Expos

Paris : Avant les Jeux Olympiques 2024, 5 expos autour du sport, au musée et ailleurs

Berthe MORISOT (1841-1895) Autoportrait, 1885 Huile sur toile, 61 x 50 cm Paris © musée Marmottan Monet, Paris
Culture

Berthe Morisot : à la découverte de la peintre invisibilisée du mouvement impressionniste

Rocky 6 sera joué du 31 janvier au 4 février 2024 au Lavoir Moderne Parisien // Source : Madeleine Delaunay
Culture

« Pour sortir l’intersexuation du seul champ de l’intime, j’ai écrit la pièce de théâtre Rocky 6 » : Alice Etienne

Giselles Photo Pascal Elliott 7
Arts & Expos

Trois raisons de découvrir Giselle(s), le ballet romantique remis au goût du jour

Source : affiche officielle de l'expo avec une oeuvre d'Annette Messager
Culture

L’exposition Affaires personnelles explore les liens entre art contemporain et solidarité

Léa MKL // Source : Cactussand
Culture

Léa MKL : « C’est important d’exprimer ce qu’on a sur le cœur et d’en faire des archives »

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani // Source : Inès Pollon
Arts & Expos

Dans les coulisses du Cabaret de Poussière avec Bilal Hassani

La pop culture s'écrit au féminin