Live now
Live now
Masquer
catherine-barma-belle-toute-nue-180×124
Télé

Pour Catherine Barma, les grosses sont moches

La productrice et jurée dans On n’demande qu’à en rire s’est illustrée dans sa dernière émission en critiquant l’émission Belle toute nue. Polémique.

Catherine Barma, productrice connue pour être aujourd’hui jurée dans l’émission On n’demande qu’à en rire, sur France 2, a donné son avis sur Belle toute nue. Une opinion pour le moins brute de décoffrage et plutôt discriminante à l’égard des personnes dites « en surpoids ».

En effet, dans sa dernière émission, alors que le thème « Vous êtes le coach de Belle toute nue » venait d’être imposé aux futurs humoristes, la jurée s’est illustrée en critiquant l’émission de coaching en self-esteem présentée par William Carnimolla. « Ce programme, je le trouve infâme », a d’abord déclarée celle qui n’est autre que la fille du réalisateur Claude Barma. « Des femmes très très moches », commence-t-elle, avant de renchérir « Ces pauvres femmes sont montrées dans la rue, plus elles sont grosses et déformées… » sans terminer sa phrase, visiblement accablée.  « À la fin on leur met une gaine […] elles sont toujours aussi grosses et moches. », finit-elle par conclure, non sans quelques sifflements émanants du public, choqué.

Que l’on soit contre le principe de Belle toute nue, c’est une chose. Mais vilipender l’émission sur la base d’une déclaration péremptoire laissant penser qu’être grosse, c’est forcément être disgracieuse et laide, c’en est une autre. À une époque où le culte de la maigreur est un véritable fléau médiatique, on peut regretter ce genre de discours qui va dans le sens d’une vision ségrégationniste de la beauté. Chère Catherine Barma : à une heure de si grande écoute, vous auriez pu avoir la décence d’être plus distinguée. La minceur n’a pas le monopole des canons esthétiques.

Les Commentaires
53

Avatar de Destiel Mok´
22 octobre 2012 à 14h39
Destiel Mok´
Elle a perdu une occasion de se taire à la télévision certes mais je trouve cela hypocrite de prétendre le contraire, une fille obèse ce n'est pas beau. Une fille très grosse non plus.
Une fille qui a un bide pas possible tel qu'on dirait qu'elle n'a plus de taille, des grosses cuisses qui pendent et un double menton NON ce n'est pas beau.
Et c'est pas une mince qui parle. De la rondeur, de la volupté oui, une fille gironde, généreuse, peut être très belle et certaines filles grosses le sont aussi mais ce n'est pas la majorité.
0
Voir les 53 commentaires

Plus de contenus Télé

Télé-réalité
koh-lanta-teheiura-triche

Y a-t-il un avenir pour Koh-Lanta après cette horrible saison « de légende » ?

Mymy Haegel

08 déc 2021

Série télé
series-francaises-top-meilleures-series-new-york-times

3 séries françaises figurent dans les préférées du New York Times, et on est fières !

Kalindi Ramphul

07 déc 2021

Série télé
Oussekine

Le drame de Malik Oussekine, battu à mort par deux policiers, devient une série

Eva Levy

06 déc 2021

Série télé
dopesick-disney+-serie-critique

Magouilles pharmaceutiques, toxicomanie : Dopesick ou l’enfer d’une Amérique en pleine crise des opioïdes

Kalindi Ramphul

06 déc 2021

Série télé
true-crime-baisse-audiences-us

Sur Netflix, les true crimes n’ont plus la cote. Pourquoi donc ?

Kalindi Ramphul

06 déc 2021

25
Télé-réalité
capture-décran-YouTube-dun-extrait-de-ANTM

Il faut qu’on parle des dingueries décomplexées d’America’s Next Top Model

Anthony Vincent

06 déc 2021

4
Télé-réalité
Drag Race

Le premier candidat cis-hétéro de RuPaul’s Drag Race est annoncé, et ça ne ravit pas tout le monde

Eva Levy

03 déc 2021

15
Télé-réalité
Meilleur Pâtissier

Le récap du Meilleur Pâtissier is back ! Et le Canada fut un carnage

Eva Levy

03 déc 2021

Actualité mode
Le sac à main Area x MyReality de Christine Quinn intrigue dans Selling Sunset

Que raconte le sac-chaise inutilement brillant de Christine Quinn dans Selling Sunset ?

Anthony Vincent

03 déc 2021

Série télé
got-cout-prequel-annule

On connaît le coût du préquel de Game of Thrones annulé et il fait mal au cul

Kalindi Ramphul

03 déc 2021

3

La pop culture s'écrit au féminin