Live now
Live now
Masquer
Série télé

Outlander : enfin une série avec des scènes de sexe féministes ?

25 jan 2019
Les scènes de sexe ont une place importante dans la série historique Outlander. Et pour une fois, elles sont plutôt réussies.

J’ai découvert il y a quelques mois la série Outlander et je suis devenue accro en un temps record. Il faut dire que cette adaptation très réussie du roman Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon coche beaucoup de cases pour me plaire.

Claire, l’héroïne de l’histoire (premier bon point : elle est courageuse et têtue) est devenue infirmière pendant la Seconde guerre mondiale. Après l’armistice,  elle part avec son mari visiter l’Ecosse (second bon point : les paysages sont magnifiques). Elle se retrouve alors propulsée sans le vouloir au XVIIIème siècle (troisième bon point : j’adooooore les séries historiques).

Seule dans les Highlands, elle doit se débrouiller pour survivre dans une société dont elle ne maîtrise pas les codes. Heureusement, elle croisera au fil de sa longue route des ami·es et un nouvel amour.

Attention, cet article contient des petits spoilers sur la première saison d’Outlander. Va la regarder avant si tu ne veux pas te divulgâcher la surprise. (PS : elle est disponible sur Netflix). 

Outlander | Bande-annonce VOSTFR | Netflix France

Une scène de sexe par épisode (ou presque)

L’intrigue est prenante, avec ce qu’il faut de suspens et d’émotion, et le casting parfait (on parle du charme de l’accent écossais ou pas ?). Mais LE truc qui m’a particulièrement marqué dans la série et dont je voulais te parler dans cet article, ce sont les scènes de sexe.

Elles tiennent une énorme place dans Outlander, d’ailleurs étiquetée « série Torride »  par Netflix. On a presque l’impression que c’était dans le cahier des charges des scénaristes : minimum une scène de sexe par épisode.

Au-delà de la quantité (je trouve certaines scènes parfois un peu gratuites), c’est surtout la qualité qui m’a interpellée. Je trouve la représentation de la sexualité hétéro dans la série Outlander bien plus réussie que d’habitude. Voilà pourquoi.

 1 – On voit des mecs nus

Dans pas mal de films et séries, ce sont les femmes qui sont érotisées. On filme en long, en large et en travers leurs corps nus avant, pendant et après l’acte sexuel. Le corps des hommes, lui, est moins mis en valeur. À la rigueur, on montrera un bout de dos ou de torse, mais pas longtemps, et on sent que ce n’est pas le sujet.

Dans Outlander, les femmes portent des robes longues d’époque avec jupons, corsets et tutti quanti, tandis que les mecs ont juste un pantalon et une chemise à ôter pour se retrouver nus. Est-ce cette facilité de déshabillage qui poussent les scénaristes à mettre plus de corps d’hommes à l’écran que de femmes ? Ou l’envie de séduire un public précis (les femmes attirées par les hommes) avec les pectoraux de Sam Heughan, l’acteur qui joue Jamie Fraser ?

En tout cas, je crois que c’est l’une des rares séries où une scène de sexe démarre par un plan de plusieurs dizaines de secondes où la caméra tourne autour du dos et des fesses nues (et musclées) d’un homme.

Précisons tout de même que la série ne met en valeur que des corps répondant aux canons de beauté (jeunes, minces, lisses, musclés, …). Au point qu’à partir de la troisième saison, les personnages sont censés avoir 50 ans, mais sont toujours joués par les mêmes acteurs avec des corps de trentenaires et juste quelques cheveux blancs pour faire bonne mesure. Bref, on est encore loin d’une vraie diversité dans la représentation des corps et des sexualités.

2 – On voit une femme exprimer son désir

Habituées à susciter le désir plutôt qu’à le ressentir, les femmes expriment en général assez peu leur désir sexuel (dans la vie et à l’écran). Dans Outlander, Claire formule à plusieurs reprises et de façon très claire (héhé) son envie de Jamie Fraser.

Non seulement elle ressent du désir pour lui, mais en plus elle est à l’initiative du rapprochement pour de nombreux rapports sexuels. Bref, elle ne reste pas passive et prend en main sa sexualité et son plaisir, dit ce qu’elle aime, ce qu’elle veut et ce qu’elle refuse. C’est même quelque part elle qui fait l’initiation sexuelle de Jamie, ce qui m’amène tout de suite à mon point numéro 3.

3 – On voit des mecs être inexpérimentés (et c’est sexy)

Quand le beau Jamie rencontre Claire, il est encore vierge. Et il le lui dit spontanément quand ils se retrouvent tous les deux pour leur nuit de noces. En retour, elle lui précise que ce n’est pas son cas, puisqu’elle a déjà été mariée. Ils sont tous les deux hyper à l’aise avec ça (moins avec le fait de se mettre nus l’un devant l’autre alors qu’ils se connaissent depuis quelques semaines seulement).

La virginité de Jamie qui a une vingtaine d’années au début de l’histoire n’est jamais présentée comme quelque chose de honteux ou de risible. Au contraire, la scène où Claire lui apprend comment faire l’amour est à la fois tendre et excitante.

Bon après, il devient un Dieu du sexe en quelques heures et la série perd un poil en réalisme… Mais hé, ils voyagent dans le temps, ils peuvent bien acquérir des compétences en claquant des doigts, non ?

4 – On voit de la complicité et de l’humour

La réussite d’Outlander repose sur l’alchimie qui existe entre les acteurs qui jouent Claire et Jamie Fraser. On sent qu’ils sont devenus hyper complices au fil du tournage. Leurs scènes à deux (habillées ou pas), sont des moments bourrés de complicité et d’humour.

Quand ils se retrouvent peau contre peau, ils continuent à rire et à se faire des blagues. Et je trouve ça chouette de ne pas faire des rapports sexuels des moments très solennels, sérieux ou muets.

5 – Des scripts sexuels plus variés

Dans Outlander, les rapports sexuels ne tournent pas tous autour de la pénétration : un pénis dans un vagin. Bon, c’est quand même un truc qui revient souvent, mais on a aussi d’autres pratiques qui sont montrées ou suggérées, comme le cunnilingus. On voit aussi parfois Claire dans une position de domination (toujours dans le consentement bien sûr) et ça change de d’habitude.

Tu l’auras compris, si la représentation de la sexualité dans Outlander n’est pas parfaite, je la trouve tout de même plus réussie (et excitante) que dans un paquet d’autres oeuvres.

Si tu n’as pas encore vu la série, j’espère t’avoir donné envie de passer à l’acte. Une précision tout de même : il y a plusieurs scènes de viols et de tentatives de viol qui peuvent heurter certaines personnes.

Si tu connaissais déjà Outlander, donne-moi ton avis dans les commentaires mais sans spoilers svp, j’ai plusieurs épisodes de retard dans la saison 4…

 


Aidez-nous à construire l’avenir de Madmoizelle en répondant à cette enquête !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Série télé

critique-le-flambeau-canneseries
Série télé

Oh non, Le Flambeau est l’incarnation même de l’expression « tirer sur la corde »

Kalindi Ramphul

21 jan 2023

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
outlander-saison-8
Série télé

Fan d’Outlander ? On a une bonne et une mauvaise nouvelle

Manon Portanier

20 jan 2023

1
buffy contre les vampires sarah michelle gellar
Pop culture

Buffy : Sarah Michelle Gellar avait « mauvaise réputation » parce qu’elle défendait les acteurs

Maya Boukella

19 jan 2023

2
Anne Hathaway, Meryl Streep et Emily Blunt dans Le Diable s'habille en Prada
Pop culture

Only Murders in the Building : Meryl Streep rejoint le cast de la saison 3 !

Maya Boukella

18 jan 2023

the-lesson-critique
Série télé

Vous ne sortirez pas indemne de la série politique israélienne The Lesson, on vous le promet !

Kalindi Ramphul

14 jan 2023

capture d'écran de Maya and the three
Série télé

Voici les 4 meilleures séries d’animation à voir en streaming (d’après un avis biaisé et partial)

Aïda Djoupa

14 jan 2023

4
lost-saison-1
Série télé

Alerte coup de vieux : que devient le casting de Lost ?

Manon Portanier

10 jan 2023

5
séries disney
Pop culture

Les 8 meilleures séries à voir sur Disney+

Maya Boukella

08 jan 2023

noah schnapp coming out
Pop culture

Noah Schnapp (Stranger Things) fait son coming-out gay

Maëlle Le Corre

06 jan 2023

1
parks and recreation noel
Pop culture

Quand Noël s’invite dans nos séries feel good, de Friends à Brooklyn Nine Nine

Maëlle Le Corre

25 déc 2022

La pop culture s'écrit au féminin