Live now
Live now
Masquer
lecture braille aveugle mart production pexels
Actu en France

Les aveugles vont (enfin) avoir accès aux livres en braille au prix unique librairie

Lors de la Journée mondiale du braille, le Centre de transcription et d’édition en Braille a annoncé la baisse de coût conséquente de 2000 livres en braille, désormais accessible au prix des librairies. Une avancée majeure dans la lutte contre les discriminations à l’encontre des personnes à la vision déficiente.

C’est une excellente nouvelle qui met fin à plusieurs décennies d’accès inégal à la lecture. Ce mercredi 4 janvier, 2000 livres en braille ont été mis en vente au tarif d’une impression classique.

2000 livres en braille accessibles entre 11 et 30 euros

Cela faisait plus de 40 ans que les personnes aveugles et malvoyantes étaient victimes de discrimination en matière de lecture. Le 10 août 1981 était instaurée la loi sur le prix unique du livre, selon laquelle le prix d’un livre doit être compris entre 11 et 30 euros. Une loi essentielle pour garantir un accès égalitaire à la lecture, mais qui excluait les personnes à la vision déficiente, car elle ne concernait pas les livres en braille.

Du moins, jusqu’à ce que le Centre de transcription et d’édition en Braille (CTEB), librairie toulousaine, maison d’édition et principale imprimerie de braille en France annonce l’inclusion dans cette loi des livres destinés aux aveugles.

braille aveugle eren li pexels
© Eren Li / Pexels

Fabriquer un livre en braille coûterait 700 €

Avant cette annonce, les personnes lisant le braille devaient débourser des sommes parfois colossales pour s’offrir un livre. Leur prix peut être compris entre 60… et 120 euros. En effet, le coût de fabrication d’un livre en braille est beaucoup plus élevé que les autres – le CTEB avance la somme de 700 euros, répartie entre la rémunération de spécialistes chargés de la transcription ainsi que les tarifs de machines spécialisées et d’un papier spécial, plus épais.

Vendre les ouvrages en braille au prix des librairie représente « un pari audacieux », a confié Adeline Coursant, la directrice du CTEB à l’AFP, en précisant toutefois que ce pari valait la peine car baisser le prix de ces livres, « c’est enfin rendre justice aux aveugles ». Le centre ne se fait pas d’illusion : il devra compter sur des aides car l’heure actuelle, il ne peut financer cette mesure que pendant un ou deux ans.

lecture braille aveugle mart production pexels
© Mart Production / Pexels

Le 4 janvier, une date symbolique

Les personnes aveugles et malvoyantes seraient 1,7 et 2 millions en France. Parmi elles, 255 000 et 300 000 liraient le braille selon le président de la Fédération des aveugles de France Bruno Gendron. Contacté par l’AFP, ce dernier s’est réjoui :

« C’est une excellente initiative puisque l’accès à la lecture en braille permet aux aveugles et malvoyants qui le pratiquent d’avoir un accès direct (au livre) contrairement à de la lecture audio où on a le prisme de quelqu’un qui lit un ouvrage. »

L’annonce de cette baisse de prix un 4 janvier n’est pas un hasard puisque cette date marque la Journée mondiale du braille. Cette dernière a été instituée en 2001 par l’Union mondiale des Aveugles, en hommage à Louis Braille, le Français né le 4 janvier 1809 à qui l’on doit l’invention de ce système d’écriture en points saillants.

À lire aussi : J’ai perdu la vue à 19 ans

Crédit de l’image à la Une : © Mart Production / Pexels

Les Commentaires
5

Avatar de Neyane
9 janvier 2023 à 15h26
Neyane
On a eu un cours à la fac où on a vu l'évolution des termes de invalide/infirme (au siècle dernier) jusqu'à handicapé, puis personne handicapée, puis personne en situation de handicap (terme qu'il nous incitait donc à utiliser, parce que ça individualise la personne et montre que le soucis c'est l'environnement pas adapté), mais je sais que le débat reste très ouvert parmi les personnes concernées, et que ça varie d'une personne à l'autre (comme pour d'autres communautés en effet).
J'imagine que l'idéal reste un terme "génériquement accepté" quand on fais des généralités, style "personne en situation de handicap", et si tu parles à des personnes concernées de leur demander ce qu'elles préfèrent.
3
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu en France

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

01gpxmmnj1f9azbs2ayd
Sport

La footballeuse Sara Björk Gunnarsdóttir révèle comment l’OL a coupé son salaire durant sa grossesse

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus
Actu en France

Juju Fitcats dénonce les photomontages pornos que subissent trop de créatrices de contenus

Anthony Vincent

10 jan 2023

1
Capture d’écran 2023-01-10 à 10.48.29
Société

« Il ne m’a jamais regardé comme un agent mais comme un bonbon à croquer » : Sonia Souid dénonce les comportements de Noël Le Graët

[Site web] Visuel horizontal Édito (19)
Actu en France

Florence Porcel se débat toujours dans l’affaire PPDA et signe un essai sur la honte

Camille Lamblaut

06 jan 2023

La société s'écrit au féminin