« Big Sky », une série sur laquelle je ne misais pas et qui m’a finalement embarquée


On n'aurait pas misé un kopeck sur Big Sky quand on en a vu son affiche, et on doit bien admettre qu'on aurait eu tort !

« Big Sky », une série sur laquelle je ne misais pas et qui m’a finalement embarquée

Parfois, on est un peu grincheuse pour rien.

Il ne suffit, surtout quand on a nos règles, que d’une affiche de piètre qualité pour déclencher si ce n’est notre courroux, au moins notre indifférence à l’égard d’un contenu.

C’est ce qu’il s’est passé pour Big Sky, le programme événement de Disney+ Star (le bouquet plus « adulte » de la plateforme), dont les atours marketing n’avaient pas joué en sa faveur.

Affiche un peu cucul — davantage semblable à celle d’une comédie romantique dans un ranch —, bande-annonce trop convenue : on était loin d’être convaincue.

Et puis on a regardé, et on est désormais ravie d’admettre qu’on avait râlé pour rien !

Big Sky, de quoi ça parle ?

Alors qu’elles sont en plein road trip, Danielle (Natalie Alyn Lind) et sa sœur Grace Sullivan (Jade Pettyjohn) sont enlevées sur une route de campagne du Montana par un chauffeur routier, qui défonce leur vitre avant de les jeter dans son camion.

Pour résoudre cette affaire, ce sont les détectives privés Cassie Cody (Ryan Philippe) et Cassie (Kylie Bunbury), aidé par Jenny (Katheryn Winnick) qui sont missionnés.

Et leur job ne va pas être de tout repos, car cette enquête va vite s’avérer extrêmement dangereuse…

Big Sky, qu’est-ce que c’est ?

Big Sky, c’est l’un des programmes qui participent au lancement de Star, le nouveau bouquet de Disney+.

Jusqu’à présent, la plateforme de streaming proposait surtout un catalogue très familial.

Mais afin de rameuter un maximum de consommateurs dans ses rangs, le service de SVoD a tenu à créer un bouquet supplémentaire estampillé « adulte » !

Par « adulte », on entend simplement « moins enfantin » hein. Pas porno. Non, mais on précise parce qu’au début on avait pas bien saisi.

Star est donc le sixième pilier de Disney+, qui vient compléter les œuvres Disney, Pixar, Marvel, Star Wars et National Geographic déjà disponibles.

Et sur cette chaîne, on peut déjà compter des dizaines de nouveaux contenus, parmi lesquels le fameux Big Sky, programme clé du lancement.

Et dès sa sortie, on est mollement allée y jeter un coup d’œil avant de tomber dedans comme on tombe dans une marmite.

Il faut dire que David E. Kelley, le créateur du programme, n’est pas étranger au genre du thriller puisqu’il a notamment été le showrunner de The Undoing, série très remarquée bien qu’assez moyenne selon nous, sortie en 2020, avec Nicole Kidman et Hugh Grant.

Ainsi, Big Sky est un show beaucoup moins naïf et cucul qu’on le pensait, et nous a même un peu secouée.

Big Sky, une distribution talentueuse

On ne va pas se mentir, les têtes d’affiche de cette série ne sont pas les plus connues du grand public.

Elles semblent même, pour certaines, revenir d’un autre temps. On pense notamment à Ryan Phillippe, cet acteur de 46 ans qu’on a surtout connu il y a des piges et des piges pour ses rôles dans Sexe Intentions, Souviens-toi… l’été dernier ou encore Studio 54.

C’est à dire des films de la fin des années 1990.

Aux côtés de l’acteur, il y a aussi et surtout des actrices dont le talent est sous-exploité, comme Katheryn Winnick, extraordinaire en Lagertha dans Vikings et l’actrice américano-canadienne Kylie Bunbury, déjà aperçue dans Game Night ou encore Dans leur regard.

C’est tous ensemble que ces comédiens tirent leur épingle du jeu, les uns étant tous assez dépendants des autres dans l’intrigue.

Big Sky, un programme surprenant (ATTENTION SPOILERS)

Le problème des séries policières, c’est qu’on a souvent deviné au bout de quatre minutes qui était l’assassin.

Plutôt dommage quand l’essence de ce genre est : le suspens.

Mais là où Big Sky nous a séduite, c’est qu’elle est parvenue à nous surprendre, et ce dès la fin du premier épisode.

En effet, l’un des personnages principaux, sur lequel se base la communication de la série, se prend une balle en pleine tête et donc décède.

L’acteur a d’ailleurs expliqué au site Variety :

« J’étais choqué, bien sûr. Mais c’est ce qui m’a aussi excité dans le projet. Très souvent, dans les divertissements et les séries, vous pouvez tout prévoir à un kilomètre. Avoir un tel moment dans une série comme celle-ci, un moment à couper le souffle, inattendu, c’est vraiment excitant d’en faire partie. »

On a en effet trouvé ce twist plutôt courageux, d’autant que ça faisait un bail qu’un programme télé ne nous avait pas dézingué l’un de ses personnages phares dès le départ.

Un démarrage en fanfare, donc, si l’on puit dire.

Big Sky, vous ne vous en souviendrez pas dans quatre ans, c’est sûr, mais tout de même, vous passerez un bon moment devant !

À lire aussi : On sait enfin quand sortira la série « Loki » sur Disney+ !

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Locke

J'ai trouvé ça franchement mal joué pour ma part.. Katherin est adorable mais j'ai l'impression que sans costume de Viking, coiffure de guerre et contexte de guerre, elle ne vaut pas grand chose, je suis assez déçue. mais du coup, j'ai quand même envie de reprendre parce que même si j'adore Ryan Philipp (qui joue aussi dans Shooter, dispo sur netflix et franchement pas mal à regarder quand on n'a pas envie de réfléchir), à force de voir des gens dont j'estime l'opinion dire que la série est de mieux en mieux au fil des épisodes, je me dis que je suis peut-être passée à côté de quelque chose
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!