Comment garder le moral en période de partiels


Tes partiels arrivent et te donnent envie d'hiberner jusqu'au mois de mai ? Voici 5 conseils pour tenir le coup jusqu'aux prochaines vacances !

garder le moral partiels

Les semaines de partiels avant les vacances de Noël, on va pas se mentir, c’est une belle période de merde.

Entre la fatigue qui s’accumule depuis le mois de septembre, le temps pourri qui commence à être pesant et le stress de réussir ses examens malgré tout, je t’accorde que c’est loin d’être le moment le plus agréable de l’année.

Voici donc quelques conseils pour ne pas trop déprimer en cette période difficile et survivre jusqu’à la fin de tes partiels !

Pour survivre à tes partiels, ne te mets pas trop la pression

Je vais te donner un conseil qui te paraît sans doute un peu basique mais qui est pourtant crucial pour tenir le coup jusqu’à Noël : ne te mets pas trop la pression.

Certes, les examens, c’est toujours stressant. Mais objectivement, si tu as réussi à arriver jusque-là dans tes études, pourquoi ça arrêterait soudainement de fonctionner ?

Dans la mesure où tu étais présente en cours, que tu as relativement bien écouté, et que tu as raisonnablement révisé, il n’y a pas de raison pour que tu n’aies pas au moins la moyenne.

Je sais, c’est toujours satisfaisant d’avoir une bonne note voire de taper un joli 18/20, mais dans le fond, est-ce que c’est SI important que ça ?

Si tu veux mon avis, à moins que tu en aies besoin pour rattraper une matière qui risque de vraiment descendre ta moyenne, ou que tu aies besoin d’être au top du classement, ce n’est pas la peine de viser aussi haut et de t’épuiser à cette période de l’année.

Lâche-toi un peu la grappe, tu es une personne intelligente et tu n’es pas définie par tes notes à la fac. Et dans le pire des cas, personne n’est jamais mort à cause des rattrapages !

Pour rester en forme en période de partiels, respecte ton sommeil

Je sais que la fin d’année est une période pendant laquelle il est tentant de sortir et de voir des potes, mais mon conseil serait de te ménager un peu pour ne pas tirer sur la corde de la fatigue.

Solliciter son intellect, ça demande de l’énergie, alors vas-y mollo sur les soirées !

Garde-toi un week-end tranquille, sans rien de prévu, pour bien te reposer avant les examens. Le sommeil, c’est la vie, et si tu n’y fais pas attention, tu peux vite accumuler du retard et finir épuisée.

Ça serait con d’arriver en vacances molle comme un vieux zizi et de ne plus avoir assez d’énergie pour profiter de ta famille et tes amis !

Utilise donc ton temps de non-travail pour chiller, faire la sieste, te coucher un peu plus tôt que d’habitude, et tu verras que ton corps te remerciera.

Fais du sport pour ne pas déprimer pendant les partiels

Tu vas penser que ce conseil est un peu contradictoire avec le précédent, mais si tu n’as pas le moral, il est important que tu continues de te bouger un peu.

Bien souvent, les périodes de partiels ont tendance à nous rendre feignasses, parce que c’est déjà assez fatiguant comme ça de réviser et de suer sur un exam pendant 2h.

En plus il fait froid dehors, donc c’est plutôt peu motivant pour aller à la salle ou à la piscine.

Mais en vérité, ton corps n’est pas beaucoup sollicité quand tu es assise dans un amphi, et si tes partiels durent plusieurs semaines, tu peux finir par avoir du mal à dormir parce que tu ne te seras pas assez défoulée.

Je te conseille donc de te forcer, une ou deux fois par semaine, à pratiquer une activité physique. Déjà, ça te videra la tête et ça t’évitera de ruminer une fois de plus sur cet exam que tu as foiré il y a deux jours.

Et en plus, faire du sport empêche de déprimer et de stresser grâce à l’endorphine qui est produite par ton corps pendant l’effort : c’est une hormone très sympa qui te fait te sentir bien.

C’est donc tout bénef’ pour toi de te remuer un peu la couenne pendant ta semaine de partiels (d’ailleurs, ça te permettra peut-être d’appliquer le conseil suivant sans culpabiliser).

Mange des choses qui te font plaisir pour garder le moral pendant les partiels

C’est prouvé (enfin je crois), bien manger remonte le moral. Alors pourquoi ne pas prévoir une petite récompense gustative après chaque partiel ?

Une pâtisserie, un bon burger à la sortie de l’exam avec tes potes, ou un restaurant avec ton amoureux ou amoureuse… Je pense que tu n’as pas besoin de moi pour savoir ce qui te fait plaisir en terme de bouffe !

D’aucuns diraient que c’est un peu abusé de manger n’importe quoi avant les vacances de Noël alors que tout le monde sait que c’est la période de l’année où on bouffe le plus.

Moi je dis : fuck le système !

Tu as déjà trop de stress en toi pour gérer une telle frustration. Alors si tu as envie de te faire un fondant au chocolat au goûter pour te féliciter d’avoir survécu au partiel de statistiques, qui peut t’arrêter ?

Pour tenir le coup pendant les partiels, fais la liste des choses agréables qui t’attendent

J’ai un petit rituel quand arrive la période difficile de la fin d’année, quand mon corps a de plus en plus de mal à se lever le matin, et quand je ne supporte plus personne dans mon entourage tant je sature.

Je prends mon carnet préféré, mon bullet journal ou même une feuille de brouillon, et j’y dresse la liste des raisons pour lesquelles je dois tenir le coup jusqu’aux vacances.

Ça peut être des choses toutes bêtes comme manger des clémentines et boire du thé près du feu chez mon papa, voir mes cousins à Noël, chanter dans la voiture avec ma sœur, faire la grasse matinée tous les jours…

En bref, tout ce qui fait que j’ai hâte d’être en vacances.

Ça me donne de la force, ça me motive à faire en sorte que cette semaine chiante passe le plus vite possible, et surtout ça met déjà un peu de joie dans mon petit cœur de penser au bonheur qui m’attend dans pas si longtemps.

Je te conseille donc d’en faire de même : prends une feuille et fais ta propre liste à toi, et à chaque fois que tu te sentiras déprimée parce que les partiels pompent ton énergie et ton moral, ressors-la.

Et avec un peu de chance, ça ira un peu mieux.

Voilà, j’espère que ces conseils te seront utiles pour tenir le coup jusqu’à Noël. Quoi qu’il en soit, courage, je sais que ça n’est pas une période facile, mais on finit par s’en sortir !

Et toi, c’est quoi tes conseils pour ne pas avoir envie de crever pendant les partiels ?

À lire aussi : Je suis obsédée par les notes, et ça m’a pourri la vie

Lucie Niekrasz

Lucie Niekrasz

Lucie est la rédactrice beauté de madmoiZelle (quand elle n'est pas trop occupée à chanter des chansons des années 2000 ou à manger des crêpes).

Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!