Le stick à vulve, sans doute l’invention la plus stupide de 2017

Les serviettes et tampons, c'est du passé... Découvrez aujourd'hui le stick à vulve, pour se coller les lèvres du bas.

Le stick à vulve, sans doute l’invention la plus stupide de 2017

Du rouge à lèvres pour les lèvres du bas : voilà la drôle d’idée qu’une marque américaine de produits féminins, Mensez, a partagée sur Facebook .

Et le pire c’est que cela n’est pas proposé dans un but esthétique (ce qui serait déjà étrange) mais afin de sceller l’entrée du vagin en colmatant les lèvres pour empêcher le sang des règles de couler.

Vous avec bien lu. 

L’explication du rouge à lèvres de vulve (parce qu’il y en a une)

« Vous êtes-vous déjà réveillé•e avec vos lèvres de la bouche collées ?* Ça ne faisait pas mal et c’était même plutôt amusant. Tout ce que vous aviez à faire était d’humidifier vos lèvres de l’intérieur avec votre salive et ça les décolle.

Mensez marche sur le même principe. (…) »

C’est avec ces mots que le produit a été décrit dans un post Facebook datant du 28 janvier et relayé par plusieurs sites comme le Dailymail.

rouge-a-levres-vulve

Aperçu du phénomène

Et si vous vous demandez comment décoller vos lèvres du bas, ne vous inquiétez pas, la solution est simple :

« L’urine dissocie immédiatement les lèvres et permet de tout déverser dans les toilettes. »

Des explications auxquelles on a du mal à croire. En même temps, selon le créateur, cette glue à shneck est toujours en cours de développement.

D’ailleurs le créateur, parlons-en. Il s’appelle Dan Dopps et non, il n’est pas gynécologue mais chiropracteur. Tout cela commence à vous troubler ? Attendez de voir la suite…

*Après un petit sondage au sein de la rédaction, cette situation n’est simplement jamais arrivée parmi nous. Alors fantasme ou réalité ? Venez témoigner si un jour, vous vous êtes réveillé•e la bouche collée. 

Les explications hilarantes de l’homme à l’origine de ce stick à vulve

Selon Forbes, ce même homme aurait posté ensuite sur sa page Facebook un message un peu colérique pour justifier son invention :

« Vous les femmes, vous auriez dû trouver une meilleure solution que les serviettes hygiéniques et tampons, mais vous n’avez rien trouvé.

Les femmes sont distraites par leurs règles 25% du temps, ce qui les rend bien moins productives que ce qu’elles pourraient être. Les femmes ont tendance à être bien plus créatives que les hommes, mais leurs règles les entravent et jouent avec leur tête. »

Merci monsieur, c’est vrai qu’on avait vraiment besoin de vous.

Au passage, avez-vous déjà entendu parler de la coupe menstruelle ?

Sans surprise, le stick à vulve est une mauvaise idée

Pour le moment, seul un nombre réduit de femmes aurait testé le produit, et il serait en cours d’amélioration. Après tout, son inventeur explique que ce stick permet d’utiliser le vagin comme une vessie.

Bien entendu, tout Internet est relativement estomaqué (euphémisme) d’une telle invention. HelloGiggles est allé à ce titre interroger une gynécologue qui explique n’avoir jamais rien vu de tel.

« Sceller les lèvres de la vulve permet effectivement de bloquer le sang à l’intérieur, mais j’espère que dans ce cas les gens iront uriner suffisamment régulièrement afin que le sang ne stagne pas trop et ne finisse pas par faire pression.

Et puis le sang véhicule des bactéries, alors s’il reste bloqué à l’intérieur du corps plusieurs heures, je m’inquiéterais en ce qui concerne le risque d’infections. »

Tout cela sans oublier le fait que ce dispositif semble risqué pour toutes les personnes qui ne s’épilent pas la zone. Oui, si la colle tombe sur les poils, cela risque de devenir très TRÈS désagréable.

Et si le stick à vulve n’était qu’une blague ?

Tout ça ne donne pas franchement envie. D’ailleurs je n’ai pas vu un seul commentaire positif à ce sujet.

Mais une chose me rassure : tout cela semble très nébuleux. Il y a certes des posts Facebook cités (via des captures d’écran) par des magazines très sérieux, mais la page originale a été supprimée.

Par ailleurs, le site officiel semble très cheapos et le compte Twitter ne compte que quelques dizaines d’abonnés. Alors est-ce que tout cela ne serait pas une simple farce devenue virale un peu trop vite ? Est-ce que Dan Dopps, le créateur, existe vraiment ?

L’enquête n’est pas finie…

À lire aussi : Le Guide du Vagin par Sophie-Pierre Pernaut

Commentaires

Freehug

Ben quoi, un peu de colle, et roulez jeunesse. Je pige même pas pourquoi il veut que son truc se dissolve dans l'urine...? Moi j'utilise de la bête super glu du genre qu'on trouve en magasin de bricolage. Je sais que mes règles durent trois jours, je scelle l'abricot trois jours. Après, un coup de white spirit, c'est antibactérien et hop !

Ça m'agace cette tendance à recycler un truc qui existe déjà à grand coup de com' et de faire genre c'est le nouveau truc hype tavu tmtc. En plus à tous les coups le mini stick va coûter cinq fois le prix du tube de 500gr de Total Sticky Fix mega edition 50 years of glued 3000+, qui est juste le meilleur produit sur le marché, je dis ça, hein...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!