Live now
Live now
Masquer
monsieur-film-indien-critique
Revues de films

Pourquoi Monsieur, un film romantique original, devrait te plaire

Monsieur, un film franco-indien, est une histoire de classes, de romance, de rêves, d’ambitions et d’individus qui s’entraident et se poussent vers le haut.

En partenariat avec Diaphana (notre Manifeste)

Le 26 décembre 2018, tu vas pouvoir découvrir Monsieur au cinéma. C’est l’histoire de Ratna, domestique chez Ashwin, un homme issu d’une riche famille et propriétaire d’un appartement luxueux à Mumbai.

Si Ratna se retrouve à travailler pour lui, c’est parce qu’elle a voulu quitter le domicile familiale situé à la campagne, afin de venir vivre à la ville, où elle souhaite réaliser son rêve de mode.

Car Ratna est passionnée de stylisme et souhaite en faire son métier.

Monsieur, un film sur deux humains bien différents

MONSIEUR Bande Annonce  Drame

La jeune femme espère pouvoir économiser pour se payer un jour une école de mode avec l’argent que lui rapporte son modeste travail.

Mais le poste de Ratna se complique lorsqu’elle se rapproche de plus en plus de son patron qui vient de se séparer de sa fiancée…

Ashwin, le patron de Ratna, a tout, mais semble malheureux. Il est maussade et désabusé.

Ratna ne possède pratiquement rien, mais sa determination, ses espoirs et ses rêves sont intacts.

Les deux protagonistes vont ainsi se compléter et s’apporter l’un à l’autre un peu de compagnie.

Monsieur est un film pour toi si tu es déterminée comme Ratna

Tu te reconnaîtras en cette héroïne si tu as toi aussi eu un rêve que tu as galéré à réaliser, ou qui s’annonce ardu et pour lequel tu vas devoir faire des sacrifices.

Ratna est veuve, ce qui équivaut à un honneur déchu dans son village. Mais elle est jeune et ne compte pas se renfermer sur elle-même ni se complaire dans ce qu’elle est censée être à cause de ce statut.

La quête de Ratna va être rude, car l’Inde est un pays où les classes sociales sont encore très clivées, et où le mélange est mal vu…

Sa minuscule chambre dans le grand appartenant d’Ashwin te rappellera peut-être comme à moi ta première chambre d’étudiante, modeste mais justifiée vu le prix de tes études.

Tu as peut-être tiré un trait sur un « vrai appartement » pour ce 9m² hors de la ville… Parfois (souvent) tu dois peut-être dire non à des trucs, à des propositions de soirées, de boire des coups, de restos, car tu n’as pas le budget.

Bref, tu n’es peut-être pas considérée par ta famille comme une cause perdue comme Ratna, mais tu dois toi aussi faire des concessions.

La mode est le rêve de Ratna, mais ce n’est pas le sujet central du film, qui traite surtout DES rêves en général.

Cependant, voir à quel point c’est difficile pour elle de se faire respecter dans ce métier, même par le couturier du coin, te rassurera sûrement si, comme moi, tu as fais des études compliquées et si tes profs ne te respectaient pas vraiment.

Ratna a aussi du mal à comprendre que les autres renoncent à leurs rêves.

La sœur de Ratna, pour laquelle celle-ci payait les études avec une partie de son salaire, préfère renoncer à ses cours au profit d’un mari vivant à Mumbai. Celui-ci n’est pas riche, mais il vit en ville, argument de poids.

Ratna ne comprend pas pourquoi sa sœur renonce à son éducation pour un homme, surtout que ce n’est pas par amour. Elle n’est pas du genre à se sacrifier par amour, ni à abandonner ses études pour un mariage bien ficelé !

Monsieur est pour toi si tu aimes les histoires de relations saines

Si tu en as assez des personnages à la masculinité toxique, ce film est aussi pour toi.

Ratna n’est pas tombée sur n’importe quel patron. Ashwin est bienveillant, et la traite avec respect. Lorsque les amis de celui-ci parlent mal à Ratna lors d’un dîner, il prend sa défense.

Petit à petit, alors que leurs sentiments naissent, Ratna se méfie et garde ses distance, car il serait mal vue par la société indienne que cette relation se concrétise.

Elle sait que sa réputation à elle est faite, mais ne veut pas lui porter préjudice à lui.

Monsieur raconte l’histoire d’une relation servante/maître qui aurait pu prendre un autre tournant. Mais ce lien n’est jamais malsain, Aswhin ne profite de la jeune femme à aucun moment.

Ratna ne succombe pas pour le bad boy qui a en fait un bon fond… Mais pour un mec normal, un peu perdu dans sa vie de riche.

Monsieur est pour toi si tu aimes les comédies romantiques

Ce n’est pas un film qui traite d’un amour passionnel. Justement parce que c’est un amour sain.

Ce sont deux personnes qui se trouvent dans un moment de difficulté, s’entraident et s’encouragent, se rendent heureux dans leurs galères.

C’est aussi un peu une histoire d’amour impossible, si tu aimes ces choses-là !

Monsieur est pour toi si tu aimes découvrir de nouveaux talents

Monsieur est le premier film de Rohena Gera en tant que réalisatrice.

Vivek Gommer, Ashwin, démarre dans le milieu du cinéma, avec seulement 3 ans de carrière derrière lui et 3 ou 4 films ou séries.

Quant à l’interprète de Ratna, Tilloma Stone, elle a commencé sa carrière d’actrice il y a 14 ans déjà, pendant lesquels elle est apparue dans assez peu de films.

Ce ne sont pas de gros acteur bollywoodiens, et c’est surement pour ça qu’ils constituent le meilleur choix pour ce film ! Avec ces visages, on découvre des personnage de la vraie vie, sans être influencées par des têtes connues.

Alors, vas-tu aller voir Monsieur le 26 décembre ? Ai-je réussi à te convaincre ?

À lire aussi : Découvre en exclusivité Monsieur, la romance en compétition à Cannes

Les Commentaires
2

Avatar de Natsu18
26 décembre 2018 à 20h29
Natsu18
Alors non, le film n'a rien avoir avec Cendrillon. Le film et l'histoire d'amour sont très subtils et ils sont plutôt mis au service d'une dénonciation du fonctionnement de castes de l'Inde et de la question des rêves des personnages (leur poursuite ou leur absence).
C'est un film très beau visuellement, très chaleureux, intime, cet appartement est comme une bulle pour les deux protagonistes où ils peuvent agir l'un avec l'autre comme des êtres humains sans considérations de leurs positions sociales. Et puis les acteurs jouent très biens et sont touchants. ^^
Le but n'est pas forcément de les voir se rouler des à galoche, au contraire c'est très pudique et encore une fois subtil. Je le conseille !
5
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Revues de films

Revues de films
everything leonine

Une mère chinoise met Marvel KO : foncez voir Everything Everywhere All at Once au cinéma

Maya Boukella

31 août 2022

1
SEXO
Sponsorisé

Oubliez tout ce que vous savez sur les sextoys, LELO présente sa dernière création

Humanoid Native
Cinéma
I’m your man film

L’homme idéal est-il un robot ? On décrypte le film I’m your man

Maya Boukella

21 juin 2022

Revues de films
Sweat 3

SWEAT : une occasion manquée de parler de l’envers du décor de l’influence

Maya Boukella

15 juin 2022

1
Cinéma
MEN ALEX GARLAND

La masculinité toxique fait toute la terreur de MEN, nouveau film d’horreur d’Alex Garland

Maya Boukella

08 juin 2022

Cinéma
Affiche du documentaire Nous d'Alice Diop

Pourquoi Nous, le documentaire d’Alice Diop s’avère essentiel avant la présidentielle ?

Anthony Vincent

19 fév 2022

Revues de films
critique-licorice-pizza

Évadez-vous de cet hiver glacial avec Licorice Pizza, son acné, ses crop tops et sa romance adolescente

Kalindi Ramphul

06 jan 2022

Revues de films
matrix-4-critique

Matrix Resurrections : branlette intellectuelle ou génie méta ?

Kalindi Ramphul

22 déc 2021

4
Revues de films
une-femme-du-monde-critique-film

Naturaliste, nuancé, puissant : Une femme du monde parle de prostitution sans glamour ni misérabilisme

Kalindi Ramphul

10 déc 2021

Revues de films
dernier-duel-jodie-comer

Le Dernier duel, la fresque médiévalo-féministe de Ridley Scott, mérite-t-elle tout ce foin ?

Kalindi Ramphul

15 oct 2021

28
Interviews cinéma
ozon-verticale

« C’était beau, mais j’ai eu peur » : François Ozon aborde la fin de vie digne dans Tout s’est bien passé

Kalindi Ramphul

21 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin