Live now
Live now
Masquer
coupe-du-monde-2014-prostitution
Actualités

Coupe du Monde de foot 2014 : la prostitution au coeur du débat

La prochaine Coupe du Monde de football, c’est l’an prochain, en 2014. Les prostituées brésiliennes se préparent à la venue de nombreux nouveaux clients…

Ça y est, nous y sommes. À l’approche de la Coupe du Monde de football 2014, les mêmes préoccupations resurgissent. Contenter les supporters et les spectateurs ne se limite pas à assurer le spectacle : beaucoup d’entre eux réclament… du sexe, en plus du match. La demande en terme de sexe tarifé augmente considérablement lors d’évènements de ce type.

Le quartier rouge de Belo Horizonte au Brésil est connu pour ses 80 000 prostituées travaillant dans des bars, des salons de massages ou des clubs. La ville devant accueillir une des demi-finales du mondial à venir, l’Association des prostituées de l’État du Minas Geras (l’Aspromig) entreprend de donner des cours d’anglais aux professionnelles du sexe, dans le but de les préparer à ce déluge de touristes avides de ballons ronds et de coups (plus ou moins) francs. La présidente Cida Vieira initie ce projet dans le but de promouvoir la réglementation de la profession : « Elles apprendront les expressions du quotidien mais aussi le vocabulaire technique du sexe » afin « d’être capables de parler avec le client de ses fantasmes », et pourront également négocier les tarifs.

Alors, mesure préventive, visant à protéger ces femmes clairement rejetées par la société brésilienne ? Sûrement. Bonne nouvelle ? Non, je ne crois pas ! La prostitution est un sujet qui partage et divise, même au sein des féministes. Aussi n’avancerai-je que quelques éléments de réflexion.

brasil

Une partie de ces femmes ne pratique pas la prostitution par choix, c’est sûr

. Les richesses au Brésil sont loin d’être également réparties et le taux de pauvreté est important. La position des femmes n’égale toujours pas celles des hommes, et la justice tend encore aujourd’hui à discriminer le genre féminin. La précarité des femmes, cela a été souvent prouvé, peut les amener à faire des choix contre leur gré, comme la prostitution, afin de gagner leur vie.

L’initiative prise par l’Aspromig sert la cause de ces femmes, en leur donnant les moyens de s’exprimer. Et s’attaquer à la législation d’un pays n’est pas le but ici. Seulement, les grandes manifestations sportives (comme la Coupe du Monde) sont la cause de cette « hausse de la demande ». Dans des pays où la prostitution n’est pas ou peu réglementée, tous les écarts sont possibles et les femmes n’en sont pas les seules victimes. Le trafic sexuel d’enfants est un des enjeux de cet événement. Alors devons-nous admirer la manifestation de ce beau système qu’est la systématisation de l’offre par rapport à la demande ? Ou réfléchir à ce qui se passe réellement ?

Le Brésil n’est pas le premier pays à subir ce phénomène. L’Afrique du Sud, où la prostitution n’est pas légale, a dû faire face à ces problèmes il y a 4 ans. La Grande-Bretagne avait alors envoyé 42 millions de préservatifs dans une logique de prévention face au taux fortement élevé de VIH parmi la population Sud-Africaine (estimé à 17,8 % chez les adultes). Une générosité qui semble encore surtout viser la protection des touristes sexuels venant profiter d’un marché illégal.

(NDLR : on peut également citer l’Euro 2012, pour leque des milliers de prostituées ukrainiennes s’étaient préparées à l’arrivée de nombreux nouveaux clients.)

Que pensez-vous de cette mesure ? Efficace pour permettre aux prostituées de travailler dans de meilleurs conditions, et/ou simple voile sur une réalité tragique ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

22
Avatar de Pipistrelle.
28 février 2013 à 18h02
Pipistrelle.
Sauf qu'un statut légal ne veut pas forcément dire "employé", on pourrait concevoir par exemple un statut "d'indépendant" en gros un travailleur sexuel pourrait se déclarer comme une personne vendant un service et étant son propre patron.
Mais je ne vois pas bien ce que ça change... Qu'elles soient employées ou auto-entrepreneures, les prostituées resteraient des prestataires de service, au même titre qu'un médecin, un avocat ou un guide indépendant, par exemple. Ca n'est pas ça qui enleverait aux clients leurs prérogatives de clients et ça ne les protègerait pas plus de la pression financière non plus...

Pour ce qui est de l'ANPE, en Allemagne, des femmes se sont vues proposer des tafs de call-girls par exemple. C'est des trucs qui peuvent potentiellement arriver si on va au bout de la logique qui veut banaliser la prostitution.

C'était surtout ça le fond de mon propos : quelle que soit la forme qu'elle prend, si on décide de banaliser la prostitution, il faut être bien conscient de ce que ça implique... Donc soit on va jusqu'au bout de la logique et on accepte les aspects que j'ai énoncés précédemment (ce que je suis personnellement incapable de faire, mais après tout chacun voit midi à sa porte), soit on admet que non, se prostituer ça n'est pas aussi anodin que n'importe quelle autre prestation de service.
0
Voir les 22 commentaires

Plus de contenus Actualités

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
delia-giandeini-unsplash lgbtqi lives matter
Actualités mondiales

En Argentine, trois femmes brûlées vives parce que lesbiennes

1
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Sora Shimazaki / Pexels
Actualités

Un pédocriminel interdit d’IA pour les 5 prochaines années par la justice britannique, une première

5
Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16

La société s'écrit au féminin