Live now
Live now
Masquer
les-freres-scott
Mode

Comment « Les Frères Scott » a changé le visage des séries pour ados

Sophia Bush, Bethany Joy Lenz et Hilarie Burton, les trois actrices principales des Frères Scott, viennent de sortir le podcast Drama Queens pour se « réapproprier » la série qui les a propulsées sur le devant de la scène. L’occasion de revenir sur cette petite fiction pour ado devenue culte.

Attention, cet article contient des spoilers sur Les Frères Scott.

2003. La petite chaîne du câble américain WB, déjà à l’origine de Dawson, Charmed ou encore Gilmore Girls, commence la diffusion de One Tree Hill (Les Frères Scott, en français), petite série sans prétention sur la rivalité entre Lucas Scott (Chad Michael Murray) et Nathan Scott (James Lafferty), deux frères ennemis dans une petite ville de Caroline du Nord.

« Petite série sans prétention »… qui deviendra la quatrième fiction la plus longue de l’histoire de la chaîne (devenue ensuite la CW) après Smallville, Supernatural et 7 à la maison !

Aujourd’hui, la fanbase de la série est encore très forte. Les réunions entre les acteurs sont fréquentes et surtout, la patte Les Frères Scott est encore visible dans de nombreuses séries.. Mais comment cette série moins populaire que Newport Beach et moins acclamée par les critiques que Gilmore Girls est-elle devenue aussi culte ?

Oui, Les Frères Scott est problématique

D’abord, il faut le dire. Les Frères Scott n’a jamais brillé pour son progressisme, son féminisme ni même son réalisme. En clair, elle est problématique, comme on dit en 2021 !

Et ça commence, malheureusement, dans les coulisses. En 2017, 18 femmes membres du casting et de l’équipe technique ont accusé le créateur de la série, Mark Schwahn, de harcèlement sexuel. Une annonce choc pour les fans, qui pousse forcément à une relecture de la série : il n’y avait aucune femme dans une position de pouvoir sur le tournage ou dans la production, et ça se ressent dans l’hypersexualisation des personnages féminins… qui est encore plus dérangeante car elle concerne des adolescentes, comme l’a souligné Hilarie Burton, l’interprète de Peyton :

« Cette photo me gêne. La sexualité des adolescentes était l’un des fondements de #oth, donc ça me dégoûte qu’aucune femme ne soit au pouvoir côté production. Il n’y avait personne pour nous défendre. Un homme qui raconte des histoires autour de la sexualité des filles est un danger. Je veux recommencer avec une girl boss. »

Côté intrigue, la série a souvent dressé les personnages féminins les uns contre les autres, notamment à travers le fameux triangle amoureux Brooke-Lucas-Peyton. D’abord meilleures amies, les deux personnages passeront de nombreuses saisons à se battre physiquement, à se traiter de « salope » et de « pute », à se mentir et à se déchirer à cause de leurs relations respectives avec le même homme…

On peut aussi souligner que Les Frères Scott n’avait pas les qualités scénaristiques d’une Friday Night Lights ou d’une Freaks and Geeks et a multiplié les intrigues dignes d’épisodes des Feux de l’Amour au fil des saisons — on pense au cœur de Dan mangé par un chien, à la nounou psychopathe de Jamie, aux hallucinations de Clay ou encore à l’enlèvement de Nathan dans la saison 9 !

Les Frères Scott, série influente

Les Frères Scott

n’a jamais été un succès critique ou d’audience. Mais son influence sur les séries de sa catégorie est indéniable ! Au fil des saisons, le programme propose un point de vue nécessaire sur les relations entre frères et entre père et fils, fait rare pour une fiction pour ados qui à l’époque se concentraient sur des personnages féminins.

La série a également montré l’évolution du personnage Nathan, de mec toxique et arrogant à un père de famille qui essaye de régler ses problèmes liés à ses excès de colère. On ne peut pas non plus oublier l’épisode culte de la fusillade, qui a totalement changé l’image des Frères Scott et l’a placée comme l’une des créations les plus intéressantes sur les masculinités.

Surtout, de nombreux éléments narratifs utilisés dans la série sont devenus des classiques dans les séries pour ados d’aujourd’hui. Par exemple, le bond dans le temps de 5 ans qui a suivi la sortie du lycée des personnages principaux : procédé plutôt original à l’époque, il avait permis d’éviter l’écueil de la fac dans lequel sont tombées des séries comme Beverly Hills 90210 ou That 70s Show. Aujourd’hui, les bonds dans le temps sont des classiques des séries pour ados, de Pretty Little Liars à The 100 sans oublier la saison de Riverdale en cours de diffusion !

Côté relations amoureuses, on pense aussi à l’originalité de la relation entre Nathan et Haley, qui a duré pendant les neuf saisons de la série et dont l’influence est claire sur tous les couples stables des séries pour ados, qui étaient jusqu’alors plutôt adeptes des relations toxiques et des triangles amoureux.

Et bien sûr, on ne peut pas parler des Frères Scott sans mentionner le personnage de Brooke Davis. Au départ, elle est totalement représentative du sexisme de la série, mais finit par en devenir le personnage ayant le développement le plus intéressant ! De cheerleader hypersexualisée et obsédée par les garçons, elle est devenue le cœur de l’intrigue, en partie grâce à l’interprétation vulnérable et dynamique de Sophia Bush.

Avant, pendant et après la diffusion des Frères Scott, d’autres séries auront un impact plus fort, de la très influente Gossip Girl (dont le reboot sort bientôt) à Veronica Mars (succès critique devenu culte). Mais par ses thèmes, ses personnages, ses intrigues, Les Frères Scott reste une série emblématique de l’âge d’or des séries pour ados et un vrai doudou nostalgique… qu’il est toujours intéressant de revoir avec un œil plus déconstruit !

L’intégralité des Frères Scott est sur Prime Video

Le podcast 

Drama Queens (en anglais) est disponible sur toutes les plateformes habituelles.

À lire aussi : Alerte coup de vieux : que devient le casting de la série « Les frères Scott » ?


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les Commentaires

3
Avatar de pikalovescoke
3 juillet 2021 à 15h07
pikalovescoke
Je pense franchement que la force de la série sont ces personnages. On démarre sur des personnages très très clichés mais qui deviennent bien plus complexes au fur et à mesure de la série. Personnellement, je me suis retrouvée dans cette série, dans ces personnages (clairement, Brooke Davis forever). Elle pose beaucoup de questions sur le couple, la vie en général et m'a fait grandir (comme, actuellement, This is us m'a fait grandir également. Je trouve que les deux ont un peu la même "vibe".
Bon, par contre, ne regardez pas la saison 9 (voire la 8 ?). Ca devient n'importe quoi.
3
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Mode

Pour le musical du Diable s'habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly // Source : Capture d'écran Twitter
Actualité mode

Pour le musical du Diable s’habille en Prada, Vanessa Williams sera Miranda Priestly

Mode

Vivez une Saint-Valentin sportive avec ces deux offres Nike

Humanoid Native
Que trouve-t-on dans la boutique culturelle Saint Laurent Babylone ? // Source : Courtesy of Saint Laurent
Actualité mode

Pourquoi Saint Laurent ouvre sa librairie (ou la culture comme nouveau produit d’appel) ?

1
Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser les yeux fermés ? // Source : Gucci ; Chanel, Miu Miu ; Gucci ; Celine
Actualité mode

Tendances mode 2024 : quels sont les looks, pièces, et couleurs sur lesquels miser ?

4
La top plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

La mannequin plus size Paloma Elsesser signe une lettre ouverte sur la grossophobie dans la mode

3
Autopsie du dressing de l'artiste Thérèse // Source : URL
Mode

Thérèse, 700 € de shopping annuel : « Les vide-greniers de campagne regorgent de méga pépites »

Zendaya en costume de robot Thierry Mugler d'archive pour l'avant-première de Dune // Source : Capture d'écran Instagram
Actualité mode

Zendaya en costume de robot Thierry Mugler d’archive pour l’avant-première de Dune 2

Quand le designer Thom Browne joue les maîtres corbeau version Edgar Allan poe bien perché
Mode

Quand le défilé Thom Browne s’inspire d’Egar Allan Poe

4
Juliette Binoche dans la peau de Gabrielle Chanel pour la série The New Look de Apple TV+ // Source : Lorenzo Agius pour Apple TV+
Actualité mode

Juliette Binoche en Gabrielle Chanel, Ben Mendelsohn en Christian Dior : la série The New Look est sortie !

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

Dans la série des enseignes mode qui ferment en France, Burton of London est placée en liquidation judiciaire

Identité fem chez les lesbiennes // Source : Filadendront de Getty Images Signature
Amours

Les applis de rencontres peuvent-elles aider contre la dating fatigue ?

La vie s'écrit au féminin