Marion Séclin a un message pour les mecs qui envoient des dick pics

La nouvelle vidéo de Marion Séclin s'impose comme un message d'utilité publique adressé à toutes ces personnes qui n'hésitent pas à envoyer des photos de leur propre pénis de manière impromptue (arrêtez, c'est relou).

marion-seclin-dick-pic

Les nudes, c’est sympa. Que ce soit du côté pénis comme du côté teucha, il n’y a rien de mal à s’envoyer des petites photos coquines entre personnes consentantes.

En revanche, recevoir une photo de bite (ou dick pic en anglais) non-sollicitée, ça n’a rien mais alors RIEN d’agréable.

À l’heure d’Internet, beaucoup d’entre nous connaissent ce fléau qu’est la dick pic sauvage, celle qui surgit dans la nuit, mal anglée, laide et qui t’agresse plus que la lumière de ton portable dans l’obscurité.

Marion Séclin, comédienne, youtubeuse et également personne de genre féminin, a tenu à rappeler à quel point c’était RELOU de recevoir ces clichés-là, dans une vidéo drôle et subtile (à l’inverse de vos photos de bites d’ailleurs).

La dick pic, un problème… de taille

Tournée avec l’acteur Omar Mebrouk, la vidéo commence avec Marion qui demande conseil à un vendeur dans une boutique de vêtements.

Voilà, elle fréquente quelqu’un et aimerait lui acheter une fringue, sauf qu’elle ignore sa taille. Du coup, elle propose de montrer une photo à l’employé pour avoir un avis sur les dimensions de cet « ami ».

Clairement, il y a un malaise : quand le vendeur jette un coup d’œil, il a l’air de vouloir se cacher pour toujours dans un trou.

En fait, il exprime à merveille la réaction que la plupart des personnes ont quand elles ouvrent un message pour découvrir une dick pic intempestive.

Tout ça pour dire que oui, messieurs, les dick pics qu’on ne vous a pas demandées ne servent à rien pour la personne qui les reçoit.

Elle ne va pas les utiliser pour vous acheter un cadeau à votre taille, elle ne va pas non plus les faire tourner à ses amies pour montrer « la chance » qu’elle a.

Nope, nope, nope, je ne veux pas voir cette teub.

Au mieux, tout son entourage va rigoler de dégoût et je suis certaine que vous ne voulez pas qu’on rie de votre pénis. Lui non plus, il n’a mérité cela.

La dick pic non-sollicitée, ça suffit maintenant

Pour rester un minimum sérieuse, la dick pic est devenue une sorte de fléau à notre ère de la communication numérique : j’ai l’impression qu’elle est partout, et qu’elle arrive dans les téléphones de beaucoup de femmes, qu’elles soient anonymes ou non.

Et ça, franchement c’est une plaie.

Mais qu’est-ce qui motive les personnes qui envoient des dick pics ? Pour certains d’entre eux, il s’agit de drague, d’une façon d’attirer l’attention, comme le relate Mymy qui s’est penchée sur une enquête à ce propos.

Quant tu reçois une dick pic que t’avais pas demandée.

À mes yeux, je trouve que ça s’apparente à une agression psychologique et à du harcèlement sexuel : forcer quelqu’un à regarder un pénis n’a rien d’un échange consenti.

Et quand il y a violation de consentement, c’est une forme d’agression.

Pour info : le code pénal reconnaît la dick pic comme de l’exhibitionnisme qui peut être puni jusqu’à 15 000€ d’amende et un an d’emprisonnement.

Alors messieurs, s’il vous plaît, cessez d’envoyer vos dick pics aux gens qui ne vous ont rien demandé. À moins que vous ne souhaitez finir dans une exposition qui dénonce cette pratique relou ?

À lire aussi : Les pénis comme tu ne les as jamais vus dans un projet anti-complexes

JulietteGee

JulietteGee


Tous ses articles

Commentaires

Llyx

Mais il y a des gars qui font même pire. Ils en envoient de manière random, même pas pour draguer. Genre, je jouais à Warlight avant qu'ils ne changent le site et que ça devienne injouable, et je parlais parfois sur les forums. Un jour, sur un topic, un russe a commencé à flooder avec des images bizarres. Je lui ai demandé d'arrêter. Le soir même j'avais un message privé avec pour objet bonjour et pour tout corps de message, une photo de lui debout dans son salon, bite en érection, lui fixant l'objectif avec un regard malaisant.
Il ne cherchait pas à me séduire, juste à me punir d'avoir osé me rebeller je pense.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!