Ada Hegerberg, 1er Ballon d’Or féminin, veut dépasser la polémique du twerk

Ada Hegerberg, footballeuse à l'Olympique Lyonnais, est la première lauréate féminine du prestigieux Ballon d'Or. Ses mots inspirants devraient donner du courage à bien des jeunes femmes !

Le 18 décembre 2018

Début décembre, Ada Hegerberg a été la première femme sacrée Ballon d’Or. La cérémonie a été quelque peu gâchée par une question maladroite : « Tu sais twerker ? ».

Les réactions à ce sexisme ordinaire ne se sont pas faites attendre (lire ci-dessous). Mais Ada Hegerberg, ce n’est pas qu’une polémique !

La tribune émouvante d’Ada Hegerberg

Ada Hegerberg signe dans The Players Tribune une tribune intitulée Not Here To Dance (Pas là pour danser) qui m’a bouleversée.

Elle y parle de son rapport au football, elle qui voulait « avoir un vrai métier » (pas footballeuse, donc) quand elle était enfant, dans son petit village norvégien.

Elle y parle de son rapport à son genre, de son éducation résolument féministe, du respect qui règne à l’Olympique Lyonnais, le club où elle joue.

Elle y parle de son immense sourire le jour où elle a appris que le premier Ballon d’Or féminin, ce serait elle. De la cérémonie, de la gentillesse de Kylian Mbappé.

Elle y parle de sa nonchalance, dans les rues de Paris, avec son trophée, à trouver enfin un boui-boui iranien ouvert, pour découvrir avec stupéfaction la polémique sur cette « petite phrase » qui ne l’a pas tant marquée.

Elle y parle de ses rêves, de ses victoires, de ses modèles, et c’est beau. Ada Hegerberg n’est pas là pour danser : elle est là pour jouer au foot. Et aussi pour inspirer…

« Ada Hegerberg, est-ce que tu sais twerker ? »

Le 4 décembre 2018

Il paraît qu’une image vaut mieux que mille mots.

Eh bien dans le dictionnaire, à « lassitude, nom féminin », j’aimerais remplacer la définition par cette tête d’Ada Hegerberg.

Ada Hegerberg, 1ère femme sacrée Ballon d’Or

Ada Hegerberg est d’origine norvégienne et elle est attaquante à l’Olympique Lyonnais.

Elle est aussi et surtout la lauréate du Ballon d’Or féminin, qui a été décerné en 2018 pour la première fois, à l’initiative du magazine France Football, qui avait déjà créé le Ballon d’Or (masculin).

Autant dire que pour Ada Hegerberg, la soirée du 3 décembre 2018 a été riche en émotions et en fierté ! Mais aussi, comme je vous le disais, en lassitude…

Ada Hegerberg VS le sexisme ordinaire

Martin Solveig, le DJ qui animait la cérémonie, a en effet posé à Ada Hegerberg une question que personne ne pose aux footballEURS. À savoir :

« Est-ce que tu sais twerker ? »

Je vous laisse regarder ces quelques secondes de réaction (et la tête incrédule de Kylian Mbappé) (auquel on n’a jamais demandé lors d’une cérémonie, je pense, s’il savait twerker) :

Martin Solveig s’est rapidement excusé, mettant l’indignation sur le compte d’une mauvaise compréhension orale de sa part à lui, et le fait que l’extrait diffusé est très court, un peu hors-contexte.

En effet, le reste de la soirée n’était pas placé sous le signe du malaise ; Hegerberg et le DJ ont même dansé ensemble sur du Sinatra.

La footballeuse a tenu à apaiser les cœurs :

Hegerberg, quand on lui a demandé si la même chose serait arrivée à un homme, a néanmoins répondu « Ça, c’est une bonne question ».

La joueuse porte haut les couleurs du football féminin, et c’est tout à son honneur ! Elle peut être fière de cette récompense inédite qu’elle est la première à pouvoir brandir avec panache.

Dommage que sa victoire ait été quelque peu entachée par cette question certes maladroite, mais aussi un peu sexiste, eh oui. Car pas sûre que Solveig, s’il avait dû annoncer qu’il allait faire danser Griezmann, lui aurait demandé la même chose…

Force & courage, les meufs, et spécialement les meufs dans le sport : nos efforts et les vôtres finiront par changer les mentalités !

À lire aussi : Les handballeuses françaises sont championnes d’Europe 2018 !

Mymy

Mymy

Mymy est la rédac chef adjointe de madmoiZelle et c'est elle qui gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

Polaire

L'article écrit par Ada Hegerberg est très inspirant et intéressant.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!