Live now
Live now
Masquer
7 MINUTES –
Arts & Expos

Des ouvrières, une lutte des classes et 7 minutes pour se décider : la recette de cette pièce engagée

02 oct 2021

Pour lancer sa saison, la Comédie Française a misé sur la culture… militante ! Après 7 minutes, une pièce de l’italien Stefano Massini, votre rapport au travail ne sera plus jamais le même.

Une ouvrière âgée qui mène un casting en non-mixité ? Pari réussi au Vieux-Colombier, l’un des trois théâtres de la Comédie Française.

L’institution fait sa rentrée avec 7 minutes, un texte éminemment politique dans lequel une dizaine de salariées s’écharpent autour d’une « simple » demande de leur direction. Le tout porté par une mise en scène percutante de Maëlle Poésy. Qui dit mieux ?

©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française
©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

7 minutes pour presque rien

Dix représentantes du comité d’usine de Picard & Roche font les cent pas. Elles se tiennent groupées devant le bureau de la direction dans lequel Blanche, leur porte-parole (Véronique Vella), est en négociation depuis des heures.

Sont-elles sur la sellette ? Leurs salaires vont-ils baisser ? Blanche les défend-elle vraiment dans les pourparlers ? La pièce commence à peine et déjà la tension est à son comble.

Quand la porte-parole sort enfin, on pousse très vite de grands soupirs de soulagement : l’usine ne ferme pas, les effectifs restent les mêmes et toutes les conditions de travail sont identiques.

Toutes ? Non. Une demande leur est faite. Une demande qu’elles doivent voter. Très simplement formulée dans une lettre qui s’adresse à chacune des représentantes. Pour conserver les mêmes employées et les ouvrières de l’usine doivent renoncer à 7 minutes du quart d’heure de pause quotidienne.

« 7 minutes ? Mais ce n’est rien ! », s’émerveillent-elles. Toutes imaginaient le chômage et la précarité à une époque où le travail se fait rare, alors les sourires sont de mise. Pourtant, Blanche secoue la tête.

Non, ce n’est peut-être pas si simple.

Costards-cravaches dans un débat militant

Chez Madmoizelle, on aime par-dessus les tests gauche-droite. Pour une fois, on vous propose une pièce prête à réveiller la révolutionnaire qui sommeille en vous !

Pour ce faire, les ingrédients sont simples. 9 ouvrières. 2 employées. 11 votes.

Le véritable tour de force de la pièce de Stefano Massini ne consiste pas à mettre en scène un débat mais à le créer.

©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française
©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Au départ, on ne laisse à ces voix féminines que du trivial. Les idées, les grands principes, les discours : tout ça, c’est du luxe. Si d’instinct, toutes acceptent de réduire la pause quotidienne, c’est que sans doute ce « cadeau » que leur fait la direction doit être saisi !

Mais le diable se cache dans les détails. La réserve de Blanche pour les « cravates », c’est-à-dire les hommes à la tête de Picard & Roche, s’avère contagieuse. Et, surprise (non), elle est justifiée.

Alors Blanche creuse, inlassablement. Sous les rires et les cris d’impatience de ses collègues, elle réfléchit, elle doute, elle calcule.

Et si c’était un test ? Et si ce qui comptait pour les « cravates », ce n’était pas tant de gagner 7 minutes de main-d’œuvre mais s’assurer de la docilité de leurs employées ?

11 femmes en colère

Le pari de la pièce est fou. Étirer sur deux heures une réponse qui pourrait n’être qu’un mot. Mieux : cet étirement est excitant, touchant, brillant.

Il y a ce débat, sans fin, ruminé dans un sens puis dans l’autre. Dans le calme et dans les cris. Il y a la rancœur aussi. Celle qui s’est progressivement immiscée pendant des années de travail. Des jalousies. Des rêves.

Il y a celles qui ne veulent pas penser, qui courbent l’échine en espérant qu’on récompensera leur zèle. Il y a celles pour qui les rêves sont déjà du passé. Arrivées en France pour du travail, elles doivent le garder à tout prix.

Il y a celles qui sont jeunes, qui ne veulent pas laisser passer la chance. Et celles qui ont vu le temps filer entre leurs doigts.

©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française
©Vincent Pontet, coll. Comédie-Française

Dans la scénographie minimaliste portée par la jeune metteuse en scène Maëlle Poésy, onze salariées se déchirent sur un vote, un simple vote. 12 hommes en colère, la testostérone en moins, la folie en plus. Parce qu’on rit avec elles. Parce qu’on veut les croire. Parce qu’on voudrait que le travail n’ait pas raison d’elles.

Avec ce retour en force du théâtre social, la Comédie française aura offert du grain à moudre à son public — et ce, jusqu’au 17 octobre prochain !

Bonus, si vous êtes la seule à vous lever au moment des saluts, vous pourrez estimer que le reste du public était de droite. Ça ne change rien mais ça soulage.

À lire aussi : Test : vos goûts en agrumes nous diront si vous êtes de gauche ou de droite

Les Commentaires
1

Avatar de Esturgeon
2 octobre 2021 à 18h30
Esturgeon
Ca a l'air vraiment super mais le site de la Comédie Française indique que c'est déjà complet pour toutes les dates sauf demain, mais les ventes pour demain sont fermées, quel dommage !
Une pièce de théâtre à la Comédie Française sur des ouvrières d'usine, ça m'intéresse beaucoup. L'occasion de faire tomber les murs d'une institution qui peut sembler élitiste si c'est bien fait. Avec en plus des billets abordables a priori.
Quant au sujet... outch, 7 minutes sur les 15 minutes de pause ? Sachant que pour les personnes à temps partiel, il n'y a pas de pause déjeuner et que c'est justement lors de cette pause qu'elles pourront notamment manger et aller aux toilettes si on leur fait le classique du shift type 10h-15h ? Perso je trouve ça inhumain. Curieuse de connaître le déroulé du débat dans la pièce.
Merci beaucoup de nous informer des sorties théâtrales en tous cas !
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Arts & Expos

Arts & Expos
pexels-andrea-piacquadio-933255 artist inktober

7 alternatives à Inktober qu’il faut suivre cette année

Maëlle Le Corre

01 oct 2021

Arts & Expos
Larc-de-triomphe-empaqueté-de-Jeanne-Claude-et-Christo

Jeanne-Claude, l’artiste cachée derrière l’Arc de Triomphe empaqueté (pas que par Christo)

Anthony Vincent

17 sep 2021

4
Arts & Expos
theatre

On a trouvé les meilleurs endroits où voir du théâtre en France pour pas cher cet été

Lola Bertet

03 juil 2021

Arts & Expos
bo-burnham-inside

Un mec, une pièce, un an, une pandémie : voici probablement le meilleur « Netflix original » de 2021

Mymy Haegel

14 juin 2021

6
Arts & Expos
jess t dugan – to survive on this shore

Changez votre regard sur la représentation des personnes LGBTI+ grâce à ces 8 photographes

Maëlle Le Corre

12 juin 2021

1
Arts & Expos
laurence-de-cars-louvre

Enfin une femme à la tête du Louvre, bienvenue Laurence des Cars !

Manon Portanier

26 mai 2021

Évènements
live-twitch-pompidou-madmoizelle
Sponsorisé

Les musées sont fermés, mais Mymy vous emmène au Centre Pompidou ce 17 avril

Marie Camier Théron

17 avr 2021

Arts & Expos
cadeaux-culturels-pour-parents-wonderbox
Sponsorisé

Voilà la meilleure idée de cadeaux « last minute » à faire à votre famille

La Rédaction

08 déc 2020

Pop culture
musees-et-expos-a-decouvrir-pendant-tes-vacances-dans-le-sud

6 musées et expos à voir dans le Sud de la France cet été

Cassandre Aronica

31 juil 2020

3
Jobs et études
gardienne-louvre

J’ai testé pour vous… être gardienne au Musée du Louvre !

madenoiselle

21 mai 2020

26

La pop culture s'écrit au féminin