Cinq films anti-déprime, pour te remonter le moral en cet automne sinistre

Si comme Kalindi l'automne te file un coup de mou, ne te laisse pas abattre et retrouve le moral en matant ces cinq jolis films, qui t'aideront à prolonger l'été.

Cinq films anti-déprime, pour te remonter le moral en cet automne sinistre

Jacques Chirac est mort, et bien qu’une partie de l’équipe de madmoiZelle se réjouisse de son arrivée, l’automne c’est de l’angoisse en barres.

La pire période de l’année

Rien ne va plus en somme ! 

Et je sais de quoi je parle, douce lectrice. Ce matin, j’ai pris mes fonctions à 7h au bureau, et à 7h30 il faisait toujours nuit.

De quoi décourager le plus vaillant des hommes heureux.

Personnellement, me lever quand il fait noir dehors, et diner de même me donne des envies d’exil dans l’hémisphère sud.

Mais bon, il faut bien que je me rende à l’évidence : ma vie est ici, avec mes potes, ma famille et mes collègues.

Si toi aussi tu aimes la vie, et par extension l’été, voilà donc une sélection de quelques films qui devraient t’aider à surmonter la morosité due à l’arrivée de l’automne.

Moonrise Kingdom, de Wes Anderson

Honnêtement, quand je pense Moonrise Kingdom, je pense Wes Anderson. Parfois, certains films sont assez dissociables de leurs créateurs. C’est à dire qu’on ne sait pas forcément qui les a réalisés. Et qu’on s’en fiche.

Parfois, c’est l’inverse.

Par exemple, il suffit à n’importe quel spectateur un peu habitué au cinéma d’Anderson pour reconnaitre ses oeuvres au bout de 2 secondes.

Quelque chose dans le traitement des couleurs, dans la symétrie, dans le cadrage, dans la composition des personnages et dans la gestion du récit.

C’est le cas de Moonrise Kingdom. Deux secondes suffisent à démasquer son démiurge.

Tu ne l’as pas vu ? Voilà de quoi il s’agit :

Sur une île au large de la Nouvelle-Angleterre, au cœur de l’été 1965, Suzy et Sam, douze ans, tombent amoureux.

Ils concluent alors un pacte secret : s’enfuir ensemble. Mais c’était sans compter sur leur famille, qui fait tout pour les retrouver.

Seulement voilà, une tempête qui s’approche des côtés va semer le trouble dans la vie de la communauté…

Alors ouais bon, ça a pas l’air hyper feel-good dit comme ça. Mais en fait, ça l’est à 200 pour cent.

Comme d’habitude, la magie de Wes Anderson opère, et le bonheur nait. Oui, tu m’as démasqué, c’est moi qui écris les discours des Miss France !

Call Me by your Name, de Luca Guadagnino

S’il y a UN film qui évoque l’été, c’est bien celui de Luca Guadagnino qui a remporté un succès fou l’année dernière et lancé la carrière de Timothée Chalamet.

Italie. Été 1983.

Un jeune homme passe ses journées dans la demeure familiale, sorte de villa du XVIIème siècle perdue dans les pins parasols.

Elio Perlman a 17 ans et aime lire, flirter avec son amie Marzia, écouter et jouer de la musique classique. Elio a les boucles romantiques et chez lui, on parle anglais, italien et français.

Fils d’un professeur de culture gréco-romaine, et d’une éminente traductrice, il a reçu une très bonne éducation et dispose d’une grande culture générale.

Autant d’atouts qui font de lui un garçon charmant, et surtout très mûr pour son âge.

Un jour, Oliver, un Américain aux qualités physiques indéniables, vient travailler auprès du père d’Elio pour préparer son doctorat.

Entre les deux corps réchauffés par le soleil sec de l’Italie, le désir monte…

Érotique, Call Me By Your Name  l’est du début à la fin. Un érotisme communicatif, qui donne envie de caresses et de chaleur.

Quoi de mieux pour prolonger encore un peu l’été ?

Gaspard va au mariage, d’Antony Cordier

Le dernier film d’Antony Cordier, réalisateur de Happy Few, est un conte dans lequel vivent librement les histoires d’amour, de famille et d’amitié.

Une jungle poétique et sociale où cohabitent les animaux, les fantasmes et les colères.

De quoi parle ce film français au joli casting (Félix Moati, Laetitia Dosch, Christa Théret ) ?

À l’occasion du mariage de son père, Gaspard, 25 ans, doit renouer avec sa famille. Il demande à Laura, une jeune femme fantasque, de l’accompagner et de prétendre être sa concubine.

Il remet alors, pour la première fois depuis très longtemps, les pieds dans le zoo familial. Un lieu peuplé d’animaux merveilleux qui l’ont regardé grandir

Gaspard ne se doute pas encore que ce séjour va le sortir pour toujours de l’enfance…

Une pépite qui sent l’été et qu’il te faut voir absolument !

Tu peux t’acheter le DVD de Gaspard va au mariage pour la somme de 19,12€ sur le site d’Amazon. 

Born to be wild, de David Lickley

J’ai découvert Born to be Wild il y a quelques années, à la Géode. Un bâtiment parisien de type dôme géodésique qui sert de cinéma géant. Un lieu dans lequel l’expérience cinématographique prend un tout autre sens.

Dedans, je me fais aspirer par les films, et j’en redemande.

J’ai donc été complètement emportée par Born to be Wild, réalisé par David Lickley, qui a remporté le prix du meilleur film Grand Format 2011.

Une MERVEILLE ! Elle s’intéresse aux liens qui unissent les hommes et les animaux.

Tu pourras y suivre l’histoire de femmes et d’hommes qui ont dédié leurs vies à des bébés orangs-outans et à des éléphanteaux orphelins.

Je te laisse imaginer mon état profond de béatitude devant le spectacle de ces dames qui lavent des bébés orangs-outans.

N’hésite surtout pas à te le procurer et à en parler à tous tes amis amoureux des animaux. Ça leur plaira, j’en mettrais ma main à couper.

Il ne coûte que 10,96 euros sur le site d’Amazon. 

Gabriel et la montagne de Fellipe Gamarano Barbosa

Gabriel et la Montagnec’est le genre de grande merveille qui m’a donné envie de devenir journaliste ciné.

De partager mon amour pour les jolies histoires qui viennent du bout du monde.

Le nouveau bébé de Fellipe Barbosa (Casa GrandeRio Eu Te Amo) nous emmène cette fois en Amérique du Sud à la rencontre de Gabriel Buchmann, un jeune homme bien décidé à faire un tour du monde avant d’intégrer une université américaine.

Après presque un an de voyage, le protagoniste décide de partir au Kenya pour découvrir ce bijou de territoire niché dans l’écrin superbe de l’Afrique. Puis, il gravit le Mont Mulanje, au Malawi.

Ce sera sa dernière destination.

Gabriel et la Montagne a su remplir mon coeur d’un peu de la chaleur de l’Afrique et devrait faire de même avec toi.

Voilà douce lectrice, j’espère que cette sélection t’aura mis un peu de baume sur ton cœur gelé par les premiers grands vents.

Tu viens compléter cette liste en commentaires ?

À lire aussi : Les pires gentils des films (ON LES DETESTE)

Commentaires

Artemistigri

On a des températures super agréables, il fait beau, je ne vois pas ce que les journées ont de sinistre.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!